Encyclopédie Wikimonde

Huitième merveille du monde

Aller à : navigation, rechercher

La huitième merveille du monde est censée compléter les sept merveilles du monde antique.

Certains ont dressé les listes des sept nouvelles merveilles du monde et des sept merveilles du monde moderne par opposition ; d'autres ont répertorié une vaste liste du patrimoine de l'Humanité.

Le terme étant forcément subjectif et vaguement chauvin selon les parties du monde, il est pertinent d'observer où chaque nation place sa huitième merveille du monde.

Il est également possible d'apprendre que les sept merveilles du monde à l'origine établies par Hérodote (ou Philon de Byzance, selon les spécialistes), sont des bâtiments remarquables par la prouesse nécessaire à leur construction, par l'esthétique et l'harmonie dont ils faisaient preuve, mais également par le fait qu'ils ont marqué profondément l'inconscient collectif à travers les siècles.

De ce fait, il est inutile de vouloir établir un nouveau classement tel que "les sept nouvelles merveilles du monde", ou ajouter une "huitième" merveille du monde au classement déjà existant, puisque tout bâtiment de construction remarquable doit être considéré comme "merveille du monde". Prenons pour exemple la grande muraille de Chine, sa construction est au moins contemporaine à celle du Phare d'Alexandrie et du Colosse de Rhodes, la raison pour laquelle elle ne figure pas au classement est que les historiens antiques ayant établi cette liste n'ont pas voyagé aussi loin (ainsi, Alexandre le Grand est arrivé jusqu'à l'Indus, mais il n'était encore qu'à mi-chemin entre son point de départ et la Grande Muraille).

Localisation candidate par pays

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2010)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Dans la littérature

Au chapitre II de l'Histoire de Gil Blas de Santillane un habile imposteur salue le jeune héros et le flatte en lui disant qu'il est la huitième merveille du monde que chacun admire. Et c'est ainsi qu'il se fait payer son repas par le jeune naïf. Après quoi il le détrompe, lui dit de se méfier des flatteurs à l'avenir et prend congé.

Sens figuré

Tout objet, personne ou lieu que l'on admire énormément est qualifié de Huitième merveille du monde.

Exemples :

  • King Kong dans le film éponyme King Kong
  • Dans la discipline du catch, André The Giant et le Big Show ont reçu cette dénomination.
  • Airbus a diffusé en 2004 une campagne publicitaire télévisée anglophone comparant l'A380 à la huitième merveille du monde[réf. nécessaire].
  • La « Huitième merveille du monde » est aussi une recette de cocktail très prisée au Canada.
  • La Pêche Géante dans le film "James et la Pêche Géante (film, 1997)"
  • une fameuse journaliste espagnole Ana Carrasco Villapún, reconnue mondialement pour ses reportages télévisés.
  • Dans la série animée 3D de Donkey Kong, la noix de coco en cristal est aussi désignée sous le nom de 8e merveille du monde
  • Des animaux mystérieux et mythiques comme le monstre du loch ness

Cet article « Huitième merveille du monde » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).