Encyclopédie Wikimonde

Incubateur d'entreprises innovantes de Franche-Comté

Aller à : navigation, rechercher
Incubateur d'entreprises innovantes de Franche-Comté
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
But Participer au développement territorial
Fondation
Identité
Siège Besançon
Président Jacques Bahi
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Catalyseur de talents
Site web http://www.incubateur-fc.fr/

L'incubateur d'entreprises innovantes de Franche-Comté est une association à but non lucratif créée en 2000 dans le cadre de la loi sur l'innovation (loi n° 99-587 du 12 juillet 1999) et la recherche par les établissements d'enseignement supérieur de Franche-Comté (Université de Franche-Comté, UTBM, ENSMM). Il figure parmi les Incubateurs d'entreprises innovantes liés à la recherche publique. Cette structure est un outil à part entière du développement régional qui stimule l'entrepreneuriat.

L'incubateur accompagne des porteurs de projets[1],[2], personnes physiques, qui souhaitent créer une entreprise innovante en région Franche-Comté. Les porteurs sont suivis sur dix-huit mois au plus. Ils peuvent créer leur entreprise à tout moment.

L'incubateur est soutenu par des financements publics émanant de l'Europe [3] (FEDER), du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche (MESR) et du conseil régional de Franche-Comté.

Créer les conditions de la réussite des projets accueillis

L'incubateur héberge les projets qu'il suit sur deux sites :

La création de l'antenne de Montbéliard correspond à la volonté, dans les années 2000, d'une diversification économique de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt qui a été longtemps un des poumons industriels de la région et qui donne des signes d'essoufflement[5] Il fournit un appui logistique aux projets de créations d'entreprises : bureau, téléphone, imprimante, copieur, etc.

L'incubateur organise plus de vingt journées de formations sur tous les volets de la création d'entreprise parmi lesquels :

  • Communication,
  • Management,
  • Gestion,
  • Crédit impôt recherche,
  • Aides aux entreprises,
  • Démarches de création,
  • Phoning,
  • Négociation
  • Presse,
  • Contrats,
  • Intelligence économique,
  • Financements européens,
  • Appels d'offres,
  • Ingénierie financière,
  • Droit du travail,
  • Propriété intellectuelle et stratégie

Les chargés d'affaires de l'incubateur accompagnent les projets au jour le jour en mettant à leur service des compétences variées : finances, droit, marketing, communication etc..

Enfin, l'incubateur apporte un soutien financier aux projets qui prend la forme d'une contrepartie financière payable en cas de succès, comptabilisée à l'euro l'euro et payable sans intérêts. Ce budget permet de réaliser des prestations externes comme du prototypage, un dépôt de brevet et/ou de marque, une étude de marché, etc.

Organisation de l'association

L'incubateur s'appuie sur un conseil d'administration présidé par Jacques Bahi, président de l'incubateur mais également président de l'université de Franche-Comté. De plus, il dispose d'un comité d'accréditation de suivi (CAS).

Le CAS se réunit trois fois par an. Il accrédite en moyenne 7 nouveaux projets.

Le CAS est composé de représentants des établissements d'enseignement supérieur de Franche-Comté, des collectivités locales et de leurs agences de développement (Conseil Régional, ARD, ADEBT, ADU et éventuellement Conseils Généraux), d'investisseurs en capital d'amorçage, de représentants de l'État (OSEO,DRIRE, DRRT), d'entreprises industrielles régionales.

En premier lieu, les candidats à l'incubation soumettent un dossier de candidature qui doit mettre en lumière les éléments d'innovation technologiques ainsi que la volonté de créer une entreprise. Ensuite, ils se présentent au CAS pour une audition.

Notes et références

  1. Elsa Bellanger, Incubateur de Franche-Comté : un accompagnement vers l'entrepreneuriat, agence NAJA
  2. Mallory Lalanne, « Les 15 chefs d'entreprise les plus dynamiques », L'Expansion, Groupe Express-Roularta,‎ (lire en ligne)
  3. Listes des bénéficiaires du FEDER pour la Franche-Comté, Préfecture de la région Franche-Comté
  4. Monique Clemens, « Besançon conforte son pôle microtechniques », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  5. « Le gouvernement au secours de l'emploi dans le Grand Est », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Liens externes

Cet article « Incubateur d'entreprises innovantes de Franche-Comté » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).