Encyclopédie Wikimonde

Iconoclast (société)

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la société de production. Pour l'album du groupe Symphony X, voir Iconoclast.

Iconoclast est une société de production créée en 2011 par Nicolas Lhermitte, Mourad Belkeddar et Charles-Marie Anthonioz. La société propose plusieurs services créatifs : clips vidéos, publicités, contenus interactifs, longs-métrages, print et événementiel. Lancée à l'origine à Paris et Los Angeles, la société est présente dans six pays : en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Brésil, aux États-Unis et au Sénégal.

Iconoclast travaille avec des réalisateurs de toutes les nationalités tels que MegaforceHarmony KorineWe Are From LAJean-Baptiste MondinoRomain GavrasGus Van SantYoann Lemoine...

La société a notamment produit les clips Happy de Pharrel Williams, récompensé par le Grammy Award de la meilleure vidéo de l'année en 2015[1], 6 Cannes Lions[2] et 1 Grand Prix Cyber[3] , Territory de The Blaze, récompensé par 1 Grand Prix et 1 Gold Lion aux Cannes Lions 2017[4], et Born to die de Lana Del Rey, nommée Best pop video aux UKMVA 2012[5]. Les réalisateurs de l’écurie Iconoclast sont aussi à l’origine de publicités comme Dior J'adore - publicité préférée des français en 2014[6], ou encore Evian Baby & Me - récompensée par 4 Cannes Lions en 2013[7]. En 2015, dans un article sur « les rois de l’image », L’Obs qualifie la société de production de « la plus casse-baraque »[8]. En 2017, Iconoclast est élue 5e meilleure société de production au monde[4].

Le réseau Iconoclast

Iconoclast est présent à Paris (Iconoclast Paris), Londres (Iconoclast U.K), Berlin (Iconoclast Germany), Los Angeles (Iconoclast U.S) et Sao Paulo (Iconoclast Brazil) et à Dakar.

La maison de production s’appuie sur un réseau de partenaires à Barcelone, Rome, Moscou, Shanghaï, Buenos Aires, Sao Paulo et Culver City.

Publicités

Iconoclast a produit à travers le monde des campagnes de publicité dans les domaines du luxe, automobile ou sportif, pour Louis VuittonDiorYves Saint LaurentCartierBMWNissanChryslerRenaultChevroletAdidasNikeDieselCoca ColaOrangeAir France... 

Iconoclast a notamment produit la campagne "Grow Up" de Mercedes-Benz, mettant en scène le rappeur A$AP Rocky; et la campagne Apple Watch Serie 2 réalisée par le collectif Megaforce. Les deux films ont été récompensé de Bronze Lions aux Cannes Lions 2017[4].

Clips

Iconoclast a produit des clips pour des artistes comme MadonnaM.I.ARihannaJay ZJusticePharrellThe DoMajor LazerLana del ReyThe ShoesKoudlamKanye West, Citizen...

En 2014, Iconoclast a produit le clip Happy de Pharrel Williams : premier clip de l’histoire à durer 24 heures, il a été repris dans le monde entier par des dizaines de milliers de personnes. Le clip a été récompensé d’un Grammy award[1], 1 Grand Prix, 6 Cannes Lions et a cumulé 900 millions de vues[9] sur internet. 

Produit par Iconoclast, le clip vidéo Territory, réalisé par le duo français The Blaze, a remporté le Grand Prix dans la catégorie Film Craft ainsi qu'un Gold Lion pour son casting aux Cannes Lions 2017[4].

Les réalisateurs d’Iconoclast ont été plusieurs fois primé lors de compétitions telles que les Grammy Awards, MTV Awards, ou UKVMA[10],[11],[12],[5]. Le clip Gosh de Jamie XX, réalisé par Romain Gavras, a été nominé aux Grammy Awards 2017 dans la catégorie Best music video[10] et a été élu Vidéo de l'année aux UKMVA 2017[11]. Aux Cannes Lions 2017, le clip a été récompensé d'un Gold pour sa cinématographie, un Silver pour la réalisation et un autre pour la direction artistique[4]. La même année, le clip Virile de The Blaze a été désigné "Best alternative video – catégorie internationale" aux UKMVA 2017[11].

Iconoclast Studio

Agence digitale de contenus intégrés, Iconoclast Studio conçoit des objets 360° inédits. La synergie d’une équipe multidisciplinaire de réalisateurs, créatifs et développeurs constitue la clé de ces projets. L’équipe souhaite offrir des expériences digitales uniques reprises sur les réseaux sociaux.

Iconoclast Studio a réalisé des projets digitaux couronnés par de nombreuses récompenses[13].

ICONOCLAST Image

Le département Image est consacré aux campagnes print.

Iconoclast s’est entouré de photographes tels que Jean Baptiste Mondino ou Mathieu César, et des artistes émergents issus d’une nouvelle génération comme Olivia Bee, Matthew Frost, Alice Moitié. 

