Encyclopédie Wikimonde

Homosexualité en musique

Aller à : navigation, rechercher

Avec l'affirmation et la reconnaissance progressive de l'homosexualité au XXe siècle, cette orientation sexuelle a commencé à être représentée dans des opéras et évoquée dans la musique pop.

Homosexualité dans les opéras et dans la musique classique

Un certain nombre de compositeurs ont eu des relations homosexuelles.

  • Jean-Baptiste Lully, qui a régné sans partage sur la vie musicale de la cour de Louis XIV, perçu comme l'archétype de l'Italien, que l'on imaginait forcément sodomite dans la France du XVIIe siècle ; de fait, à côté de ses maîtresses, il eut aussi des relations avec des garçons (dont le jeune Brunet, page de la Chapelle).
  • Le premier opéra homosexuel est David et Jonathas, opéra sacré en cinq actes de Marc-Antoine Charpentier, sur un livret du père jésuite François Bretonneau, joué pour la première fois au Collège jésuite Louis-le-Grand, à Paris, le 28 février 1688.
  • On ne sait rien de certain sur la vie intime de Georg Friedrich Haendel, mais de nombreux indices tendent à prouver qu'il aimait les garçons ; il évoluait dans le milieu homosexuel de ses riches et nobles mécènes, ses opéras prennent pour thème des histoires d'amour impossible et surtout, on ne lui connaît aucune liaison féminine.
  • Wolfgang Amadeus Mozart n'était certes pas homosexuel ; néanmoins, il demeure troublant que son premier opéra ait été "Apollon et Hyacinthe", narrant les amours contrariés du dieu pour le jeune éphèbe...
  • Contemporains de Tchaïkovski, deux autres compositeurs eurent des attirances homosexuelles : il s'agit de Camille Saint-Saëns (1835 - 1921) — qui déjà d'un âge mur, fera un certain nombre de voyages au Maghreb pour y trouver de quoi soulager sa libido, comme le fera plus tard André Gide (à un importun qui l'avait taxé d'homosexualité, Saint-Saëns aurait en outre répliqué : « Je ne suis pas homosexuel, je suis pédéraste ») —, et de Modeste Moussorgski, qui bien que russe et d'un an seulement plus âgé que Tchaïkovski, nourrissait pour ce dernier une franche antipathie, qui était réciproque. Frédéric Mitterrand dans son documentaire « Je suis la folle de Brejnev » fait état de la découverte d'archives policières, qui rendent compte de la vie homosexuelle de Moussorgski.
  • Ajoutons à cette liste celle des compositeurs américains homosexuels : Samuel Barber, auteur du mondialement célèbre adagio, repris dans Elephant Man de David Lynch : sa rivalité avec Giancarlo Menotti est restée célèbre, pour obtenir les faveurs du talentueux et superbe chef Thomas Schippers, Aaron Copland, qui est l'un des amis de Leonard Bernstein, compositeur et chef d'orchestre marié mais à la vie sexuelle agitée — il a semble-t-il été l'amant de Rudolf Noureev —, John Cage, son ami Lou Harrison et leur maître commun Henri Cowell.
  • Quant aux compositeurs slaves, outre Tchaïkovski et Moussorgski, le Polonais Karol Szymanowski doit obligatoirement être rajouté au panthéon, d'autant qu'il est l'auteur d'une œuvre littéraire où il est clairement question de son homosexualité : Ephébos.

Pour ce qui est des compositeurs allemands, le nom de Hans Werner Henze s'impose, et en Italie Sylvano Bussotti.

Homosexualité dans la musique rock et pop

L'attitude de la musique pop vis-à-vis de l'homosexualité est partagée entre revendication et utilisation commerciale.

  • Alex Lug
  • Bronski Beat, groupe anglais dont les chansons traitent de l'homosexualité (Smalltown Boy fut un tube de 1984 sur l'homophobie)
  • Gravy Train!!!! : groupe queer américain
  • Indochine : groupe pop français dont une chanson 3e sexe célébrait l'homosexualité, tant masculine que féminine et pronait la tolérance envers l'homosexualité : Marilyn
  • Lesbians on Ecstasy : groupe lesbien électro/rock
  • Le Tigre : groupe lesbien revendicatif américain
  • Mylène Farmer : Bien qu'hétéro et admirée par un public très varié, elle est particulièrement adulée par la communauté gay notamment pour ses chorégraphies et ses mises en scène raffinées, mais aussi pour le sens de certains de ses textes de chanson (Sans Contrefaçon, Pourvu qu'elles soient douces...)
  • Rufus Wainwright
  • t.A.T.u. (groupe pop russe) utilisation du saphisme dans un but commercial
  • Village People, groupe disco américain devenu icône gay
  • Dinero Rosa Records, label discographique indépendant qui promeut la diversité sexuelle
  • Rammstein, le groupe, dont les membres ne sont pas homosexuels, parle d'homosexualité dans la chanson Mann Gegen Mann.

