Encyclopédie Wikimonde

Handi Pro Am

Aller à : navigation, rechercher
Handi Pro-Am
Généralités
Sport Golf
Création 2007
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 609 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisateur(s) association HandiProAm
Éditions 4
Catégorie agréé PGA
Type / Format tournoi
Périodicité annuel (mai)
Lieu(x) Nantes, France
Participants 100
Statut des participants professionnels, amateurs, handicapés

Le HandiProAm est un tournoi de golf français né en 2007 qui oppose des équipes de quatre joueurs composées par un professionnel, deux amateurs et un handigolfeur durant trois jours. Réunissant au départ 19 équipes, le tournoi a connu un tel succès qu’une centaine de golfeurs on participé à l'édition 2009.

La marraine

Lors de l'édition 2009 du tournoi, la marraine était Jade Schaeffer, une golfeuse qui a frappé ses premières balles à 9 ans, sous les arbres exotiques du Golf Club de Bourbon, sur l'île de La Réunion. C’est à l’âge de 14 ans qu’elle découvre la métropole et se met à rêver d’une carrière professionnelle. Elle fait ses armes en France en intégrant à 15 ans le pôle espoir de la Fédération française de golf et elle sera sélectionnée en 2005 en équipe de France pour le championnat d’Europe dames.

C’est en mai 2009 à Munich, que Jade Schaeffer remporte son premier tournoi professionnel en sortant vainqueur du prestigieux Open d'Allemagne de golf. Âgée de 23 ans, la jeune femme est alors qualifiée pour le premier tournoi mondial de golf féminin, l’Evian Masters, et pour le British Open où elle finira dans le top 30. 4e à l'ABN AMRO Ladies Open, 5e à l'Open du Portugal, Jade Schaeffer signe une saison 2009 exceptionnelle et compte bien s’installer dans le top ten des joueuses européennes.

Les joueurs

Manuel De Los Santos
Manuel De Los Santos

Manuel de Los Santos est un athlète qui voulait faire une carrière de baseball aux États-Unis, mais qu'un accident de la route a privé de sa jambe gauche. Il découvre le golf à travers un film, La Légende de Bagger Vance. En l’espace de 3 ans, il descend son index à 4.4 et intègre l’équipe de France de Handigolf en devenant son meilleur joueur[1]

Thierry Godineau
Thierry Godineau

Champion d’Europe handigolf 2004, champion de France handigolf 2008, Président de l’association Handi Pro-Am, responsable commission handigolf ligue de golf des pays de Loire, il est aussi représentant de l'association Handigolf des pays de Loire. Atteint d’une polio à l’âge de 20 mois, Thierry Godineau fait malgré tout Sport-études natation et participe aux olympiades en 1980 et 1984. A l’âge de 30 ans, c’est sur un golf breton qu’un ami lui glisse un club dans la main… Touché par le virus vert, Thierry adapta son swing et s’entraîne régulièrement pour atteindre un très haut niveau. En 2004, il devient champion d’Europe Handigolf dans sa catégorie.

Nino Ourabah

En 1987, Nino Ourabah qui a commencé le golf depuis 2 ans pour descendre son index à 23, se fait sectionner le bras par une fenêtre qu’il traverse alors qu’il décrochait une tringle à rideau. Sportif (foot et ski), il ne se décourage pas et après de multiples interventions chirurgicales, il reprend le golf en jouant d’un seul bras, en dilettante, et plus sérieusement se lance dans le handiski. En 6 ans, 12 titres de champion de France dans 4 disciplines, et 2 olympiades (Albertville et Lillehammer). À 36 ans il décide d’inverser la tendance et change les rôles.il arrête le ski et travaille son swing. En 6 ans même punition: ordre du mérite européen, capitaine de l’équipe de France, vainqueur du 1er Handi ProAm en 2007 avec Nathalie David-Mila.

Alain Bernard

C’est à l’âge de 20 ans que Alain Bernard, sportif accompli et préparant un diplôme dans l’aéronautique, perd le contrôle de son véhicule. Le diagnostic est lourd : tétraplégie complète, luxation des cervicales C5, C6 et C7. Il reste plus d’un an cloué sur son lit d’hôpital sans pouvoir bouger. La décision de ne pas l’opérer est prise, c’est donc en lui immobilisant la tête pendant de long mois que son médecin essaye de replacer les vertèbres. C’est seulement après plusieurs années qu’il commence à se rasseoir et envisage à nouveau la pratique du sport avec une envie: jouer avec des valides. C’est avec le golf qu’il trouvera cette solution.

Jean Marie Requeut
Jean-Marie Requeut

À 20 ans, Jean Marie s’endort au volant, un accident qui lui impose une greffe de l’aorte et la paralysie des 12 L1. Pro et passionné de tout terrain, il passe presque tous les jours devant le golf de sa région. Il quitte les sports mécaniques et se rapproche de la FFG pour connaître les démarches à suivre. Il est tout naturellement orienté vers l’association Handigolf. Désormais, il peut jouer… en buggy.

L'association Handiproam

Créée en 2008, l’association a pour mission de développer la pratique du golf pour les handigolfeurs et les rencontres avec les valides en gérant et pérennisant le meilleur outil mis à sa disposition : le Handi Pro-Am.

L’un des objectifs de l’association est de faire découvrir aux golfeurs de tous niveaux le Handigolf et ses pratiquants. Le Handi Pro-Am permet donc aux « valides » de découvrir le monde du handicap de façon sportive et ludique, et offre la possibilité aux handigolfeurs de montrer qu’ils sont simplement des golfeurs et qu’ils ont adapté leurs jeux aux mêmes difficultés que chaque pratiquant.

L’enjeu est important. Le golf se démocratisant, il était indispensable de prouver que les personnes atteintes d’un handicap sont des golfeurs à part entière. Il existe un haut niveau chez les handigolfeurs avec des rencontres internationales, un championnat d’Europe et un open de France.

Le handigolf

En 2005, on recensait plus de 5 millions de personnes handicapées en France, soit près de 10 % de la population. Le golf est aujourd’hui pratiqué aussi par des personnes handicapées en milieu normal où le terme handicap fait d’abord référence au niveau de jeu. Cependant, de nombreux obstacles se dressent devant ces personnes et peuvent les conduire à renoncer à la pratique de ce sport les structures golfiques n’étant pas toujours adaptées pour les accueillir.

Néanmoins, la volonté de certains handigolfeurs de participer à des compétitions spécifiques, au niveau national et international, a amené la création de l‘association Handigolf regroupant des paraplégiques, des amputés et des déficients visuels. Cette association, créée en 1993 par deux passionnés, a pour objectif de favoriser les rencontres entre handigolfeurs et les autres golfeurs afin de faciliter la réinsertion des handicapés dans la société à travers le sport.

Créer une dynamique semblable à celle qui existe dans d’autres sports en y ajoutant une dimension nouvelle et totalement inédite : la mixité complète. L’objectif de cette manifestation est de montrer aux golfeurs valides et invalides, professionnels et amateurs, mais aussi aux spectateurs que même avec un handicap physique, le golf demeure un sport praticable par tous, favorisant les échanges et la réinsertion[2].

Le déroulement de la compétition

En 2018 le tournoi s'est tenu le premier jour sur le Golf de La Bretesche à Missillac. Le deuxième jour, il se poursuit sur le Golf de Nantes-Vigneux. Cette seconde journée s'achève traditionnellement par une soirée de gala et le lendemain, le tournoi s'est conclu sur le Golf de l'Ile d'Or à La Varenne près de Nantes pour le dernier de ces trois jours de compétition et la remise des prix et récompenses.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).