Encyclopédie Wikimonde

Hugues Malbreil

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Hugues Malbreil, né le 23 juin 1955 en Algérie, est un sculpteur français.

Biographie

Son père était juge, Hugues Malbreil vécut à Pamiers, Fort-de-France, Cherbourg, puis Toulouse à la mort de son père. Il a alors 17 ans. Après deux années d'études de mathématiques-physique, puis deux années d'architecture, il apprend la lutherie en autodidacte et ouvre un atelier à Toulouse, produisant principalement des instruments de musique à cordes frettées tels que guitares, folk et classiques, vielles, mandoloncelles. C'est en répondant à la demande de musiciens désirant certains instruments inspirés de modèles de l'époque baroque qu'il s'intéresse à la sculpture et finit par s'y consacrer entièrement depuis 1982.[réf. nécessaire]

Lauréat de plusieurs marchés publics, il a été retenu pour le musée d'Artagnan à Lupiac, ainsi que pour le musée du Loup dans le Parc animalier des monts de Guéret. Prix Joseph Andrau du meilleur sculpteur lors du salon des Méridionaux en 1996, il fut aussi l'un des 100 sculpteurs choisis en 1994 par le Musée Despiau-Wlérick à Mont-de-Marsan comme représentatifs de la sculpture figurative française dans la seconde moitié du XXe siècle, au côté de Arman ou César.[réf. nécessaire]

Présent dans de nombreuses collections publiques et privées en France et à l'étranger, il expose régulièrement à la galerie Alain Blondel dans le quartier Beaubourg à Paris.

Il produit aussi des bijoux en coopération avec René Velez, bijoutier à Moissac et travaille principalement le bois en taille directe. La pièce est ensuite parfois moulée pour être reproduite en bronze.

Expositions

Collections publiques

Principales expositions personnelles

  • Salle Léonard de Vinci - ENAC, Toulouse - février/mars 1985
  • Galerie Alain Blondel, Paris - mai/juin 1989
  • Galerie Alain Blondel, Paris - mai/juin 1993
  • Le Majorat, Villeneuve-Tolosane - mai/juin 1997
  • Galerie Palladion, Toulouse - septembre/octobre 2000
  • Six Bois, Les Marins d'eau douce, Exposition et signature du livre, Ramonville - juin 2001
  • Galerie Alain Blondel, Paris - mai/juin 2003[1]
  • Variations Masquées, exposition et signature du livre, Nuances du Sud, Toulouse - décembre 2003/janvier 2004
  • Des Nus en bois chez les Templiers!, La Commanderie, Saint-Sulpice-sur-Lèze - mai/juin 2004
  • Sculptures et Variations masquées, Cloître des Cordeliers, Chapelle de la Persévérance, Tarascon - septembre/novembre 2004
  • Fête des Arts, Moissac - avril 2005
  • De chair et de bois, Musée de la Marqueterie, Revel - décembre 2008/janvier 2009
  • Galerie municipale de Castelsarrazin - juin, juillet, août 2011 [2].

Principales expositions collectives

  • Toulouse-Denain à Toulouse et Denain - juin 1983
  • Inquisitions, Forum d'Occitanie - Montauban - juillet 1983
  • Art contemporain, salle de l'Orangerie, Hôtel du Département - Toulouse - mai/juin 1985
  • F.I.A.C. de Gand (Belgique), - octobre 1989
  • Salon Comparaison, Grand Palais - Paris - juin 1990
  • 7e Festival international du Lin, Palais du Trocadéro - Paris - février 1991
  • Salon des Artistes ramonvillois, Ramonville - décembre 1991
  • XVe Biennale des Arts et du Sport, Jeux olympiques de Barcelone - Barcelone - aout/septembre 1992
  • Salon d'Art Contemporain, Parc des Expositions - Montpellier - avril 1994
  • Sculpture figurative contemporaine: 500 sculptures dans la rue, Mont-de-Marsan - mai 1994
  • La Fabrique du Pré, Labastide-Rouairoux - juillet/aout 1994
  • Champs ouverts, Château de Fajac - Marquein - mai 1995
  • 72e Salon des Artistes Méridionaux, EDF Bazacle - Toulouse - mars/avril 1996 = Grand Prix de la Sculpture
  • Galerie Uni-Terre, Genève - juin/décembre 1996
  • Les Mots, l'Art, la Vie, Salle de l'Orangerie, Hôtel du Département - Toulouse - décembre 1996/janvier 1997
  • 31 artistes contre le sida, Saint Bertrand de Comminges - avril/mai 1997
  • 73e Salon des Artistes Méridionaux, EDF Bazacle - Toulouse - mars/avril 1997
  • Le Majorat, Villeneuve-Tolosane - mai/juin 199
  • Salon d'Art contemporain de Castelsarrazin, Castelsarrazin - mai 1999 (Prix de la sculpture)
  • L'Art de Pré, Tournefeuille - juin 2004
  • Salon d'Art contemporain, Hôtel de Région, Montauban - septembre 2004
  • Salon des Artistes ramonvillois, Ramonville - décembre 2008
  • Expo art contemporain, Valence d'Agen, 2011
  • Salon d'art contemporain de Montauban à l'ancien collège, 2011

Publications

  • Six Bois[3]
  • Variations masquées[réf. nécessaire]

Notes et références

  1. Le Delarge
  2. Gauvain Peleau-Barreyre, « Hugues Malbreil, le luthier devenu sculpteur », LaDépêche.fr, (consulté le 12 mars 2012)
  3. Système universitaire de documentation [1]

Annexes

Bibliographie

  • « MALBREIL, Hughes », notice du Delarge, lire en ligne.
  • Il est présent dans l'ouvrage de Dominique Dalemont : 50 sculpteurs choisissent le bois[réf. incomplète]

Liens externes

  • Site officiel
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cet article « Hugues Malbreil » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).