Encyclopédie Wikimonde

ISTED

Aller à : navigation, rechercher

Association à but non lucratif, l'Isted (Institut des Sciences et des Techniques de l'Equipement et de l'Environnement pour le Développement) était une plate-forme de réflexion, d'information et d'action au service de ses membres publics et privés dans les secteurs de l'équipement et des infrastructures routières, des transports, de l'aménagement urbain et de l'environnement. L'assemblée générale extraordinaire du 14 octobre 2010 a décidé de la dissolution de l'ISTED.

Essentiel

Statut : association loi 1901

Date de création : 1981

Président : Marc PREVOT

Directrice : Christine POINTEREAU

Budget 2008 : 2,694 millions d’euros

Effectifs 2008: 15 collaborateurs et un réseau de 60 intervenants

Acteurs : 50 membres publics et privés de l'association, partenaires et correspondants

Réseaux : organismes internationaux, groupements professionnels, institutions régionales, établissements publics, collectivités territoriales

Activités

Association à but non lucratif, l'Isted était une plate-forme de réflexion, d'information et d'action au service de ses membres publics et privés dans les secteurs de l'équipement et des infrastructures routières, des transports, de l'aménagement urbain et de l'environnement. Il visait à contribuer à leur valorisation à l’international et à la mise en œuvre de programmes de coopération. L’Isted intervenait prioritairement auprès des pays en développement, émergents ou en transition, avec pour objectifs la sécurité, l’accessibilité des territoires et l’intégration économique. Son action, conforme aux priorités de l’action internationale de la France, s’inscrivait dans le cadre européen. Les principales missions de l’Isted étaient :

  • Expertise : à la demande de ses membres, l'Isted réalisait des expertises. Il organisait 400 missions d’experts par an en moyenne.
  • Groupes de travail : l’Isted pilotait et animait des groupes de travail réunissant des acteurs publics et privés dans ses blocs de compétences.
  • Centre de documentation et d’information : l’Isted disposait d’un centre de documentation et d’information « Villes en développement » offrant différents services, une bibliothèque ouverte au public sur les thématiques urbaines dans les pays en développement et émergents, l’appui au réseau des professionnels, la recherche d’informations documentaires. Ce centre a été transféré au Ministère de l'Écologie, du Développement Durable des Transports et du Logement.
  • Manifestations internationales : l'Isted coordonnait des pavillons français et organisait des congrès regroupant entreprises et administrations.
  • Édition et diffusion : à la demande de ses membres, l’Isted éditait et diffusait des documents de référence dans ses secteurs de compétence. Il publiait également une lettre électronique mensuelle et le bulletin Villes en développement. Conçus pour valoriser les activités à l'international des membres de l'Isted, ils étaient édités en français et en anglais et diffusés dans le monde entier.
  • Programmes de partenariat : l’Isted contribuait à la coordination et à la mise en œuvre de programmes internationaux de coopération avec les responsables des pays concernés.
  • Jumelages institutionnels : mandaté par la Commission européenne, l’Isted mettait en œuvre de nombreux projets (gestion administrative et financière).
  • Formation et recherche : l’Isted apportait son appui à la gestion de grands programmes de recherche et de formation.

Présidents

  • depuis 2010 : Marc PREVOT, ingénieur général des ponts et chausées
  • 2007-2010 : Yves COUSQUER, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1966)
  • 2003–2006 : Jean-Didier BLANCHET, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1964)
  • 1996–2003 : Jean SMAGGHE, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1962)
  • 1992–1996 : Jean BAUDOIN, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1957)
  • 1986–1991 : André PASQUET, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1944)
  • 1981–1986 : Jean-Claude PARRIAUD, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1951)

Délégués généraux

  • 1994-2010 : Xavier CREPIN, architecte, diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris
  • 1992–1994 : Hervé LAINE, ingénieur général des ponts et chaussées (promotion 1971)
  • 1983–1992 : Gérard GROS, docteur ingénieur géologue
  • 1981–1983 : Jean-Jacques DELARCE, administrateur civil hors classe

Membres privés et publics

AdP Villes en développement ; AFD ; Asfa ; CDC ; Certu ; Cete Normandie Centre ; CIEC ; Cités Unies France ; Codes Rousseau ; Colas ; Comité 21 ; CTA ; Demeter Technologies (groupe Malet) ; Dexia Crédit Local ; Egis Bceom International ; Eiffage travaux publics ; ENTPE ; EPA Sénart ; FNAU ; Géoexpert ; GIE Adéfrance ; Grand port maritime du Havre ; Groupe Huit ; IAU Ile-de-France ; ICEA ; IGD ; IGN France International ;INGÉROP ; Inrets ; IRD ; LCPC ; Louis Berger SAS ; OIEau ; Ponts Formation Édition–ENPC ; Puca ; Secmair ; Sefi ; Ser ; SMTC ; SNCF international ; Sogreah ; Systra ; Tencate Geosynthics France S.A. ; Usirf

Membres de droit

Ministère des Affaires étrangères et européennes ; Ministère de l'Écologie, du Développement Durable des Transports et du Logement ; Ministère de la Recherche ; DATAR

Partenaires

(Conventions de partenariat)

AFD ; AIPCR ; Cete Sud-Ouest ; Cities Alliance (Washington) ; Cobaty International ; Dexia-Ubifrance ; DRI-Predit / MEEDDAT ; IDI (Infrastructure Development Institute, Japon) ; IEDES Université Paris I Sorbonne ; IEP Rennes ; IGD ; PFE (Ponts Formation Édition) ; Université Tongji (Chine)

L’ISTED était membre de l'UNESCO-UATI (Union internationale des associations et organismes techniques) ; pS-Eau (Programme solidarité eau) ; PFE (Partenariat français pour l'eau [1]) ; Urbamet (Banque de données sur l'urbanisme, l'habitat et la construction) ; GRSP (Global Road Safety Partnership) ; CGLU (Cités et gouvernements locaux unis [2] )


Cet article « ISTED » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).