Encyclopédie Wikimonde

Henriette Favier

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Henriette Favier
Fonctions
Maire de Saint-Jean-d'Angély
Prédécesseur Jean Réveillaud
Successeur Jean Réveillaud
Biographie
Nom de naissance Henriette Favier
Date de naissance
Lieu de naissance La Tremblade
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Saint-Jean-d'Angély
Nationalité française
Parti politique SFIO
Profession Institutrice

Henriette Favier
Maire de Saint-Jean-d'Angély

Henriette Favier, née le 20 décembre 1888 à La Tremblade (Charente-Maritime)[1] et morte le 18 février 1956 à Saint-Jean-d'Angély, est une ancienne femme politique et résistante française.

Elle fut la première femme maire de Saint-Jean-d'Angély.

Biographie

Henriette Favier était institutrice à Mazeray durant les vingts dernières années de sa vie. Elle a été militante, puis secrétaire adjointe départementale de la Ligue des droits de l'homme. Elle fut élue membre d'un comité antifasciste en 1934. Elle participa à la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment reconnue pour avoir caché André Maudet (ancien maire de Saintes de 1947 à 1971). À la suite de la guerre, elle fut élue le 29 novembre 1945 au poste de maire de Saint-Jean-d'Angély[2].

Notes et références

Références

  1. Procès-verbal de la séance du conseil municipal de Saint-Jean-d'Angély, du samedi 5 avril 2014
  2. Journal Sud Ouest du 05/04/2014
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).