Encyclopédie Wikimonde

Horizon FM

Aller à : navigation, rechercher

Horizon est une radio FM locale française diffusée en Seine-et-Marne et en Essonne. La radio a été créée en mars 1981, à l'époque des Radios Libres. La radio a émis sur la fréquence 102,6, puis 97,2 entre 1983 et 1992, puis 94,5 entre 1992 et 2007. Elle est aujourd'hui diffusée sur la fréquence 88,4 sous le nom « Horizon - La radio sans pub ». D'abord installée à Brunoy (91) en 1981, elle déménage à Quincy-Sous-Sénart (91) en 1983. Elle partage alors la même fréquence que Radio Évasion (disparue aujourd'hui).

Les années 1980 : l'âge d'or

Horizon FM[1] a commencé à émettre en tant que Radio Libre sur la fréquence 102,6 Mhz sous le nom de Radio Horizon dont les studios se situaient à proximité de la gare de Brunoy (Essonne) au-dessus d'une boutique de mode. Des problèmes financiers mettront fin à l'expérience au bout de quelques mois. Son directeur trouvera le soutien financier de la commune de Yerres (Essonne) où il ouvrira de nouveaux studios sous le nom de Radio Évasion, ne pouvant utiliser le nom d'Horizon suite à l'opposition d'une partie de son ancienne équipe et de l'association qui soutenait, en partie, financièrement la radio.

Sous l'impulsion de l'association, avec comme principale source de financement la subvention aux radios associatives, Horizon s'installe dans des locaux prêtés par la commune de Quincy sous Sénart (Essonne) au-dessus de la mairie.

C'est en 1983 qu'elle est autorisée à émettre, 4 heures par jour, après d'âpres négociations, en partageant sa fréquence avec Évasion FM sur le 97,2 MHz.

En 1984, Radio Horizon occupe seule la fréquence.

Les années 1990 : Une radio reconnue

En 1992, Horizon FM obtient la fréquence 94,5 et émet 24 heures sur 24 sur celle-ci. Dans le courant de l'été 1994, des travaux ont lieu dans les studios et permettent à Horizon FM de diffuser en stéréo. En 1998, Horizon FM accueille son premier employé et cherche à déménager ses studios. En 1999, avec le développement de l'informatique, Horizon FM produit ses programmes 24 heures sur 24, la station ayant jusqu'alors recours à une banque de programme par satellite durant ses plages de programmes libres. Au milieu des années 1990, la station comptait une centaine d'adhérents et une trentaine d'émissions différentes sur l'antenne et comblait sa grille grâce à la banque de programmes de l'AFP Audio.

Les années 2000 : une décennie difficile

C'est en juin 2001 que la station déménage à Combs-la-Ville et renforce son équipe d'employés. Des tensions se créent entre les membres de l'association et une guerre de pouvoir est livrée dans les studios. Ces tensions entrainent l'association devant la justice où les anciens de la station assignent celle-ci pour avoir refusé d'inscrire une vingtaine de nouveaux membres qui souhaitaient s'inscrire en bloc afin de provoquer une assemblée générale extraordinaire, le conseil d'administration ayant souhaité rencontrer et connaître les motivations de ces nouveaux adhérents. La justice avait donné raison à l'association. À la suite de cette action judiciaire, les membres fondateurs se sont éloignés de la radio et la station connait un déclin tant au niveau des programmes qu'au niveau financier.

Fin 2005, la station est reprise en main par une poignée de membres (anciens et nouveaux) qui relancent la machine. La station déménage à Lisses pour se rapprocher de son émetteur, limitant ainsi les coûts, et une nouvelle organisation est mise en place. La station change de nom pour s'appeler FLY 94.5 programme Horizon (dans l'attente de l'accord définitif du CSA). Les programmes redémarrent en mars 2006 et sont renommés Horizon 94.5 en septembre 2006 suite à une mise en demeure du CSA. La station multiplie les émissions en extérieurs mettant en avant les animations locales. Elle contribue également au soutien d'acteurs locaux par le biais de rubriques ou d'émissions (Action Mission locale, Découverte de groupe locaux sur toute une semaine, chronique environnement, emploi, science, infos locales, nationales et internationales, émissions spéciales élections avec des débats par circonscription organisés dans les studios ou sur le terrain, émission en compagnie d'un élu local pour le découvrir et découvrir sa ville...). La nouvelle grille est un succès puisque Médiamétrie crédite Horizon de 81000 auditeurs en Seine-et-Marne et en Essonne[2].

