Encyclopédie Wikimonde

Incendies en Grèce

Aller à : navigation, rechercher

En 1917

En 1917, la Grèce connaît la catastrophe de l'incendie de Thessalonique.

Article détaillé : Incendie de Thessalonique (1917).

Un territoire propice aux incendies de forêt

La Grèce est un pays couvert de larges forêts, chaud et sec en été et aux terrains accidentés. Toutes les conditions sont réunies pour qu'un départ de feu se propage vite et que les interventions de lutte soient compliquées.

Comme dans de nombreux territoires boisées du pourtour méditerranéen, la Grèce connaît des incendies de forêt tous les étés.

L'été 2006

500 hectares de forêt ont été touchés et ils menaçaient les villages d'Elliniko et de Kallithea dans le Péloponnèse.

Dans cette tragédie il n'y eu aucun blessé et aucun dégât dans les villages.

La catastrophe de l'été 2007

Fichier:Grèce en Feu Nasa.jpg
La Grèce en Feu en 2007.

Au cours de l'été 2007, la Grèce a connu les plus grands incendies de forêt de son histoire.

Ils ont duré pendant deux mois, de juin à août. Ils ont fait soixante-trois morts, brûlés près de 200 000 hectares de forêt et détruit des villages entiers.

Ces incendies étaient pour la plupart d'origine criminelle.

Les dommages sur l'économie nationale de la Grèce ont été estimés à plus de 1,6 milliard d'euros.

Aides

  • Athènes a demandé l'aide de l'Union européenne.
  • Le Portugal a envoyé un Canadair, quelques camions et quelques pompiers.
  • L'état grec a dû aider la population en donnant une somme d'environ 2 000€ par maison détruite.

Le site d'Olympie

Le site d'Olympie, lieu des Jeux olympiques dans l'Antiquité est classé dans la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, a été sauvé ; il était menacé par les flammes et certaines habitations du village d'Olympie ont même été brûlées.

Liens

Article publié sur Wikimonde Plus.