Encyclopédie Wikimonde

Hitachi Data Protection Suite

Aller à : navigation, rechercher

Hitachi Data Protection Suite (aussi désigné par le sigle HDPS) est une suite logicielle de gestion de données (fichier plat, base de données et messagerie) au travers de plusieurs services :

  • Sauvegarde et restauration, intégrant l'encodage, la compression et la dé-duplication avec pilotage de robotique de média (physique et virtuelle - VTL)
  • Délestage et migration (archivage technique et HSM)
  • Réplication et Continuous Data Protection
  • Archivage "à valeur probante" (pilotage de support WORM, traçabilité et gestion des accès par rôle)
  • Indexation de contenu (facilitateur de recherche avec gestion des droits)
  • Rapports d'activités

Description avancée

Hitachi Data Protection Suite a été bâti dans un objectif de gestion unique des zones de données du système d'information, pour en assurer la protection, mais aussi une gestion organisée et classifiée en accord avec les règles de réforme continuelles de l'entreprise. HDPS est une suite de composants et d'agents logiciels formant une solution gérée par une console unique de supervision et d'organisation de toutes les étapes de protection et de déplacement des données. Les interfaces graphiques sont, au choix, en langue française ou anglaise.

L'architecture HDPS est issue d'une collaboration OEM de longue date avec la solution Simpana de la société CommVault. Nommée CommCell, l'architecture est composée de plusieurs outils intégrés et dédiés à la gestion et le stockage des données, pour en faciliter sa protection, son déplacement et répondre à des objectifs tels que : la migration, la réplication, la sauvegarde, la recherche et l'archivage. En fonction des priorités, des besoins et des évolutions, l'entreprise installe une partie ou la totalité du fonctionnel de la configuration CommCell HDPS.

Agent

Une configuration CommCell se décrit par ses principaux agents :

  • Agent pour les opérations classiques de sauvegarde et de restauration.
  • Agent de gestion des archivages au sens déplacement et migration avec une association optionnelle (Lien/Stub).
  • Agent de conformité, pour le respect des réglementations métiers, nationales et internationales.
  • Agent de réplication continue, pour assurer au minimum un doublon de l'information sur une autre zone de stockage.
  • Agent évolué de protection, pour la capture de Snapshot d'un environnement spécifique et en assurer une restauration rapide.
  • Agent de gestion des zones de stockage de type disque, bande et supports WORM.

Ces agents sont complétés par des tableaux de bord évolués intégrant les rapports d'activités ; des facilités de gestion externes de médias ; des capacités d'indexation et de recherche de contenu (plein texte) ; et des fonctionnels spécifiques et certifiés en accord avec les applications informatiques majeures du marché, telles que Microsoft Exchange et SharePoint, Oracle, SAP, Hyper-V, VMware, MySQL et les divers environnements Cluster.

La console HDPS permet de consolider le contrôle et la surveillance de l'ensemble des agents et de définir les règles de gestion qui seront déployées dans l'entreprise. Une gestion multi-administrateurs propose une distribution sécurisée des rôles d'action et des compétences au sein d'une équipe, mais aussi des capacités configurables pour l'utilisateur averti. Une technologie commune au service d'un contrôle par charge, à la fois centralisée et modulaire ; des interfaces graphiques modernes et intégrées aux environnements systèmes ; un support certifié des équipements hétérogènes et des applications métiers ; tous ces points font de la solution HDPS, une approche unique et globalisée au service de l'ensemble de l'entreprise et de son réseau de données.

L'ensemble des fonctionnalités et des modules HDPS (sauvegarde, migration, archivage, réplication continue, etc.) repose sur un même moteur nommé Common Technology Engine. Par cette unicité, l'intégration entre les différents modules s'effectue naturellement, évitant ainsi la multiplication des moteurs de traitement, de leur interface d'administration multiple et des mouvements de données redondantes. L'utilisation de ce cœur unique et des différents modules additionnels permettent d'assurer l'ensemble des fonctions de sécurisation des données, de migration vers des supports moins coûteux et d'archivage à des fins légales, avec un nombre réduit de copies des données. Les transferts des données entre les agents et les médias s'effectuent par blocs de taille fixe (chunk). Ainsi, en cas d'incident de transport durant une opération, la reprise de la tâche ne nécessite jamais le transfert de l'ensemble, car elle s'effectue sur le dernier bloc.

Architecture

La solution Hitachi Data Protection Suite est architecturée autour des principaux modules suivants :

  • Le module CommCell Console est l'interface graphique utilisateur, pour gérer et superviser l'ensemble des fonctions de la solution.
  • Le Media Agent assure la gestion des médias de tout type (disque, optique, partage réseau et bande) et le déplacement des données
  • L'iData Agent, à installer sur les environnements à prendre en compte, gère les spécificités, telles que : la sauvegarde-restauration, l'archivage, la réplication, la classification, etc.

Le serveur CommServe est le gestionnaire en charge de lier l'ensemble des composants. Ce serveur coordonne et administre l'ensemble des fonctions de protection, de gestion et de recouvrement des données. Le module CommCell Console, installé en tant qu'application autonome ou application Internet, communique, via le réseau IP, avec le serveur CommServe, pour assurer un retour visuel de l'environnement et envoyer les modifications de configuration et les ordres d'exécution, à la demande où programmés.

Les index sont gérés sur deux niveaux. Le premier sur chaque Media Agent et le second sur le serveur CommServe. Ce dernier conserve la vue macroscopique (Emplacements du début et de la fin de chaque Tâche ou Job) des données enregistrées, alors que le Media Agent conserve la vue microscopique, nommée Index Cache, c'est-à-dire les Blocs de données de chaque Job. La base de l'architecture par composant permet une modularité, pour une installation sur un ordinateur unique ou sur plusieurs ordinateurs en fonction de l'infrastructure et des besoins de l'entreprise.

Voir aussi

Liens internes

Lien HDPS externe

Liens externes

Cet article « Hitachi Data Protection Suite » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).