Encyclopédie Wikimonde

Hicham Hamza

Aller à : navigation, rechercher

Hicham Hamza est un auteur et journaliste-enquêteur français.

Il est le directeur de publication du site Panamza.

Étudiant à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence et lauréat de la Bourse Julien Prunet du Centre de formation des journalistes de Paris, Hicham Hamza a démarré sa carrière médiatique en tant que journaliste-reporter d'images stagiaire auprès de LCP, TF1, France 24 et Al Jazeera[1].

En 2008, il a contribué également au site d'information satirique Bakchich[2] et à La Télé libre de John Paul Lepers[3][4].

Il est l'auteur en février 2012 d'une investigation consacrée au Crif et publié dans l'hebdomadaire Politis[5][6].

Il est également l'auteur en 2013 d'un ouvrage intitulé Israël et le 11-Septembre : le grand tabou[7].

De juin 2009 à mars 2013, il est journaliste-rédacteur-pigiste et animateur de débats auprès du premier site d'information communautaire musulman Oumma.com[8][9].

Le 21 juin 2013, il a fondé le site Panamza.com, surnommé "la gazette de l'info subversive"[10].

Biographie

Originaire d'Alsace et issu d'une famille maghrébine, le journaliste français Hicham Hamza est le fils d'ouvriers analphabètes immigrés.

Sa mère était femme de ménage et son père, ancien sous-officier de l'armée de terre (au sein du Corps expéditionnaire français en Italie), était le concierge du Lycée Kléber de Strasbourg[11].

Après des études de droit à l'Université Robert Schumann de Strasbourg et de sciences politiques à l'IEP d'Aix-en-Provence, il séjourna à plusieurs reprises en Egypte dans le cadre d'un projet de recherche et d'écriture sur l'archéologie antique au cours duquel il interviewa notamment l'égyptologue Jean Kerisel et l'ingénieur civil Robert Bauval.

De retour en France, il fut animateur socio-culturel puis assistant d'éducation dans la région strasbourgeoise en préparant parallèlement sa reconversion dans le journalisme audiovisuel et politique à la suite de conseils prodigués par Gérard Saint-Paul, alors directeur de la rédaction d'Arte.

En 2007, il a réussi le concours d'entrée du Centre de Formation des journalistes de Paris via la Bourse Julien Prunet. Le jury de l'épreuve orale était présidé par David Pujadas.

En 2009, en conflit ouvert et politique avec le directeur de l'école Christophe Deloire (un partisan d'Éric Zemmour dont le travail fut salué par l'ex-Frontiste Bruno Mégret), son diplôme n'est pas validé par l'établissement privé[12][13][14].

Le 22 février 2016, il a fait l'objet d'un placement en garde à vue pour "violation de l'instruction" à la suite de son enquête sur les attentats du 13 novembre 2015[15]. Le parquet de Paris n'a finalement enclenché aucune poursuite en raison de l'absence de base légale selon Gilles Clavreul, alors délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme[16].

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

  1. « Télévision » (consulté le 7 octobre 2019)
  2. « Bakchich » (consulté le 7 octobre 2019)
  3. « 11-Septembre : le droit au doute » (consulté le 7 octobre 2019)
  4. « 11-Septembre : pour une nouvelle enquête » (consulté le 7 octobre 2019)
  5. « Politis, 9 février 2012 » (consulté le 7 octobre 2019)
  6. « Politis-Hicham-Hamza » (consulté le 7 octobre 2019)
  7. « Amazon-Israel-11-Septembre-grand-tabou » (consulté le 7 octobre 2019)
  8. « Oumma-Hicham-Hamza » (consulté le 7 octobre 2019)
  9. « Muslimosphère: les voix de l’islam de France sont sur Internet, 26.11.12, Slate » (consulté le 7 octobre 2019)
  10. « Panamza selon Panamza » (consulté le 7 octobre 2019)
  11. « Panamza selon Panamza » (consulté le 7 octobre 2019)
  12. « Israël et Kissinger récompensent Reporters sans frontières, 05.06.19, Panamza » (consulté le 7 octobre 2019)
  13. « La vérité, ce diamant fragile, par Christophe Deloire, 05.04.10, Le Monde » (consulté le 7 octobre 2019)
  14. « Les islamistes sont déjà là par Chr. Deloire et Chr. Dubois Le livre choc sur la menace islamiste, 17.10.04, blog de Bruno Mégret » (consulté le 7 octobre 2019)
  15. « "Mis en garde à vue pour avoir enquêté sur les attentats de Paris", 29.02.16, Panamza » (http://www.panamza.com/290216-panamza-en-garde-a-vue/) (consulté le 7 octobre 2019)
  16. « "Le gouvernement Valls a comploté pour m’envoyer en prison", 15.03.17, Panamza » (http://www.panamza.com/150317-complot-valls-clavreul/) (consulté le 7 octobre 2019)