Encyclopédie Wikimonde

Hervé Chevreau

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Hervé Chevreau
Image illustrative de l'article Hervé Chevreau
Fonctions
Maire d'Épinay-sur-Seine
En fonction depuis le
(15 ans 11 mois et 6 jours)
Élection 18 mars 2001
Réélection 09 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Bruno Le Roux (PS)
Conseiller départemental de la Seine-Saint-Denis
élu dans le Canton de Saint-Ouen
En fonction depuis le
(1 an 10 mois et 26 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Jacqueline Rouillon (PCF)
Conseiller général de la Seine-Saint-Denis
élu dans le Canton d'Épinay-sur-Seine

(3 ans 11 mois et 23 jours)
Élection 27 mars 2011
Prédécesseur Serge Méry (PS)
Successeur canton supprimé
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Nationalité Française
Parti politique MPF puis UDF puis Modem
DVD (depuis octobre 2009)
Enfants 3 enfants
Profession Cadre commercial

Hervé Chevreau, né le 22 novembre 1959, est un homme politique français de droite (MPF puis MoDem puis UDI), maire d'Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) depuis 2001 et conseiller départemental de Seine-Saint Denis depuis 2015.

Biographie

Il a été membre du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers avant d'intégrer l'UDF de François Bayrou. Il est resté fidèle à ce dernier au MoDem, avant de rompre avec lui en octobre 2009 pour dénoncer le rapprochement probable du MoDem avec le PS. Il a annoncé ne rejoindre aucun autre parti[1].

Lors de l'élection présidentielle de 2012, il apporta son soutien au candidat du MoDem François Bayrou dans une lettre distribuée à chaque habitant d'Épinay-sur-Seine.

Il a été élu maire d'Épinay-sur-Seine en 2001 face à l'équipe sortante de Bruno Le Roux puis réélu en 2008 au premier tour[2]avec plus de 60% des suffrages.

Il devient conseiller général du canton d'Épinay lors des élections cantonales en 2011 en l'emportant au second tour face à Serge Méry. Il siège au groupe du Centre, des Républicains écologistes et sociaux au conseil général, devenu groupe de l'Union des Démocrates et Indépendants[3], aux côtés d'élus de Force européenne démocrate et du Parti radical.

Le 16 janvier 2014, lors de ses vœux, il annonce officiellement sa candidature à la Mairie d'Épinay-sur-Seine dans le cadre des élections municipales de mars 2014. [4] Le 17 janvier, il lance, avec plus de 400 personnes, sa campagne électorale avec pour slogan "Continuons Ensemble " lors de l'inauguration de son local à Épinay. Son opposant principal est Yannick Trigance, candidat du Parti Socialiste.

Le 23 mars 2014, il remporte l'élection dès le premier tour avec plus de 65,03 % des suffrages, face au candidat adverse Yannick Trigance (27 % des suffrages) ; débutant ainsi son troisième mandat à la tête de la Mairie d'Épinay-sur-Seine.

Conseiller général du canton d'Épinay-sur-Seine, il se représente aux élections départementales de 2015 avec Marie-Louise Magrino, habitante de Saint-Ouen, dans le nouveau canton de Saint-Ouen avec pour étiquette "Divers Droite". Il est élu conseiller départemental avec Marie-Louise Magrino le 29 mars 2015 avec 52,10 % des suffrages exprimés[5]face à Karim Bouamrane et Dina Deffari-Saissac, candidats du PS et d'EELV, pourtant soutenu par des personnalités politiques telles que Bruno Le Roux, Jean-Paul Huchon ou encore Claude Bartolone.

Lors de la séance d'installation du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Hervé Chevreau choisit de créer son propre groupe d'opposition, nommé "Groupe Centriste".

Vie privée

Hervé Chevreau a toujours vécu à Épinay-sur-Seine. Avant d'être élu Maire, il fut cadre commercial dans une entreprise du secteur privé. Il est père de 3 enfants.

Notes et références

  1. Chevreau claque la porte du MoDem, Marjorie Corcier, Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 9 octobre 2009
  2. http://elections.leparisien.fr/elections-municipales-2008/resultats-municipales-cantonales-2008/epinay-sur-seine-93800
  3. Les élus au conseil général de la Seine-Saint-Denis
  4. Municipales : Hervé Chevreau se déclare candidat à Epinay
  5. Hervé Chevreau (DVD) réélu sur le canton de Saint-Ouen
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).