Encyclopédie Wikimonde

Images Analyses

Aller à : navigation, rechercher

Image Analyses est une plateforme gratuite en ligne collectant les analyses d’oeuvres d’enseignants chercheurs venant de disciplines différentes. Fondée en 2004 par le théoricien sémiologue Bernard Darras, dans le cadre de sa formation Master Multimédia Interactif de la Sorbonne.

Bernard Darras enseigne à l'Université de Paris I, où il dirige le Master 2 « Métier du Multimédia Interactif». C'est dans ce cadre qu’il produit avec une équipe d’étudiants, en 2004, le site Image Analyse.

Édité par l'Équipe de Sémiotique des Arts et du Design (UMR ACTE 8218!), il reçoit le soutien du Service de la Recherche de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de la Mission Technologie Information Communication Education (TICe) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Il dirige la direction éditoriale avec le professeur et chercheur en philosophie de l’art Christophe Genin tandis que les étudiants du Master 2 Multimédia Interactif ont la charge de concevoir et réaliser le site web.

Le conseil scientifique se constitue des membres suivants : Bernard Darras, Christophe Genin, Pierre Fresnault Deruelle, Françoise Julien-Casanova, Jan Baetens.

Image Analyse évolue toutefois ces 15 dernières années, puisqu’il connaît 5 version , toutes accessible depuis le site actuel[1].

Composition du site

Le site Images-Analyses compte 56 analyses réparties en 6 champs de recherche différents. On retrouve ainsi les thématiques suivantes : “sémiotiques”, “poïétiques”, “esthétiques”, “études culturelles” et “analyses comparées”. Chacune de ses thématiques/rubriques sont explicitées par un texte de présentation et regroupent tous les articles en lien avec celles-ci.

Sémiotique

La sémiotique pragmatique est une méthode d’étude de la signification et du processus interprétatif. La sémiotique ne se définie pas par ses objets d’étude puisqu’elle a le projet d’étudier tout ce qui entre dans l’univers de la pensée où tout est signe. Les chercheurs les plus connus sont Thomas Sebeok, Umberto Eco, Gérard Deledalle, David Savan, Eliseo Veron, Claudine Tiercelin, etc.aux alentours de 1908- 09. Selon son expression « C’est une science qui étudie la vie des signes au sein de la vie sociale ; elle formerait une partie de la psychologie sociale.». La sémiologie s’est ensuite développée dans le cadre de la théorie structuraliste. Ses auteurs les plus connus sont Roman Jakobson, Louis Hjelmslev, Roland Barthes, Umberto Eco, Algirdas Julien Greimas (fondateur de l’Ecole de Paris).

La thématique Sémiotique offre un contenu varié de par ses différents support : on retrouve des peintures, des illustrations, des photographies ou encore des campagnes de publicités[2].

Études culturelles

Les Études culturelles tentent d’étudier tous les phénomènes culturels en évitant de les isoler et en les intégrant dans la complexité de leur contextes sociaux, politiques et historiques, mais aussi de leurs pratiques. Elles étudient particulièrement les rapports de force et de pouvoir qui sont en jeu et comment ses relations influencent et organisent les pratiques culturelles. A ce titre, les Études culturelles ne sont pas distantes de leur objet d’étude. Au contraire, ce sont des études impliquées et même engagées, voire activistes. Ce sont des recherches actions qui tentent de contribuer au changement des rapports de dominance et de discrimination, tels qu’ils se manifestent et s’expriment dans toutes les formes de sexisme, de racisme, de xénophobie, d‘élitisme et de colonialisme. Les Études culturelles s’intéressent à tous les phénomènes et à toutes les pratiques culturelles en les abordant par une approche interdisciplinaire ouverte et expérimentale qui s’inspire abondamment de la sémiotique et de la sociologie, mais aussi de la linguistique, de l’anthropologie, de l’ethnologie, des sciences de la communications, de la musicologie, des sciences politiques, économiques et juridiques, ou de la philosophie, de l’esthétique et de la psychanalyse. A toutes ces disciplines les Études culturelles empruntent librement concepts et méthodes, mais au passage, elles critiquent et transgressent les enjeux de territorialités symboliques et méthodologiques de ces disciplines.

