Encyclopédie Wikimonde

Humour physique

Aller à : navigation, rechercher

L'humour physique ou humour de physiciens désigne un humour pratiqué par les physiciens. Il joue sur des concepts de la discipline ou sur des caractéristiques supposées attribuées à ceux qui la pratiquent.

Double-sens des mots

« Werner Heisenberg avait des problèmes sexuels. Quand il avait le temps, il n'avait pas l'énergie ; quant il avait la position, il n'avait pas l'impulsion. » fait référence au principe d'incertitude d'Heisenberg de mécanique quantique qui empêche de connaître en même temps avec précision deux grandeurs dont les opérateurs ne commutent pas.

« Les principes sont solubles dans l'argent liquide. » sur un double sens : « argent liquide » en tant que métal liquéfié ou que monnaie ; « soluble », qui trouve une solution ou qui se dissout.

« Tout est relatif, sauf la Relativité. » est une antanaclase au sujet de la théorie de la relativité d'Albert Einstein ; elle est parfois attribuée à ce dernier.

Raisonnement physique hors champ d'application

Certains ont essayé d'appliquer la physique à l'enfer et au paradis. Un paradoxe est que, d'après la Bible, l'enfer est plus froid que le paradis[1],[2] :

  • la présence de soufre liquide[3] en enfer donne une limite supérieure à la température qui y règne (718 K) ;
  • le jour brillant au paradis comme 49 soleils[4], la température, en suivant l'approximation du corps noir, y est 71/2 fois plus élevée que la moyenne terrestre, soit environ 780 K.

Cette affirmation a été réfutée par la suite : la pression en enfer est supérieure à celle sur terre, permettant d'atteindre une température de vaporisation nettement plus élevée.[5],[2]

On peut aussi établir que l'enfer est exothermique si son volume croît de manière plus qu'exponentielle ; dans ce cas, la température y tendrait vers le zéro absolu[6].

L'enfer est-il exothermique ou endothermique ?

L'enfer est-il exothermique ou endothermique ? Aujourd'hui j'ai reçu ce mail assez marrant reprenant une soi-disant question de chimie donnée à l'université de Montpellier. La réponse d'un étudiant à cette question bonus a été si profonde que le professeur l'a partagée avec ses collègues, via Internet.

J'ai cherché sur HoaxBuster s'il s'agissait d'un canular. Il n'apparait pas pour l'instant dans leur base de donnée. Si vous avez des infos sur ce message, faites le savoir. Ne vous laissez pas décourager par la question, la réponse trouvé par cette étudiant vaut le coup !

Question bonus :

L'enfer est-il exothermique (évacue de la chaleur) ou endothermique (absorbe de la chaleur) ?

La plupart des étudiants ont exprimé leur croyance en utilisant la loi de Boyle (si un gaz se dilate il se refroidit et inversement) ou ses variantes. Cependant un étudiant eut la réponse suivante.

Premièrement, nous avons besoin de connaître comment varie la masse de l'enfer avec le temps. Nous avons donc besoin de connaître à quel taux les âmes entrent et sortent de l'enfer. Je pense que nous pouvons sans risque assurer qu'une fois entrée en enfer, l'âme n'y ressortira plus. Du coup, aucune âme ne sort.

De même pour le calcul du nombre d'entrée des âmes en enfer, nous devons regarder le fonctionnement des différentes religions qui existent de par le monde aujourd'hui. La plupart de ces religions affirment que si vous n'êtes pas un membre de leur religion alors vous irez en enfer. Comme il existe plus d'une religion exprimant cette règle et comme les gens n'appartiennent pas à plus d'une religion, nous pouvons projeter que toutes les âmes vont en enfer.

Maintenant regardons la vitesse de changement de volume de l'enfer parce que la loi de Boyle spécifie que pour que la pression et la température restent identiques en enfer, le volume de l'enfer doit se dilater proportionnellement à l'entrée des âmes. Cela donne deux possibilités :

  1. Si l'enfer se dilate à une vitesse moindre que l'entrée des âmes en enfer, alors la température et la pression en enfer augmenteront indéfiniment jusqu'à ce que l'enfer éclate.
  2. Si l'enfer se dilate à une vitesse supérieure à la vitesse d'entrée des âmes en enfer, alors la température diminuera jusqu'à ce que l'enfer gèle.

Laquelle choisir ?

Si nous acceptons le postulat que Teresa m'a répondu durant ma première année d'étudiant qu’ "Il fera froid en enfer avant que je couche avec toi" et en tenant compte du fait que j'ai couché avec elle la nuit dernière alors l'hypothèse doit être vrai et alors je suis sûr que l'enfer est exothermique et a déjà gelé. Le corollaire de cette théorie c'est que comme l'enfer a déjà gelé, il s'ensuit qu'il n'accepte plus aucune âme et du coup qu'il n'existe plus… Laissant ainsi seul le paradis, ainsi prouvant l'existence d'un être divin ce qui explique pourquoi, la nuit dernière, Teresa n'arrêtait pas de crier :" oh mon Dieu".

Chat de Schrödinger

Le chat de Schrödinger, dans un état si particulier, amena de nombreuses blagues. D'abord, il est souvent présenté comme un fantôme, puisqu'il est mort vivant. Comme il n'a jamais été observé, des physiciens ont dessiné des avis de recherche:

  • WANTED! Chat de Schrödinger. Mort ou vif.

Ou parfois, représentant mieux le paradoxe:

  • WANTED! Chat de Schrödinger. Mort et vif

Et quelquefois, pour être plus rigoureux:

  • WANTED! Chat de Schrödinger. Mort, vif ou <math>\frac{1}{\sqrt[]{2}} \cdot (\left| mort \right\rangle + \left| vif \right\rangle)</math>

On écrit également parfois que le chat n'est pas mort, avec les mots en gras clignotants.[7]

Les francophones qualifient souvent le chat de Schrödinger de « mort-vivant ». La plaisanterie ne marche pas en Anglais ou en Allemand, langues dans lesquelles les personnages d'heroic fantasy qui sont des morts doués de mouvement sont appellés "non-morts".

Enfin, certains ont noté que comme c'est en ouvrant la boîte qu'on tue le chat (ou pas), Schrödinger a donné un nouveau sens au proverbe anglophone "la curiosité a tué le chat".[8]

Voir aussi

Notes et références

  1. Applied Optics, vol. 11., A14, 1972
  2. 2,0 et 2,1 article en ligne Theological Thermodynamics
  3. Révélations, 21:8
  4. Isaïe, 30:26
  5. Tim Healey, Journal of Irreproducible Results, Vol 25, No.4:17-18
  6. (en) http://www.psc.edu/~deerfiel/Jokes/pchem.html College Exam: Is Hell exothermic or endothermic? sur le site Urban Legends Reference Pages
  7. HTML lesson #42. L'attribut clignotant étant particulièrement gênant pour la lecture, userfriendly.net affirme que c'est le seul cas où on a le droit de l'utiliser.
  8. http://www.mckeeth.org/2006/09/why-curiosity-killed-the-cat/

Article publié sur Wikimonde Plus.