Encyclopédie Wikimonde

Houda Darwish

Aller à : navigation, rechercher
Houda Darwish
Houda Darwish en 2012
Nom de naissance Houda Ameur Darwish
Alias
fée de la litterature algerienne , حسناء الأدب الجزائري
Naissance
Algérie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Arabe
Genres
romance, poésie

Œuvres principales

  • des femmes sans mémoire (2014)
  • un autre toi (2015)

Houda Darwish (en arabe : هدى درويش), née en 1991, est une femme de lettres algérienne de langue arabe, dont le surnom est « la fée de la literrature algerienne ».

Biographie

Enfance

Native d'un petit villagea l'ouest algerien de parents instituteurs, faisant parti de département de la wilaya de Saida< nommée auparavant: la ville des aigles et des eaux thermales, l'enfance la traversait et cultivait en elle les prémisses du talent futur, il se trouve que vite la bulle personnelle enveloppe l'inspiré puis porte un nom d'auteur différent du nom de l'état civi.

Houda Darwish s'est tracée précocement un destin voulu ; adolescente s'adonnant à la poésie, voulant aboutir au statut de romancière poétique à l'image de mahmoud darwish, l'auteur de « l'identité »0

la fée parlant de son enfance avec nostalgie: tout cela remonte d'abord à mon enfance où j'ai vécu heureuse, à l'aise et surtout gâtée par mes grands parents, d'autant qu'à cet âge -huit ans- je découvrais dans la solitude la beauté de la nature, la perfection de l'univers, l'affection de mon entourage, j'évoluais dans l'harmonie, je peux dire que mon enfance a été un bonheur.

Éveil à l'art

Fichier:حسناء الأدب الجزائري هدى درويش.jpg
fée de la littérature algérienne, lecture critique

Dès l'âge de 16 ans, houda darwish commence à écrire des poèmes, largement consacrés à des thèmes amoureux et patriotes, tout en participant aux différentes fêtes scolaires , une grande sensibilité pour les arts s'est déclarée, notamment la poésie et le dessin, Peu à peu des pensées aux publications dans des journaux locaux, des dizaines de lecteurs commencèrent a la suivre, ainsi que ses enseignants qui ont aperçu en elle une future star d'écriture poétique.

Études

Toute consciente de son éducation littéraire, entres autres Gibran Khalil Gibran,émue et bouleversée par la sagesse de sa poésie,le chemin s'est ouvert pour une jeune élève brillante, toujours la première de sa classe pour devenir par la suite une Etudiante en médecine,exerçant le métier de journaliste dans la presse écrite et à la radio, inspirée peut être par l'égyptienne "'houda chaaraoui", écrivaine rebelle et pneumologue de formation , ou l'algérien "mohamed salah baouia", le médecin poète , Sans parler de Nizar Kebbani qui lui a fait découvrir la poésie engagée, et au bout du temps, une jeune écrivaine et poétesse algérienne, bilingue est née, femme de lettre et de théâtre, doctorante en médecine, A travers son premier livre " amour en quête sa nation" , elle 'est engagé sur la voie de la défense des femmes palestiniennes.

En commun avec Kateb Yacine

Tout en enrichissant la littérature algérienne, houda aura mené à travers son écriture le même combat, dans la même ville et le même documentaliste avec le grand écrivain algerien "kateb yacine", a ce temps la, houda la jeune a beaucoup appris de la part de "ahmed medhaoudi" , le journaliste franco-algérien qui a vecu le drame de" Nedjma" avec kateb et qui a partagé toutes ses expériences en adoptant "houda darwish" , en partageant la même ville de " sidi bel abbes" a l'ouest algerien .

en 2011, la traduction de son premier roman sorti en arabe sous le titre de : حب يبحث عن وطن a été edité en france : " amour en quete sa nation" dont le personnage principal de" Amel" était une ressemblance avec " Nedjma" de Kateb Yacine et dont la plume de "darwish" s'est laissée développer la tragédie de cette Ghazaouia qui à travers des péripéties introduisait le lecteur dans les profondeurs d'un peuple qui se bat pour sa terre, son identité, sa dignité et terminer avec cette chose terrible qu'on appelle Exil, précisément, elle insista pour exprimer à travers les personnages de cette oeuvre que la libération n'est pas seulement politique ou économique, c'est la libération de l'homme et de la femme arabe en respectant les valeurs de leur civilisation classique et celles du monde moderne tout en jouant en Palestine le drame du monde actuel.

« Oui, je vais militer pour çà et prouver que nous ne sommes pas des terroristes !...Dites vous et ne l'oubliez pas, que notre force nous la mettons au service de la quête de notre patrie , qu'importe le temps qu'il faut, s'il faut attendre longuement et à la fin atteindre notre objectif, et mes dernières paroles vous affirment que cette terre nous appartient et l'histoire en est témoin de notre légitime existence malgré elle ; et malgré ces détracteurs, nous lutterons parce que nous ne craignons notre fin de vie ni notre début de mort , au contraire nous sourions au lendemain qui chante à la liberté… » (Extrait du roman « amour en quête sa nation »).

Notes et références


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).