La thématique Études Culturelles offre principalement l’analyse de peintures, mais également de photographies (portrait, situation..)[3]

Poïétique

La poïétique est une discipline récente puisque le premier colloque international de Poïétique se tint en 1989, même si dès 1937 Valéry légitimait par le terme de « poïétique » l'étude des conditions de la génération d'une œuvre d'art. Elle est une science de l'homme qui se propose, selon René Passeron, d'examiner la relation entre l'homme et l'œuvre pendant l'élaboration de celle ci. Elle n'étudie donc pas un fait, mais une action pendant le temps de son exécution. Elle porte moins, à proprement parler, sur la création que sur les conditions qui lui sont favorables: de la psychologie de l'auteur à la nature des matériaux utilisés, en tenant compte des hasards ou des déterminations qui interviennent dans la dynamique instauratrice. Elle est en ce sens la conscience réflexive de l'instauration d'une œuvre, et s'interroge sur les concepts d'intention, de faire, de finalité, d'achèvement. Philosophie des conduites créatrices, la poïétique englobe le champ de tous les arts, et s'étend même à des procédures d'innovations paraartistiques comme la restauration d'œuvres, l'aménagement du paysage, le management de la création en entreprise, ou la traduction.Vu la nouveauté de la discipline, et excepté la figure tutélaire de Valéry, on ne s'étonnera pas de ne voir mentionnés ici que des auteurs contemporains, faisant de la poïétique le centre de leur œuvre plastique et/ou théorique, tels Rachida BoubakerTriki, Richard Conte, Thierry Lenain, Edmond Nogacki, René Passeron, Victor Stoichita, Akira Tamba[4].

Esthétique

L'esthétique est, initialement, une des rubriques de la philosophie qui s'intéresse à l'analyse du rapport entre la sensibilité et le savoir, de la perception, puis à l'art comme expérience perceptive et cognitive singulière. Depuis l'Antiquité les questions du beau et du sublime, de la beauté et de l'art étaient abordées par les philosophes au sein de la philosophie générale, comme de la poétique et de la rhétorique. Dans son sens moderne, elle a été introduite dans la pensée occidentale en 1750 par le philosophe allemand Baumgarten. Elle s'est depuis lors confirmée comme théorie de la réception et de l'évaluation des œuvres d'art en se distinguant des discussions techniques, pratiques et pédagogiques développées dans le milieu des artistes (voir la rubrique « Poïétique »). Selon les époques, l'esthétique, comme science normative, a privilégié l'étude du sentiment du beau, du goût et du jugement de goût, de la sensibilité et de la communicabilité, du génie, de la création, de la nature de l'œuvre d'art, du système des arts, des attitudes artistiques, de la réception des œuvres, et des effets de l'art. Devenue à présent une discipline à part entière l'esthétique essaie d'intégrer tous les angles d'étude possibles (philosophie, sciences humaines, histoire de l'art, critique d'art), sans exclure a priori du champ de l'art telle ou telle pratique qui prétendrait y appartenir. Outre les théoriciens du beau, comme Batteux ou Burke, l'esthétique compte parmi ses auteurs classiques Baumgarten, Kant, Novalis, Hegel, Schelling, Schiller, Schopenhauer, Nietzsche. Les théories critiques de Baudelaire assurent le passage avec le monde contemporain où vont s'illustrer Lukacs, Dewey, Heidegger, Benjamin, Adorno, Marcuse, Croce, MerleauPonty, Bakthine. Parmi les esthéticiens de la période postmoderne il faut noter Dufrenne, Jauss, Habermas, Lyotard, Goodman, Danto, Genette[5]

Analyses comparées

Cette thématique est une variation analytique sur l'œuvre de René Magritte : "La Durée Poignardée" de 1938 rédigée par 5 auteurs de différentes disciplines.

Auteurs

Les différentes analyses présente sur le site Image Analyses sont le fruit du travail de chercheurs de différentes disciplines.

Parmi ces chercheurs, on retrouve notamment Anne Beyaert Geslin, sémioticienne, spécialiste de l’image (scientifique, artistique, journalistique… spécialement du portrait), des médias et du design ainsi que Vice-Présidente de l’Association internationale de sémiotique visuelle (AISV), représentante de la France. Du long de sa carrière elle publie une centaine d’articles de recherche, dont quelque uns présent sur le site Image Analyse comme “ Fragile Margaret” ou “ Glenn Brown, la compagnie des monstres”.

On retrouve aussi Jan Baetens, poète, critique et est coresponsable du master d'études culturelles. Parmi ses dizaines d’ouvrages, on retrouve sur le site les articles suivant :“Wat moet ik doen?” De doorboorde tijd als voorbeeld van ‘constrained writing’ , “La durée Poignardée – Sémiologie”, “Bandes dessinées écrites” ou encore “Une « autre » histoire. Les leçons de la forme dans la bande dessinée historique espagnole”.

Liste des auteurs

Images-analyses regroupent 34 auteurs, dont la liste plus exhaustive est présentée ci-dessous :

Articles

On compte à ce jour 56 analyses comparées sur le site Images-Analyses dont la particularité est d'étudier des images et d’en exposer le résultat de ces études et la méthode de l’auteur.

