Encyclopédie Wikimonde

Idan Matalon

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Idan Matalon (Hébreu: עידן מטלון) (né à Rishon Lezion, Israël le 1er novembre 1988) est un blogueur vidéo, journaliste, producteur audio et vidéo, mannequin et cadre d'entreprise israélien. Actuellement connu comme rédacteur pour le site internet israélien Mako[1] il est également vice président du marketing du réseau social LGBT Moovz[1]. Après avoir terminé son service militaire, Matalon a commencé à être blogueur vidéo courant 2010[2] avec Out Traveler, se décrivant plus tard comme une « star du playback en ligne[3] ». En tant que modèle, personnalité internet ou activiste gay, il a été mis en vedette par des magazines tels que NRG[4], À cause des garçons[5], Stubborn Magazine[6], Nexter[7] et MyGayTrip[8] (voir aussi "Gay Voyageur" [9]) qui l'a également engagé en 2012 pour être le visage principal de leur campagne publicitaire[4],[10] En avril 2012, la publication Shalom Life l'a classé vingtième dans son « Top 50 des Hommes Juifs les Plus Sexy[11] ».

Jeunesse

Idan Matalon est né dans la ville de Rishon Lezion, Israël[12]. Il a passé son enfance dans la maison de ses parents à Gan Yavne, une ville près de la ville d'Ashdod[13]. À seize ans, il a commencé à faire du playback sur des chansons pop et à poster les vidéos sur YouTube, son compte finissant clôturé pour des problèmes de droits d'auteur[4]. Il a rejoint la Force de Défense israélienne durant son adolescence et après avoir occupé plusieurs postes[14], il a déménagé à Tel Aviv-Jaffa[12] en 2010[15].

Carrière

2010-2012 : Premières vidéos et mannequinat

Selon gay.net, c'est aux alentours de 2010 que Matalon recommence à télécharger des vidéos sur Youtube, se présentant souvent avec ses amis en train de faire du playback sur des chansons pop dans Tel Aviv[2]. Comme ses vidéos gagnent en popularité, Out Traveler le surnomme « star du playback en ligne », décrivant une de ces vidéos comme « [Matalon] en train de danser au coin des rues de Tel Aviv tout en faisant du playback sur de la musique Pop coréenne[3] ». Matalon continua de télécharger des vidéos jusqu'en 2012, commençant également à filmer des interviews dans la rue et à parler de divers sujets[16]. Vers 2012, il travailla également comme propriétaire de ligne de parti au club Evita, comme coordinateur de la jeunesse au centre communautaire Bat Yam et comme coordinateur des écoles de préparation militaire a Bat Yam[4].

Gagnant plus d'audience en ligne, Matalon fut approché par un certain nombre de publications pour travailler comme mannequin. En France, il fut mis en vedette dans des publications telles que À cause des garçons[5], Stubborn Magazine[6] et MyGayTrip[6] qui l'a également engagé en 2012 pour être le visage principal de leur campagnes publicitaires[4]. Avec le fondateur de MyGayTrip Matthew Jost, qui le surnomme « la muse » de son site[10], Matalon fut ensuite mis en vedette comme mannequin principal dans un certain nombre de publicités pleine page dans Têtu. Il a également été couvert par des magazines au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Israël et en 2012 il fut mis en vedette dans un article par NRG[4]. En avril 2012, la publication Shalom Life le classe vingtième de son « Top 50 des hommes juifs les plus sexy » et plus tard cette même année[11] une vidéo compilée par Matalon fut mise en lumière dans le magazine Nexter[7].

2012 : Love Fest Tel Aviv

Matalon publia sa première vidéo musicale, Love Fest Tel Aviv, sur Ynet en décembre 2012. Avec Lihi Admon et Sean Barkat[15], le single sortit officiellement le 31 décembre 2012. Matalon déclara à Ynet que la vidéo était dédiée à la culture ouverte de Tel Aviv, avec pour message que Tel Aviv est une ville de liberté et d'amour[15].

2012-2014 : Moovz et mako

En 2012, il est rédacteur des questions LGBT[13] pour Mako, un site internet de Keshet Broadcasting. En format texte et vidéo, il a couvert des sujets tels que le VIH et la Journée mondiale contre le SIDA[1], les normes des sexes[17] et la communauté gay de Tel Aviv[18]. Depuis 2013, il continue à tenir des blogs vidéo indépendants et à la fin 2013, il produisit une vidéo exprimant son soutien à la communauté gay en Israël[19]. Le site internet mexicain SDPNoticias.com le nomma troisième dans le Top 5 des Blogueurs Gay de 2013[20] et en octobre 2013 il fut mis en vedette comme mannequin de couverture pour le Betún Magazine au Mexique[21]. Il fut nommé dans le « top 10 des supporters d'Israël » en 2013 par le blog canadien SizeDoesn'tMatter[22].

Matalon rejoignit la start-up Interacting Technology en 2012 comme vice président du marketing, pour travailler sur les campagnes et à la gestion des « ambassadeurs de la marque » pour le réseau social international Moovz, dont le propriétaire est Interacting[1],[23]. En avril 2013, il a organisé un événement pour soutenir Moovz en Israël, avec quinze « ambassadeurs » internationaux participants[24]. Il a également produit des vidéos pour l'entreprise et a voyagé en juillet 2013 dans quinze pays en 28 jours pour la campagne officielle Moovz[25]. En mai 2014, Divany en Hongrie a rapporté que Moovz avait été surnommé « le Facebook gay » par les journalistes[26]. En août 2014, Matalon est interviewé par le magazine hongrois SZombat[27].