Iconoclast Special

Iconoclast Special est un département pluridisciplinaire, spécialisé dans les opérations hors media comme l’organisation d’évènements, de lancements de produits et d’expositions pour les marques et pour les talents de la maison de production. Iconoclast accompagne le projet de la conception de l’identité visuelle à la scénographique et aux relations publiques.

En 2014, Iconoclast a imaginé le concept de la Stan Smith Party, avec notamment une chorégraphie de Benjamin Millepied et une performance vidéo de We Are From LA[14].

La même année, Iconoclast a organisé une Pool Party pour MAC Cosmetics lors du festival Coachella[15].

En 2015, Iconoclast Special a conçu la scénographie de l’évènement Adidas pour la réédition du modèle Superstar. Une dizaine d’artistes ont été invités à créer des œuvres mettant en valeur la Superstar[16].

Cinéma

En 2012, Iconoclast produit le film Wrong de Quentin Dupieux, projeté au Festival de Sundance.

La même année, le film Spring Breakers d’Harmony Korine, produit par Iconoclast, est récompensé d’une mention spéciale au Future Film Festival Digital Award à la 69e Mostra de Venise. Le film, primé de 7 autres Awards[17], a reçu un bon accueil dans la presse et est un succès commercial.

En 2014, Iconoclast produit le film des frères SadfieHeaven knows what, en sélection officielle à la 71e Mostra de Venise, au Festival International du Film de Toronto et au New York Film Festival.

Le premier long métrage du réalisateur Fred Grivois, La résistance de l'air est coproduit par Iconoclast et Gaumont. Interprété par Reda Kateb et Ludivine Sagnier, le film est sorti en salles en France en juin 2015.

Iconoclast produit aussi plusieurs court-métrages, dont Violence en réunion avec Vincent Cassel, en sélection à la 72e Mostra de Venise ; et L'enfance d'un chef avec Vincent Lacoste et Felix Moati, qui a reçu en 2016 le prix Canal+ du Court-métrage à la Semaine de la Critique[18] au festival de Cannes.

En 2016, Iconoclast produit One more night with feeling, le docu-fiction sur le dernier album de Nick Cave and the Bad Seeds réalisé par Andrew Dominik.

Le second long-métrage de Romain Gavras, avec au casting Isabelle AdjaniVincent CasselKarim Leklou et François Damiens, sera aussi produit par Iconoclast.   

Le film Don't worry he won't get far on foot du réalisateur Gus Van Sant, avec Joaquin PhoenixRooney Mara et Jonah Hill, sortira en 2018.

Iconoclast s’est également lancé dans la production de séries digitales : Ahi Afuera de Nicolas Perez Veiga tournée en Argentine, et Cabeza Madre d’Édouard Salier, tournée à Cuba.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Le Point, magazine, « Grammy : les Français auteurs du clip de "Happy" de Pharrell Williams récompensés », Le Point,‎ (lire en ligne)
  2. « Cannes Lions : Grand Prix Cyber pour « 24 hours of Happy » de Pharrell Williams », la Réclame,‎ (lire en ligne)
  3. « Un Grand Prix Cyber pour la France aux Cannes Lions: Iconoclast pour Pharrell Williams - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3 et 4,4 « Tous les Grands Prix des Cannes Lions 2017 (palmarès complet) », la Réclame,‎ (lire en ligne)
  5. 5,0 et 5,1 « 2012 », sur www.ukmva.com (consulté le 10 avril 2017)
  6. Alexandre Debouté, « Dior et Coca-Cola, publicités préférées des Français », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  7. « Cannes Lions : 55 prix pour les agences françaises », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  8. « Communication digitale : créatifs et stratèges, les nouveaux rois de l’image », O le cahier des tendances de L'Obs,‎ (lire en ligne)
  9. iamOTHER, « Pharrell Williams - Happy (Official Music Video) », (consulté le 18 avril 2017)
  10. 10,0 et 10,1 « Here are the winners of the 2017 Grammy Awards », sur FACT Magazine: Music News, New Music., (consulté le 10 avril 2017)
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 « winners », sur www.ukmva.com (consulté le 10 avril 2017)
  12. « Les MTV Video Music Awards 2012 : le palmarès », Télérama,‎ (lire en ligne)
  13. « De l'argent et du bronze pour les agences françaises en Cyber - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne)
  14. « Stan Smith, joli coup de ballet », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Coachella 2014: Disclosure DJ poolside, Latin beats at Ace Hotel », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  16. (en) « Adidas - Brunoir », sur brunoir.com (consulté le 27 juin 2017)
  17. « Spring Breakers (2012) - Awards »
  18. Canal+, « Cannes 2016: Palmarès de la Semaine de la Critique », Canalplus.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes


  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page « Iconoclast (société) » de Wikimonde Plus, le texte ayant été placé par l’auteur ou le responsable de publication sous la licence Creative Commons paternité partage à l'identique (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr) ou une licence compatible. .
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).