Encyclopédie Wikimonde

Ikiou

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

IKIOU (dit Ikiou Park) (né le 22 janvier 1962) est un artiste français contemporain.

Parcours

Né en 1962, Ikiou passe une grande partie de son enfance sur l’île de Namhae en Corée. Son père, qui est enseignant, l’envoie pour ses études à Séoul en 1976. Il commence à peindre dans l’académie de l’art, où il apprend la calligraphie et les dessins à l’encre de Chine. Il expose chaque année jusqu’en 1987 au Salon des universitaires ses dessins sur papier traditionnel et commence une carrière d'artiste peu de temps après.

En 1988, Ikiou s’installe en France. Il peint seul et sans contact avec les autres artistes peintres[réf. souhaitée]. Il voyage en Suisse, en Espagne où il visite des musées et des villages. En 1991, il s'inscrit à l’université de Toulouse en lettres modernes et l'histoire de l’art. Il y demeure jusqu'en 1996. Durant ses études à Toulouse, Ikiou est présenté à Christian Schmidt, professeur des Beaux Arts de Toulouse. Il travaille par la suite à l’atelier 208 de Schmidt[réf. souhaitée]. Ses nouvelles recherches sur la peinture moderne durent 4 ans.

En 1997, il enseigne à l’université de Séoul[réf. souhaitée], puis regagne la France en 2000 pour continuer ses activités artistiques et travaille à Paris.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Expositions

  • 1995 - Première exposition personnelle à Toulouse dans l’atelier musical L’impromtu.
  • 1999 - Participe à la Biennale de MBC-Séoul où il présente Retour à la natalité.
  • 2000 - Exposition personnelle au Centre culturel français de Séoul. Retour à Paris. Membre de l’association française La Maison des artistes.
  • 2002 - Commence plusieurs sculptures en terre cuite.
  • 2005 - Exposition personnelle à la galerie Les Yeux posés. Obtient le prix Signatures 2005 sur le sujet proposé : le profil. Participe à l’Exposition des artistes modernes de la Corée.
  • 2006 - Exposition individuelle à la Galerie Christian SIRET au Palais-Royal. Participe à l’Exposition coopérative des artistes au Centre culturel Christiane Peugeot à Paris.
  • 2007 – Gagne Shenzhen en Chine ; Exposition de la Paix internationale; Développement du thème Mémoire du Jardin. Le langage de l’arbre est le point central de sa recherche.
  • 2011 - Exposition individuelle à la Galerie Aurora. Exposition Group à Nicy Town, Bruxelles. Participe à l'exposition Canton International Art and Collection Fair, Chine.

Bibliographie

  • IJ Paris,IKIOU, Préface de Jean-Marie Blanche,
  • Le Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains ; ikiou
  • Le Figaro, « Un peintre et un Blanche »,
  • Le Monde, « THEATRE AU VENT », Ikiou’s garden, texte de Evelyne Trân,
  • Le Monde, « THEATRE AU VENT », Peinture et dialogue, texte de Evelyne Trân,
  • ART Journal (Revue italienne), « Souvenir de Paris », n°~

Références


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).