Vie personnelle

Ouvertement gay depuis l'âge de 19 ans[12], Matalon l'a annoncé spontanément à ses parents pendant son service militaire, obtenant le soutien des deux[13].

Discographie

Singles

Chansons par Idan Matalon
Année Titre Album Détails de sortie
2012 Love Fest Tel Aviv (ft. Lihi Admon and Sean Barkat) Single Auto-produit (31 décembre 2012)

Voir aussi

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 (he) Idan Matalon, « World AIDS Day », mako (Keshet Broadcasting),‎ (lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 (en) Michael Matson, « Youtube Sensation Idan Matalon Lip-Syncs for his Life », Gay.net,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 (en) Joseph Alexiou, « Idan Matalon Teaches You Hebrew », Out Traveler,‎ (lire en ligne)
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4 et 4,5 (en) Haggai Matar, « Weekends during Ma'ariv: Idan Matalon does Lady Gaga », NRG,‎ (lire en ligne)
  5. 5,0 et 5,1 « The lipsync the beautiful male Israeli Idan Matalon », À cause des garçons,‎ (lire en ligne)
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 Rune Eriksen, « Idan Matalon, postcards Tel Aviv », MyGayTrip,‎ (lire en ligne)
  7. 7,0 et 7,1 (he) Ioldos Roy Rosenzweig, « Watch: citizens of the world support Israel », Nexter, mako,‎ (lire en ligne)
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées imgay2
  9. (en) Gay Voyageur Baylen, « Gay Voyageur) », Gay Voyageur,‎ (lire en ligne)
  10. 10,0 et 10,1 Matthew Jost, « Check out the new video of the muse myGayTrip.com », MyGayTrip,‎ (lire en ligne)
  11. 11,0 et 11,1 (en) Ashley Baylen, « Top 50 Hottest Jewish Men (20-11) », Shalom Life,‎ (lire en ligne)
  12. 12,0, 12,1 et 12,2 (he) Idan Matalon, « I never thought to throw people out of the house », mako,‎ (lire en ligne)
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 (en) Liam Hoare, « The Next Struggle for Israel's Gay Community », The Tower,‎ (lire en ligne)
  14. (he) Rotem Pesso, « IDF gay community integration is among the most advanced in the world », Idf.co.il (official website of the IDF),‎ (lire en ligne)
  15. 15,0, 15,1 et 15,2 (he) Amit Kotler, « Hebrew is the most pop, sister », Ynet,‎ (lire en ligne)
  16. (he) Amit Kotler, « Britney Spears 30: The Beach still kicking », Ynet,‎ (lire en ligne)
  17. (he) Idan Matalon, « When I was 4, my father bought me a Barbie », mako (Keshet Broadcasting),‎ (lire en ligne)
  18. (he) Idan Matalon, « All Articles », mako (Keshet Broadcasting),‎ (lire en ligne (http://www.mako.co.il/pride-sex-and-love/identity-idan-matalon))
  19. (he) Idan Matalon, « World supports the gay community in Israel », mako (Keshet Broadcasting),‎ (lire en ligne (http://www.mako.co.il/pride-sex-and-love/identity-idan-matalon/Article-02086487f15f241006.htm?Partner=searchResults))
  20. (es) « Top 5 Gay Bloggers of 2013 », SDP Noticias, SDPNoticias.com,‎ (lire en ligne)
  21. (en) « The October 2013 Cover boy of Betún Magazine, Mexico (Photo Gallery) », Betún Magazine,‎ (lire en ligne (http://idanmatalon.blogspot.co.il/2013/10/the-october-2013-cover-boy-of-betun.html))
  22. (en) « 2013 RECAP: These 10 awesome people love #Israel as much as we do! », SizeDoesn'tMatter,‎ (lire en ligne (http://www.sizedoesntmatter.com/blog/2013-recap-these-10-awesome-people-love-israel-as-much-as-we-do/))
  23. (he) Yaniv Halperin, « Israeli pride: Introducing MOOVZ - Gay Social Network », PC, PC.co.il,‎ (lire en ligne (http://www.pc.co.il/it-news/132668/))
  24. (he) Idan Matalon, « Gay all over the world in the Holy Land », mako (Keshet Broadcasting),‎ (lire en ligne (http://www.mako.co.il/pride-sex-and-love/identity-idan-matalon/Article-ba24de94506ce31006.htm?Partner=searchResults))
  25. (he) « Gay social network officially launched », Nexter, mako,‎ (lire en ligne (http://www.mako.co.il/nexter-internet/viral/Article-ee933b975e02b31006.htm?Partner=searchResults))
  26. (hu) Christopher Steiner, « But why a separate Facebook for gay people? », Divany.hu,‎ (lire en ligne (http://divany.hu/eletmod/2014/05/20/vilagszerte_hodit_a_gay_facebook/))
  27. (hu) Pink Puli, « "Nothing is black or white" - an interview with Israeli Idan Matalon youtube superstar », SZombat,‎ (lire en ligne (http://www.szombat.org/hirek-lapszemle/semmi-sem-fekete-vagy-feher-interju-idan-matalon-izraeli-youtube-sztarral))

Liens externes

  • (en) Idan Matalon (http://idanmatalon.blogspot.com/) sur Blogspot
  • (he) Articles d'Idan Matalon (http://www.mako.co.il/pride-sex-and-love/identity-idan-matalon) sur mako

Cet article « Idan Matalon » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).