Encyclopédie Wikimonde

Hurin (La Roue du Temps)

Aller à : navigation, rechercher

Hurin
Personnage de fiction apparaissant dans
La Roue du Temps.

Origine Shienar
Sexe Masculin
Caractéristique Maigre, il a un visage buriné et des cheveux tirant sur le gris coupés longs.
Entourage Ingtar, le Seigneur Agelmar, Rand al'Thor et Loial
Ennemi de Amis et engeances des Ténèbres en général, et les ennemis du Shienar en particulier.

Créé par Robert Jordan
Romans La Roue du temps

Hurin est un personnage du cycle de fantasy La Roue du temps de l'écrivain Robert Jordan.

Hurin le Flaireur

Hurin est le Flaireur attitré du Roi Easar de Shienar, c'est-à-dire qu'il possède un sens supplémentaire qui lui permet de percevoir la violence qui a été exercé en un lieu avec son simple flair. Plus la violence est grande, plus le crime perpétré est horrible ou douloureux, plus "l'odeur" que cela laisse pour lui est perceptible. Il peut ainsi sentir des années après l'emplacement exact d'un champ de bataille, suivre à la trace avec des jours de retard un meurtrier ou un voleur. Ceci fait de lui la personne toute désignée pour traquer les Engeances de l'Ombre qui s'aventurent dans le pays et pour aider la justice à retrouver les coupables d'actions néfastes. Il porte sur lui une épée courte, une épée longue à deux mains (appelée Brand), un gourdin ainsi un brise-épée en bois à encoches dont il sait se servir quand l'occasion s'en fait ressentir.

On sait peu de chose sur la vie privée de Hurin, si ce n'est qu'il a une femme qu'il aime et qu'il tient à savoir en sécurité, comme tous les Shienariens. Il est courageux et tenace, et d'une très grande loyauté, et il s'efforce d'accomplir les missions qu'on lui confie le plus vite et le plus efficacement possible.

En quête du Cor de Valère

Quand le Cor de Valère fut volé à Fal Dara par les Trollocs, une vingtaine de Shienariens furent lancés à leur poursuite, commandés par Ingtar, et accompagnés de Rand, Mat, Perrin et Loial. Hurin les accompagna dès le départ car il était le seul capable de suivre la trace des voleurs Trollocs et Myrddraals à travers la Grande Dévastation.

Mais contrairement à toute attente, les Trollocs changent plusieurs fois de direction dans leur fuite au pas de course, avant d'obliquer vers le Sud. Alors qu'ils se reposaient pour la nuit près d'une Pierre Porte, Hurin, Rand et Loial sont projetés dans un monde parallèle (à cause de la faculté de canaliser de Rand). Pendant un moment ils errent dans ce monde étrange, en se fiant sur Hurin pour continuer à suivre la piste qui étrangement semble continuer d'exister. Ils rencontrent alors Séléné (il s'agit en fait de Lanfear) qui leur explique que ce monde est en réalité un monde qui aurait pu être. Après avoir affronté les terribles grolms ils réussissent à revenir dans le monde réel où ils s'aperçoivent que leur passage dans entre les Pierres Portes leur a fait traverser une grande distance. Ils ont donc devancé les Trollocs, et Rand réussit à récupérer le Cor de Valère durant la nuit. La poursuite s'est inversée, ils se dirigent alors vers l'abri le plus proche : le Cairhien

Séléné les abandonne en chemin, et arrivés à Cairhien, la capitale, ils décident d'attendre Ingtar et ses hommes. Hurin conseille Rand de son mieux sur les intrigues des seigneurs et leur pratique du Grand Jeu. Ils sont rattrapés par les amis du Ténébreux, et le Cor leur est repris. Après une poursuite qui les mènera du palais du Seigneur Damodred, à Falme, en passant par un stedding, devant deux portes des Voies où attendait le Machin Shin et voyageant finalement par une des redoutable Pierre-Porte, ils s'infiltrent dans la ville prise par les Seanchans.

Ils réussissent une fois de plus à reprendre le Cor, mais c'est un piège, le Seigneur Turak les y attendaient. Ils doivent ferrailler pour arriver à s'en sortir. Tous sont blessés, mais ils parviennent provisoirement à se mettre hors de danger. Mais des milliers d'autres Seanchans et une légion de Blancs Manteaux menés par Geofram Bornhald s'apprêtent à s'affronter et eux se trouvent au milieu. Mat sonne alors le Cor de Valère, et les héros morts du passés viennent combattre sous la Bannière de Rand. Hurin est avec eux et finalement les Seanchans sont repoussés et rejetés à la mer. Hurin accompagne alors Mat jusqu'à Tar Valon où il va se faire soigner de son lien avec le poignard de Shadar Logoth, avant de rentrer dans son pays mettre le Seigneur Agelmar au courant de tout ce qui s'est passé pendant ses longs mois de sa mission. Ceci a pour conséquence immédiate d'organiser une grande réunion de tous les seigneurs des Marches pour discuter de ce qu'il convient de faire.


Cet article « Hurin (La Roue du Temps) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).