Encyclopédie Wikimonde

Inf'OGM

Aller à : navigation, rechercher

Inf’OGM est une association loi de 1901, créée en juillet 1999 reconnue d'intérêt général par l’État[1]. Inf’OGM assure une veille citoyenne qui décrypte l’actualité mondiale et propose un service d’information francophone sur les OGM, les biotechnologies et, depuis 2013, sur les semences. L'association se donne l'objectif de produire une information critique et indépendante et d'œuvrer pour la transparence du débat OGM.

Activités

Pour atteindre l'objectif d'information qu’elle s’est fixé, l'association réalise :

  • la mise à jour régulière d'un site internet;
  • la publication d’un bulletin bimestriel;
  • la publication de brochures et de livres;
  • des formations ;
  • l’expertise juridique au service des structures militantes à travers des veilles : juridiques, semences, Afrique, Europe. La veille juridique est réalisée en partenariat avec des structures militantes[2] qui travaillent sur le dossier OGM. Par exemple, Inf’OGM a contribué à élaborer un argumentaire juridique en faveur du moratoire sur le maïs MON 810 en 2008. La veille juridique a également soutenu ses organisations membres dans l’élaboration de propositions d’amendements à la loi française, mais aussi rédigé un guide pratique pour les élus locaux désireux d'agir pour une production et consommation sans OGM [1],[3].

Fonctionnement et positionnement de l'association

L'association, fondée et animée par Christophe Noisette[4], [5], [6], [7] est constituée d'une équipe de six salariés (quatre rédacteurs, un responsable administratif et financier et une responsable communication et promotion) et d'un conseil d'administration composé de douze personnes présentes à titre individuel. Elle est financée majoritairement par des fondations privées comme la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'Homme.

Inf'OGM s'est dotée d'une charte clarifiant ses positions sur la question des OGM.

Neutralité

L'association,n’organise ni ne soutient ouvertement des actions contre les OGM. Son conseil d’administration est cependant composé de militants anti-OGM[8], [9], [10]. Et elle est aussi financée en partie par des Fondations/Sociétés qui défendent l'agriculture biologique, comme Biocoop, Lea Nature, Nature & Découverte, etc. [11]. En effet le ton général du site est de surtout mettre en avant les inconvénients[12] et les scandales associés aux biotechnologies.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Agriculture - Un guide pratique et précieux pour les élus locaux », sur greenpeace.fr, (consulté le 17 mai 2019).
  2. Agir pour l’environnement, Amis de la Terre France, ATTAC (Commission OGM), Confédération paysanne, Fédération des Biocoop, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB), Greenpeace France, Nature & Progrès, Union Nationale de l’Apiculture Française
  3. Voir le site d'Inf'OGM OGM et collectivités locales : https://www.infogm.org/spip.php?rubrique768
  4. « Christophe Noisette : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 17 mai 2019)
  5. « En 2016, les cultures OGM sont reparties à l'assaut de la planète », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 17 mai 2019)
  6. « Peut-on éviter les OGM ? », sur Alternatives Economiques (consulté le 17 mai 2019)
  7. Collectif Sarka-SPIP, « Christophe Noisette - Revue Critique d'Ecologie Politique », sur www.ecorev.org (consulté le 17 mai 2019)
  8. « ecolopedia : Inf’OGM », sur http://www.ecolopedia.fr, (consulté le 11 janvier 19)
  9. « Pour qui roule Inf ' OGM ? - », (consulté le 17 mai 2019)
  10. « Inf’OGM – Fondation Humus » (consulté le 17 mai 2019)
  11. « infogm rapport financier 2017 », sur www.infogm.org (consulté le 11 janvier 2019)
  12. Inf’OGM, « Quels sont les avantages et les inconvénients des OGM ? » (https://www.infogm.org/-avantages-et-inconvenients-des-OGM-et-des-biotechnologies-), sur Inf'OGM, (consulté le 11 janvier 2019)

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).