Encyclopédie Wikimonde

Incident naval entre la Corée du Nord et la Corée du Sud du 10 novembre 2009

Aller à : navigation, rechercher
Pavillon de la marine sud-coréenne

Un incident naval entre la Corée du Nord et la Corée du Sud a eu lieu le 10 novembre 2009 lorsqu'un navire nord-coréen a passé la frontière maritime séparant les deux Corées (la ligne de limite nord) tandis qu'il pourchassait un chalutier chinois pêchant illégalement du crabe en Mer Jaune, à proximité de l'île de Daecheong. La flotte sud-coréenne a ouvert le feu sur le navire nord-coréen, qui a aussitôt répliqué. 50 munitions auraient été tirées côté nord-coréen, et 200 côté sud-coréen[1]. Il n'y aurait pas eu de pertes du côté sud-coréen et le bateau nord-coréen, gravement endommagé, aurait fait demi-tour ; des sources sud-coréennes font d'état d'un mort et de trois blessés du côté nord-coréen[2].

Dans la version officielle nord-coréenne, le bâtiment nord-coréen (vraisemblablement un patrouilleur classe Shanghai-II de fabrication chinoise) a été pris pour cible par plusieurs bâtiments sud-coréens au cours d'une mission visant à identifier l'auteur d'une intrusion dans les eaux territoriales nord-coréennes ; il aurait mis en fuite ses agresseurs.[3]. Cet incident a aggravé les relations entre les deux Corées : la Corée du Nord a présenté une demande d'excuses qui n'a pas été suivie par la Corée du Sud[4] ; une dépêche du 12 novembre 2009 de l'agence officielle nord-coréenne est intitulée : « La Corée du Sud devra payer cher sa provocation armée »[5].

Suite à cet incident naval, le porte-parole américain de la Maison Blanche, Robert Gibbs, a mis en garde la Corée du Nord contre toute intervention ultérieure de ce type en mer Jaune, sans pour autant imputer aux Nord-Coréens la responsabilité de l'incident[6] ; le département d'État, quant à lui, s'est refusé à tout commentaire dans un premier temps[7], avant d'inviter la Corée du Nord à abandonner « les discours guerriers » et les « actions de provocation »[8]. Cet affrontement maritime est le seul du genre depuis sept ans entre les deux Corées ; deux accrochages ont eu lieu près de l'île de Yeonpyeong en 1999 et 2002. Le premier à fait une quarantaine de morts, et le second une vingtaine. De nombreux observateurs ont fait remarquer que l'incident de Daecheong est survenu à quelques semaines de la visite en Corée du Nord de Stephen Bosworth, représentant spécial du département d'État américain pour la Corée du Nord depuis février 2009[9].

Notes et références

Cet article « Incident naval entre la Corée du Nord et la Corée du Sud du 10 novembre 2009 » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).