Encyclopédie Wikimonde

Horus (serveur)

Aller à : navigation, rechercher

Horus (serveur)
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|96px|alt=Logo]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Famille Type Unix
Langues Français
Type de noyau Monolithique modulaire (Linux)
État du projet Actif
Plates-formes i386

AMD64

Entreprise /
Fondateur
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise /
Développeur
Pôle de Compétences EOLE
Licence Multiples
(Principalement GNU GPL)
États des sources Open source
Écrit en Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Première version Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dernière version stable Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Dernière version avancée Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Méthode de mise à jour Advanced Packaging Tool
Interface utilisateur par défaut Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Environnement de bureau aucun
Gestionnaire de paquets apt-eole
Site web eole.orion.education.fr

Horus est l'un des modules de la méta distribution EOLE développée par le Pôle de Compétences EOLE du Ministère de l'Éducation nationale. C'est un serveur qui fait contrôleur de domaine pour le réseau administratif d'un établissement scolaire ou d'un service académique pédagogique basé sur GNU/Linux[1].

L'installation et la configuration du module Horus sont simplifiées, notamment grâce à l'installateur sans interaction et à l'Interface de configuration du module fournie par le projet. Cette interface permet également une intégration et une interaction avec les autres modules EOLE.

Entièrement basée sur des logiciels libres, le module Horus est diffusé librement et gratuitement par le Ministère de l'Éducation Nationale Français.

Présentation

Horus est un serveur de fichiers administratif qui, à l'origine, était destiné à remplacer, dans les établissements scolaires, les serveurs équipés du système d'exploitation réseau Novell, système d'exploitation dont le support s'est arrêté en 2010[2]. Il dispose d'un annuaire OpenLDAP qui référence le personnel administratif, autour duquel se greffe un service de messagerie et des applications web dont l'authentification unique se fait par SSO. Le module Horus héberge des applications nationales (GFC : Gestion Financière et Comptable, PRESTO : PREstation et STOcks) ainsi que toutes les fonctionnalités de partage de fichiers et de gestion des utilisateurs de clients Windows. Le module Horus est doté d'une base de données InterBase. Il est aussi chargé de la gestion des impressions, et éventuellement d'un service DHCP pour l'attribution dynamique d'adresse IP[2]. Le module Horus est très utilisé en établissements scolaires[3].

Détails techniques

Horus propose de nombreux services en plus de ceux communs aux autres modules :

  • un contrôleur de domaine :
    • gestion des connexions réseau des utilisateurs ;
    • partage de fichiers et de répertoires ;
    • support des ACL ;
    • partage d'imprimantes ;
    • gestion des comptes utilisateurs et des accès ;
    • gestion de quotas disques ;
    • exécution d'applications utilisateurs.
  • un annuaire :
    • l'annuaire peut être initialisé à partir d'une importation de comptes (AAF) ;
    • l'annuaire peut servir de base d'authentification pour d'autres services réseaux ;
  • des services web :
    • une authentification centralisée ;
    • des applications web pré-installées ;
    • des applications web pré-configurées ;
    • ajout d'applications aisé.
  • un serveur d'authentification unique (SSO) :
    • EoleSSO utilise l'annuaire OpenLDAP ;
    • les standards CAS et OpenID sont supportés ;
    • la fédération d'identité est possible via le protocole SAML.
  • une gestion avancée des utilisateurs et des postes clients :
    • contrôle d'accès à Internet et aux services réseaux ;
    • restrictions ou pré-configuration des applications, en fonction du compte utilisateur, des groupes auxquels appartient l'utilisateur ou encore en fonction du nom de la machine sur laquelle il se connecte ;
    • possibilité d'effectuer des actions distantes sur les stations (fermeture de session, extinction et redémarrage d'un ou plusieurs postes) ;
    • surveiller et éventuellement purger les files d'attente des imprimantes connectées au serveur (locales ou distantes) ;
    • détection de virus.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Origine :
GNU, Linux... (ex Ubuntu)
Basé sur :
Linux
Ubuntu Variantes :
x86, x86-64
Dérivés :
Amon, AmonEcole, Eclair, Horus, Scribe, Sentinelle, Seshat, Sphinx, Zephir


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).