Encyclopédie Wikimonde

Illona

Aller à : navigation, rechercher
Illona
Alias
Lea Grendick, Ilona[1]
Naissance (44 ans)[1],[2] 
Andrésy, Yvelines[1],[2]
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Caractéristiques physiques
Taille 1,73[2],
Poids 50[2],
Yeux marrons
Cheveux brune
Carrière
Années d’activité 1998 - 2002[2]
Nombre de films +40 films[2]

Illona, née le 29 août 1974 à Andrésy, est une actrice pornographique française[1],[2].

Biographie

Tout en travaillant comme commerciale dans une société d'informatique, Illona fait ses premiers pas dans la pornographie en proposant ses photos et vidéos amateurs dans des revues spécialisées avec le désir déjà ancien de devenir actrice X[1].

Elle tourne sa première scène en Novembre 1998 avec Bruno Sx pour Scarfesse de Patrice Cabanel[1]. Illona devient une interprète récurrente de films à petits ou moyens budgets réalisés par Stan Lubrick, Christian Lavil ou Patrice Cabanel[3]. Dès ses débuts dans la pornographie, les « performances » de l'actrice dans les scènes anales sont particulièrement appréciées des amateurs[4],[5].

Elle tourne aussi pour le vétéran Alain Payet (SOS Infirmières et Harcelement au féminin). On la retrouve en Italie dans des réalisations de Mario Salieri (Inferno) et d' Andrea Lucci (Spirito al telefono) ainsi que dans la production allemande (Gina Wild - jetzt wird es schmutzig!)[3].

Illona est surtout connue pour des parodies comme Niqueurs-nés de Fred Coppula, « Hot d'or du meilleur film français » en 1999[6]. De sa collaboration avec restent des titres comme Drôles de filles, Notre Dame de Pigalle avec Fovéa ou encore La Soirée de connes avec Mélissa et Bamboo. Ce dernier film, également couronné aux Hot d'or en 2000[6] remportera un grand succès public[7] et fera l'objet d'une suite La Revanche des connes. Après une première nomination comme « meilleure starlette européenne » en 1999[1], Illona est nominée pour le « Hot d'or de la meilleure actrice française »[8] finalement attribué à Dolly Golden[6].

Sa participation à l'opus 19 de la série Word Sex Tour tourné à Cannes lui donne l'opportunité de démarrer une carrière américaine. Elle s'y fait remarquer dans une scène à quatre avec pour partenaires Mark Davis, Lexington Steele et Vince Vouyer[9]. Toujours dans le genre gonzo, elle tourne ensuite pour (et avec) Sean Michaels. Sur ses tournages américains elle croise à plusieurs reprises Bamboo, sa compatriote et partenaire des films de Cabanel, notamment dans Big And Small des studios Vivid[2],[10].

De retour en France, elle est assez populaire pour figurer dans des productions classiques. Si elle ne fait qu'une petite apparition avec Dolly Golden dans le film France Boutique de Tonie Marshall elle est en revanche mieux servie dans trois téléfilms érotiques produits par M6 dans lesquels on la voit aux côtés d'autres vedettes de l'époque comme Maud Kennedy, Clara Morgane, Mélanie Coste et Estelle Desanges[11].

Récompenses et nominations

Nominations

Filmographie

Cinéma

Télévision

Vidéo

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Illona sur Hot Vidéo Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « HV » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5, 2,6 et 2,7 Illona sur IAFD
  3. 3,0 et 3,1 Illona sur EGAFD
  4. Illona sur actrices-x.com
  5. Illona sur xstarsnews
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 Palmarès des Hot d'or sur hot-dor.fr
  7. Patrice Cabanel sur Hot Vidéo
  8. 2000 Hot D'or Nominations Are In sur AVN
  9. world-sex-tour-19 sur IAFD
  10. Illona sur AVN
  11. (en) Illona sur l’Internet Movie Database

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.