La richesse d’Images-analyses est qu’il met en exergue la méthode d’analyse de ces enseignants chercheurs et permet une double lecture. Une du côté du textuel, de la méthodologie et une autre du côté du visuel, de l’analytique. Par ce biais, le lecteur peut comprendre en profondeure ce que l’auteur démontre dans son analyse et à un regard direct sur les images/oeuvres analysées.

Ces analyses sont de véritables outils de travail et offrent une pluralités de points de vues sur une pluralités de sujets.

Liste des articles

Images et sémiologie

  • Bernard Darras, «Sémiotiques et signes visuel et du design de l'information », Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Georges Roque, « L’autoportrait de Van Gogh à l’oreille bandée», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Anne Beyaert , « La compagnie des monstres», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Emmanuel Souchier, « Portrait en deuil autour d'un puit de lumière», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Jan Baetens, « La main en direct», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Nicole Everaert-Desmedt, « Le scénario de Ben Laden. Interprétation d’un dessin de presse», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.
  • Michel Costantitni « Gain de sens», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique- série Images Analyse, 2008.
  • Nathalie Roelens, « La cheminée», Images et sémiologie, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse, 2008.

Images et sémiotique

  • Jean Fisette, « Man Ray, Violon d'Ingres», Images et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 7-21.
  • Françoise Julien-Casanova, « Cent titre et plus .. pour la même oeuvre: une expérience de pensée », Images et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 77-101.
  • Bernard Darras, « Enquête sémiotique », Images et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 59-76
  • Jean Pierre Meunier, « Pour une approche cognitive de la signification iconique», Images et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 131-145.
  • Martin Lefebvre, « "Ceci n'est pas une pipe(rie)": propos sur la sémiotique et l'art de Magritte », Images et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 41-58.
  • Dominique Chateau, « Stéréotype, prototype et archétype. À propos du portrait de Gertrude Stein de Picasso», Image et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 147-156.
  • Philippe Verhaegen, « Perspectives cognitives soulevées par la sémiotique peircienne», Image et sémiotique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 8- série Images Analyse, 2006, p. 29-39.

L'image entre sens et signification

  • Stefania Caliandro, "Attempt to raise hell ou du pouvoir hallucinatoire de l’art contemporain", L'image entre sens et signification, Publications de la sorbonne, collection Esthétique - Série Image Analyse, 2006.
  • Jean-François Bordron "Sens et signification : dépendances et frontières", L'image entre sens et signification, Publications de la sorbonne, collection Esthétique - Série Image Analyse, 2006.
  • Marie Renoue, "Propositions pour une description dynamique des parcours de signification. L’exemple de l’art-vidéo et des Temps morts d’Emmanuel ", L'image entre sens et signification, Publications de la sorbonne, collection Esthétique - Série Image Analyse, 2006.
  • Françoise Parouty-David, "Fragile Margaret ", L'image entre sens et signification, Publications de la sorbonne, collection Esthétique - Série Image Analyse, 2006.

Déconstruire l'image

  • Bernard Darras, « "Qué tal?" Sémiotique sur la réception d'une oeuvre de Goya», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 75-106.
  • Fréderic Lambert, « Une image jamais n'abolira ses langages», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 135-149
  • Dominique Chateau, « L'analyse d'image rend aveugle ou le regard dans l'affiche politique.», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 119-134.
  • Jean-Jacques Boutaud, « L'étiquette et la robe: histoire d'un interdit », Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 107-117.
  • Christophe Genin, « L'oubli de l'être féminin», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 11-28.
  • Jan Baetens, « "Bandes dessinées écrites": Question des rapports texte/image en bande dessinée à la lumière du Château d'Olivier Deprez», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 37-50.
  • Pierre Fresnault-Deruelle, « Lavoisier et son épouse: Une image Machine», Déconstruire l'image, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 17- série Images Analyse, 2011, p. 65-73
  • Darras, Bernard, "La durée poignardée - Multimédia", dans Genin, Christophe (dir) Images Analyses - Déconstruire l'image, Paris, publications de la Sorbonne, Janvier 2012. pages ?
  • Jan Baetens, "La durée poignardée - Sémiologie", dans Genin, Christophe (dir) Images Analyses - Déconstruire l'image, Paris, publications de la Sorbonne, Janvier 2012. pages ?
  • Jean-Pierre Sag, "La durée poignardée - Esthétique", dans Genin, Christophe (dir) Images Analyses - Déconstruire l'image, Paris, publications de la Sorbonne, Janvier 2012. pages ?
  • Pierre Fresnault-Deruelle, "La durée poignardée - Sémiologie", dans Genin, Christophe (dir) Images Analyses - Déconstruire l'image, Paris, publications de la Sorbonne, Janvier 2012. pages ?
  • Christophe Genin, "La durée poignardée - Esthétique", dans Genin, Christophe (dir) Images Analyses - Déconstruire l'image, Paris, publications de la Sorbonne, Janvier 2012. pages ?

