Encyclopédie Wikimonde

IGTS

Aller à : navigation, rechercher

L’Institut général des techniques du spectacle (IGTS) est un organisme créé par des professionnels du spectacle en 1987 à Grenoble, qui dispense des formations spécialisées dans les techniques du spectacle vivant, en son et en lumière, dans le cadre du contrat de professionnalisation. L’alternance, dont le rythme est défini en début du cursus, se fait selon un rythme moyen de cinq semaines en centre de formation (8 regroupements sur 2 ans) suivies de sept semaines en entreprise. L’IGTS prépare en deux ans à un titre de niveau IV Technicien du Spectacle, inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles.

Situation géographique

L'IGTS a été créé en 1987 à Grenoble, par des professionnels du spectacle. Après un bref passage à Cherbourg, l'école s'est implantée dans la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, à 25km de Paris, dans des locaux de plus de 700 m² (dont 600 m² de plateau). En 2011, l'IGTS à fusionné avec 3IS (Institut International de l'Image et su Son) basé à Élancourt, devenant de ce fait 3IS - Spectacle Vivant. Par conséquent, l'école a investi les locaux de l'institut audiovisuel.

Équipements

En Son

En lumière

Jeux d’orgues (ADB, ETC, MA Lighting, Jants) Parc de projecteurs diversifié d’une centaine d’unités : PC, pars, découpes, cycliodes, asservis… (Robert Juliat, ADB...)

Organisation de la formation

La formation à l’IGTS s’articule autour de cinq regroupements d’enseignement pluridisciplinaire commun et de trois regroupements de spécialisation en Son ou en Lumière.

Les programmes et enseignements sont élaborés et dispensés par des professionnels en activité.

Première année

  • SON : Chaîne du son | Acoustique physique | Oreille, stéréophonie et législation | Signal audio et consoles analogiques | Technologies numériques et consoles numériques | Technologie des micros | Périphériques | Amplification, diffusion et montage d'un système | Pratique du son Live | …
  • LUMIERE : Chaîne lumière | Méthodologie de montage et pré-réglage lumière | Optique, photométrie | Vision et couleur | Technologie des gradateurs | Liaisons et protocoles de télécommande | Technologie des projecteurs | Jeux d’orgues | Techniques d’éclairage | Poursuite | Plans et régie lumière | …
  • PLATEAU : Équipement du plateau classique et contemporain (italienne, allemande…) | Terminologie | Machinerie | Machinerie scénique | Réglementation ERP | Accroche levage.
  • TECHNOLOGIE : Physique élémentaire | Concepts généraux de l’électricité | Bases d’électronique | Sécurité et préparation à l’habilitation électrique | Maintenance.
  • DESSIN & CROQUIS : Croquis | Perspective et dessin technique.
  • ENSEIGNEMENT GENERAL : Culture générale et artistique | Législation du travail | Anglais professionnel | CACES 1A.

Deuxième année

  • SON : Processus d’implantation d’un système de diffusion | Consoles numériques | Périphériques | Choix et placement des micros | Analyse et méthodologie de mixage | Liaisons et micros HF | Techniques de sonorisation façade et retours | Diffusion multisources et multipoints | Réalisation de bande son | Techniques d'enregistrement musical Studio et Live | Synchronisation | Acoustique architecturale | Séquenceurs audio | MIDI | Signal audio | Régie son de théâtre et de danse | Écoute et reconnaissance d’instruments | Anglais pour le son | Fiches techniques | …
  • LUMIERE : Sources de lumière | Techniques d’éclairage | Technologie des gradateurs | Lumière et régie de danse, de concert, de théâtre et de festival | Éclairage de castelets | Lumière naturaliste, conceptuelle et d’exposition | Jeux d’orgues et architecture | Scénographie et lumière | Synchronisation | Liaisons et protocoles de télécommande | Plans et adaptation | Logiciels dédiés à la lumière | Anglais pour la lumière | Fiches techniques | …

Contrat de professionnalisation

Contrat de travail en CDD d’une durée de 24 mois (période d’essai de 2 mois) Alternance - rythme moyen : 5 semaines à l’IGTS - 7 semaines dans la structure professionnelle.

  • Pour les jeunes salariés
    • Acquisition d’une expérience professionnelle et d’un titre certifié inscrit au RNCP.
    • Une formation sur deux ans gratuite et complète (1320 h d’enseignement).
    • Une rémunération et un statut de salarié.
    • Une qualification professionnelle reconnue (titre certifié RNCP) et une employabilité démontrée à la sortie.
  • Pour les employeurs
    • Renforcer une équipe avec un salarié pendant 24 mois, présent 60 % du temps en entreprise.
    • Répondre aux besoins réels de qualification et de compétences, inhérentes au métier de technicien du spectacle grâce à une formation en adéquation avec la profession, et ainsi contribuer à la transmission des métiers.
    • Rendre opérationnel très rapidement un nouveau salarié pour répondre aux besoins de l’entreprise.
    • Bénéficier d’avantages (prise en charge des coûts pédagogiques, de la formation des tuteurs et des coûts liés à l’exercice de la fonction tutorale, exonération de charges, exclusion de l’effectif de l’entreprise, prise en charge des frais annexes, aides aux employeurs...).

Débouchés professionnels

Le technicien Son est responsable du matériel de sonorisation, de prise de son, ou d’enregistrement. Dans un spectacle, il réalise le câblage des enceintes, du plateau, et de la régie. Il vérifie la qualité technique et acoustique du son et effectue les réglages nécessaires. Il prépare, met en service et contrôle le matériel son.

Technicien son | Assistant sonorisateur | Pupitreur son | Opérateur son | Backliner

  • Technicien lumière

Le technicien Lumière s’occupe de la gestion du matériel consacré à l’installation lumière. Pendant le spectacle, il travaille à la console informatique sur laquelle sont enregistrés les effets de lumière. Il prépare, met en service et contrôle le matériel d’éclairage.

Éclairagiste | Technicien lumière | Pupitreur lumière | Poursuiteur | Technicien de plateau

Notes et références


Voir aussi

Article connexe

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).