Encyclopédie Wikimonde

Ingénierie sans frontières

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ingénierie sans frontières (ISF) est un projet canadien qui existe depuis 1991[1]. Ce groupe, composé d'étudiants en génie de l'université de Sherbrooke[2], organise chaque année une mission de développement économique international dans divers pays en émergence. Elle a notamment visité la Chine, le Mexique, l'Argentine, le Brésil, la Malaisie et l'Afrique du Sud. Cette corporation a pour objectif de venir en aide au développement économique des PME du Québec par la croissance de sa notoriété à l'étranger et par la promotion de ses compétences sur la scène internationale.

Brésil 2006

En 2006, la délégation d'Ingénierie sans frontières est composée de 12 membres. Dix de ces membres proviennent de diverses disciplines du génie et deux proviennent du domaine des communications. Le Brésil, 8e puissance économique mondiale en 2005, constitue une destination de choix pour les exportateurs.

Malaisie 2005

Anecdotes en Malaisie

La délégation « ISF - Malaisie 2005 » a connu certains des plus importants mandats dans son histoire. Dans un autre ordre d'idées, elle s'est notamment vu invitée à jouer au golf avec plusieurs ministres malaisiens et à souper au palais du sultan de Johor, une province du sud de la Malaisie l'une des plus puissantes du pays du Sud-est asiatique.

De grands partenaires

Pour la délégation 2005, c'est grâce à la collaboration d'Environnement Canada (partenaire principal), de même que Développement Économique Canada et l'Université de Sherbrooke, le groupe avait pour tâche de représenter deux compagnies et leur université.

La première compagnie, Landis International, est le numéro un nord américain en matière de fabrication et de vente de machinerie pour orthopédie et cordonnerie. Les membres du groupe avaient ici la tâche d'effectuer une étude du marché Malaisien en plus de présenter ses produits.

La seconde compagnie, OLEOTEK, est un Centre collégial de transfert de technologie en oléochimie industrielle de la région de Thetford Mines à la recherche de partenariats avec les entreprises Malaisiennes, la Malaisie étant le premier producteur d'huile de palme au monde.

Dans le cadre de l'ouverture des festivités du 15e anniversaire du groupe en 2005, la délégation a présenté les membres et la destination de la délégation 2006 en plus de présenter ses résultats de sa délégation et l'évolution du projet à travers les années.

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. INGÉNIERIE SANS FRONTIÈRES
  2. Partis pour l'Afrique du Sud
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).