Images et études culturelles

  • Marie-Hélène Bourcier, "La féministe et la pin-up. Notes pour une analyse culturelle féministe et féministe pro-sexe de Anatomy of a Pin-up Photo d'Annie Sprinkle, Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14 - série Images Analyses, 2008, p. 97-107.
  • Luke Gartland, «L'orientalisme et l'empire français : le cas de l'Exécution sans jugement des rois maures de Grenade d'Henri Regnault», Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14- série Images Analyse, 2008, p. 25-35.
  • Jean-Pierre Esquenazi, «L'interprétation sociologique de l'image», Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14- série Images Analyse, 2008, p. 37-49.
  • Ginette Verstraete, "Diaspora et interactivité dans l'oeuvre de Keith Piper", Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14 - série Images Analyses, 2008, p. 51-64
  • Pascal Le Brun-Cordier, «On ne naît pas Joconde, on le devient, ou "Joconde jusqu'à cent" (au moins)», Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14 - série Images Analyses, 2008, p. 109-115
  • Christophe Genin, "Tag et graff", Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14 - Série Images Analyses, 2008, p. 65-79
  • Bernard Darras, «Identité, authenticité et altérité», Images et études culturelles, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 14- série Images Analyse, 2008, p. 07-24

Images et esthétique

  • Yann Toma, « En cas d'oubli, prière d'en faire part Une installation de Hans Haacke», Images et Esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 35-43
  • Christophe Genin, « Voir une femme en peinture, Une peinture d'Anne Vallayer-Coster», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 159-170
  • Isabelle Vodjdani «Photo-moblog», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 143-157
  • Valérie Morignat, « Une allégorie du corps créateur, un carton d'après Léonard de Vinci», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 87-99
  • Pierre Juhasz, « ABCD comme effigie, ou l'alphabet d'une esthétique du fragment. Un collage de Raoul Hausmann », Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 45-54
  • Pierre-Damien Huyghe, « Palerme,Sicile Catacombes des Capucins. Une photographie de Gilles Ehrmann», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 17-33
  • Christophe Genin « L'illusion désillusionnée, une vue de Georges Méliès», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 115-126
  • Dominique Berthet, « L'oeuvre et son "arrière plan". Une sculpture de Serge Hélénon», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 55-63
  • Olivier Schefer, « Une esthétique du désastre : Caspar David Friedrich et La mer de glace. Une peinture de Caspar Friedrich», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 64-81
  • Marianne Massin « l'artiste en martyr. Une fresque de Michel Ange», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 101-113
  • Nicolas Thély « Sage comme une image, une jeune femme dort. Une webcam de sandrine», Images et esthétique, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique 11- série Images Analyse, 2007, p. 127-141

Pas de livre associé

  • Martin Lefebvre “ La photo et l’indice : brève mise au point “, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Pierre Fresnault-Deruelle “ Le Notaire, Qui se ressemble s’assemble”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Sandra Regina Ramalho e Oliveira, “ Eden de Cacharel”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Nicole Everaert-Desmedt, “ Comment marquer son identité en participant au rêve américain - Analyse d’une annonce publicitaire”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Pierre Fresnault Deruelle, “ Approche sémio-rhétorique”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • “Images en rappel”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Hervé Bacquet, “ Maki : 70 visages isochromatiques - Installation psychophysiologique”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse..
  • Gisèle Grammare, “Le ciel de la peinture”,Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.
  • Tristan Trémeau, “Analyse d’un collage cubiste”, Publications de la Sorbonne, collection Esthétique - série Images Analyse.

Animations

Les animations du site Images Analyses ont été réalisées dans le cadre du Master 2 Multimédia Sorbonne, par les étudiants. Deux types d’animations sont présentés pour faciliter la compréhension des analyses : un type 1 de style illustratif et ludique, et un type 2 plus schématique, reprenant les images de base.

Éditions de la Sorbonne

Le site Images-Analyses a également permit de faire un lien entre le médium web et print. En effet toutes les analyses et bien d’autres sont trouvables dans les éditions de la Sorbonne. Vous retrouverez ainsi tous les textes de sémiotiques dans l’ouvrage : mettre biblio de l’ouvrage

Articles connexes

Références

  1. « Images Analyses - pédagogie et éducation à l'image », sur Images Analyses (consulté le 11 octobre 2020).
  2. Bernard Darras, Introduction aux sémiotiques
  3. Bernard Darras, Introduction aux études culturelles
  4. Christophe Genin, Introduction à la poïétique
  5. Christophe Genin, Introduction à l’esthétique

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).