Encyclopédie Wikimonde

Hyacinthe Kakou

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).Hyacinthe Kakou est un écrivain dramaturge ivoirien né le 10 septembre 1953 à Agboville, ville du Sud-est de la Côte d'Ivoire.[1] Il est auteur de plusieurs  œuvres dont « On se chamaille pour un siège » en 1982 et qui a remporté le premier Prix du Festival de théâtre scolaire et universitaire de Côte d'Ivoire[2].

Biographie

Hyacinthe Kakou est l’un des plus importants dramaturges ivoiriens de ces dernières années, tout comme Koffi Kwahulé, Angelbert Ablo, Tiburce Koffi, Elie Liazeré[1] . Il est enseignant de formation et a exercé dans plusieurs établissement scolaire de Côte d'Ivoire (Lycée Moderne de Man, Lycée mami faitai de Bingerville, Lycée classique d'Abidjan, etc.)[3] Il s’est surtout révélé lors du Festival du Théâtre Scolaire et Universitaire de Côte d’Ivoire où il a réussi à faire primer trois de ses pièces, à savoir : « On se chamaille pour un siège »[4] en 1982, « Chut ça couronne »(1985), écrite en collaboration avec Tiburce Koffi, et « Le Fou du carrefour » (1994) ; jouée par Le Lycée des Jeunes Filles de Bingerville.

«On se chamaille...» n'a été éditée qu' en 2007 par Vallesse, une jeune maison d’éditions ivoirienne et aussitôt insérée au programme scolaire ivoirien pour l’actualité du thème et la qualité du texte qui dégage un humour irrésistible.[2] « Le Fou du carrefour », pièce urbaine traduite en anglais par Philippe Dupriez sous le titre de "Madness Junction" a été unanimement plébiscitée par la critique partout où elle fut jouée et connut un gros succès au Nigeria, en 2001 sur une mise en scène de Binda Ngazolo et de Faith O. Benson.

Hyacinthe Kakou est l’auteur d’une pièce radiophonique : « On a donné une année à ma femme » enregistrée par Radio France Internationale (RFI) en 1977. Il a été aussi poète où il a obtenu le 1er prix de poésie en 1973 au Lycée Classique d'Abidjan[3].

Bibliographie

  • 1977: On a donné une année à ma femme, pièce radiophonique enregistré par Radio France Internationale (RFI)[1]
  • 1982 : On se chamaille pour un siège[2]
  • 1985 : Chut ça couronne
  • 1994 : Le Fou du carrefour[2]

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 « Hyacinthe Kakou - Livres, Biographie, Extraits et Photos | Booknode », sur booknode.com (consulté le 9 juin 2018)
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 « « On se chamaille pour un siège » de Hyacinthe Kakou - Come4News », Come4News,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 « Rencontre avec Hyacinthe Kakou, enseignant et écrivain ”la fermeture du Théâtre de la Cité a été nuisible au théâtre ivoirien” », 100pour100culture,‎ (lire en ligne)
  4. « « On se chamaille pour un siège » de Hyacinthe Kakou - Come4News », Come4News,‎ (lire en ligne)

Liens externes

Cet article « Hyacinthe Kakou » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).