Fermeture de l'antenne

En mai 2007, la candidature de radio Horizon pour son renouvellement d'autorisation n'est pas retenue par le CSA et malgré une demande de recours gracieux, le CSA déplace la fréquence 94,5 à Melun où elle est attribuée à Radio Capucins, une radio de collège. L'autre fréquence créée dans la zone de diffusion sur laquelle radio Horizon se portait candidate est attribuée à une radio citoyenne portée par la Maison des Jeunes et de la Culture Maryse Bastié (Viry-Chatillon). Les locaux de Lisses ont été rendus. L'équipe d'Horizon entame en 2007 une action devant le Conseil d'État afin de prouver que sa candidature a été rejetée à tort. En octobre 2007, l'association profite d'une manifestation devant le CSA pour lancer officiellement ses émissions sur le web. Horizon, la webradio qui sera diffusée jusqu'en 2010.

Le conseil d'État

Le 21 octobre 2009, le Conseil d'État a rendu un arrêt en faveur de l'association Radio Horizon estimant que « alors que celle-ci (Radio Horizon) justifiait d'une expérience dans le domaine de la communication radiophonique locale de proximité et d'un intérêt des auditeurs, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a fait une inexacte application des critères dont l'article 29 de la loi du 30 septembre 1986 lui prescrit de tenir compte ». En fait, le Conseil d'État a estimé que, au vu des éléments, le projet de Radio Maryse Bastié ne se distingue pas de celui présenté par Radio Horizon. Le CSA estimait que le projet de Radio Maryse Bastié était inédit dans le secteur mais le conseil d'État l'en a débouté. Le rejet de la candidature de Radio Horizon n'aurait pas dû avoir lieu. De ce fait, le Conseil d'État annule le rejet de la candidature de Radio Horizon, et annule également l'attribution de la fréquence à Radio Maryse Bastié. Cet arrêt a donc pour conséquence la coupure de l'émetteur de Radio Maryse Bastié, le 20 novembre 2009 aux alentours de 18h30. Dans cet arrêt, le Conseil d'État n'a pas enjoint au CSA de réexaminer les candidatures déposées lors de l'appel initial.

Le 26 janvier 2010, le CSA lance un nouvel appel à candidature à pourvoir la fréquence 88,4. Cependant, Radio Horizon estime que le CSA doit réexaminer les candidatures de l'appel initial en se fondant sur un cas de jurisprudence, celui de Radio Gazelle à Marseille. Radio Horizon saisit donc le Conseil d'État en référé pour faire annuler ce nouvel appel à candidature et pour que soient réexaminées les candidatures du premier appel. Le 5 février 2010, le Conseil d'État suspend le nouvel appel à candidature jusqu'à ce que l'affaire soit jugée au fond.

Le 2 juin 2010, le conseil d'État tranche au fond et annule purement et simplement le nouvel appel lancé par le CSA le 26 janvier 2010 et enjoint à celui-ci de réattribuer la fréquence 88,4 dans un délai de 3 mois à une radio qui a posé sa candidature en 2006 et qui n'a pas été encore retenue.

Le 20 juillet 2010, et après quatre procédures devant le Conseil d'État, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel présélectionne la candidature de Radio Horizon pour exploiter la fréquence 88,4.

Le 7 septembre 2010, elle autorise définitivement Radio Horizon à exploiter le 88,4 dans le secteur de Corbeil-Essonnes.

Présidence

  • 1983-1985 : Jean Pierre Kruch, Alexandre Ungerer Président d'Honneur
  • 1985-1988 : Philippe Nardon
  • 1988-1998 : Pamela Lintingre
  • 1998-1999 : Marc Duchatelet
  • 1999-2002 : Patrick Lopez
  • 2002-2005 : Olivier Martin
  • depuis 2005 : Misha Agard

Notes et références

  1. Source : ancien vice-président de l'association (1983-1984), trésorier (1984-1989), directeur technique (1983-1989)
  2. Enquête Médiamétro - Reproduction interdite, tous droits réservés par Médiamétro Population 13 ans et plus - Auditoire Global - Habitudes d'écoute lundi/dimanche 126 000 Ile de France - Départements ESSONNE et SEINE ET MARNE - Septembre 2006/Décembre 2006

Cet article « Horizon FM » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).