Rock stars et homosexualité

Pour les chanteurs de rock, l'homosexualité peut être un moyen de se faire remarquer en choquant : c'est le cas avec David Bowie ; mais plus fréquemment, l'homosexualité est réelle et affirmée de façon plus ou moins volontaire.

  • Antony Hegarty : Chanteur anglo-américain androgyne du groupe Antony and the Johnsons
  • Boy George : Chanteur anglais ouvertement homosexuel, ancien chanteur du groupe des années 80 Culture Club
  • Andy Bell, chanteur du groupe britannique Erasure, est ouvertement homosexuel
  • David Bowie a utilisé l'image de l'homosexualité — ou plus exactement, de la bisexualité — avec son personnage de Ziggy Stardust, une rock star extra-terrestre.
  • Dead Or Alive : le chanteur androgyne, membre du groupe auteur du tube You spin me round (like a record) (1985), a récemment fait son coming-out.
  • Douglas Pearce membre principal du fameux Death in June, initiateur de la musique néofolk
  • Duran Duran : Simon Le Bon et ses Wild Boys pleins d'homoérotisme.
  • Elton John : Chanteur anglais ouvertement homosexuel
  • Fat Boy Slim : Dj remixeur anglais & hétéro, animateur des Big Beach Party à Brighton à la fin des 90's.
  • Freddie Mercury : Chanteur anglais ouvertement bisexuel du groupe Queen, avec des déguisements de femmes ou des vêtements d'homme viril selon les clips et les spectacles.
  • George Michael : Chanteur anglais ouvertement homosexuel, ancien chanteur du groupe des années 80 Wham
  • Iggy Pop : The Body, appelé aussi The Camaleon, aurait partagé la vie de David Bowie, son mentor, au début des années 70.
  • Jay Brannan : Chanteur américain qui apparait dans le film Shortbus de John Cameron Mitchell
  • Jimmy Somerville: Chanteur ouvertement homosexuel des groupes Bronski Beat et The Communards (a également suivi une carrière solo)
  • Jobriath, icône glam américaine oubliée
  • Little Richard : Rock'n roller américain
  • Lou Reed, chanteur américain de The Velvet Underground
  • Neil Tennant : Chanteur du groupe britannique Pet Shop Boys, est ouvertement homosexuel
  • Madonna a utilisé l'image de l'homosexualité — ou plus exactement, de la bisexualité par provocation
  • Mylène Farmer est une icône gay depuis ses debut notamment grâce à son tube en 1987 Sans contrefaçon et a souvent utilisé l'ambiguïté sexuelle au cours de sa carrière (Que mon cœur lâche, L'instant X...)
  • Patrick Wolf : Chanteur anglais, bisexuel
  • Peaches, chanteuse américaine rock revendiquant la bisexualité dans ses chansons
  • Placebo, dont le bassiste est ouvertement homosexuel, et le chanteur bisexuel
  • Ricky Martin : Chanteur portoricain
  • Rob Halford : Chanteur de Judas Priest
  • Rufus Wainwright : Chanteur canadien ouvertement homosexuel
  • Sia : Chanteuse américaine qui a fait son coming out en 2008
  • Skin : ancienne chanteuse anglaise du groupe Skunk Anansie qui suit une carrière solo, ouvertement lesbienne
  • Soft Cell : Marc Almond et son petit ami ont monté le groupe, auteur du tube Tainted Love (1982).
  • Suede a utilisé une image homosexuelle en couverture de l'un de ses albums
  • The B-52's : Alors que Fred Schneider, Keith Strickland et Ricky Wilson étaient ouvertement homosexuels depuis de nombreuses années, Ricky étant décédé en 1985, une des deux composantes féminines du groupe, Kate Pierson, a annoncé sur la chaine de télévision LOGO fin mars 2008 qu'elle était également homosexuelle.
  • Visage : Groupe mythique et éphémère au début des années 80, mené par le très étrange Steve Strange (titre phare : Fade to Grey).

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).