Encyclopédie Wikimonde

Ingeborg Schwenzer

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer
 (mars 2017).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ingeborg Schwenzer (née le 25 octobre 1951 à Stuttgart) est une Juriste Allemande, Professeur de Droit Privé et de Droit Comparé à l'Université de Bâle en Suisse.

Curriculum Vitae

De 1970 à 1975, Ingeborg Schwenzer étudie le droit  respectivement à l'Université de Fribourg i. Br. et à l'Université de Genève. De 1973 à 1975, elle occupe le poste d'Assistante à l'Institut de droit administratif de l'Université de Fribourg i. Br. 

En 1975, Schwenzer passe l'Erste juristische Staatsprüfung, (premier examen d'Etat en Droit) à l'Université de Fribourg. Elle est 3ème sur 209 candidats.

De 1975 à 1976, Schwenzer poursuit son cursus à l'Université de Californie, Berkeley. Il sera sanctionné par un Master en droit avec la mention très honorable.

De 1977 à 1981, Schwenzer est assistante de recherche de Peter Schlechtriem à l'Institut de droit comparé et de droit international privé de l'Université de Fribourg. Elle obtient le titre de Dr. iur. utr (Docteur en droit), pour sa thèse de doctorat intitulée « Die Freizeichnung des Verkäufers von der Sachmängelhaftung im amerikanischen und deutschen Recht » (la limitation de responsabilité du vendeur sur  les produits défectueux en droit Américain et Allemand). En 1978, elle remporte le prix Herrnstadt décerné à la meilleure thèse.

De 1978 à 1980, Schwenzer suit sa formation pratique de juriste à Fribourg i. Br. En 1980, elle passe avec succès le Zweite juristische Staatsprüfung (second examen d'Etat en Droit). Elle est 1ère sur 334 candidats.

De 1980 à 1987, Schwenzer est Assitante Professeur et Maître de Conférences de Droit Privé et Commercial à Verwaltungs- und Wirtschaftsakademie (Académie d'Administration et de Commerce) à Fribourg i. Br.

En 1986, elle est nommée Maître de Conférences à l'Université de Marburg.

En 1987, les travaux Habilitationsschrift de Schwenzer portant sur “Vom Status zur Realbeziehung – Familienrecht im Wandel” (Du statut à la relation actuelle - le droit de la famille dans le flux) sont acceptés par l'Université de Fribourg. Elle recevra la Venia legendi pour le droit privé, le droit commercial, le droit international privé et le droit comparé. Elle est devient alors Professeur assistante en droit privé, commercial et du travail à l'Université de Konstanz. On lui proposera plus tard dans la même année un poste de Professeur en droit privé à l'Université de Cologne et un poste de Professeur de droit privé, droit international privé et droit comparé à l'Université de Mainz. Elle acceptera la dernière offre et sera nommée Professeur à l'Université de Mainz en décembre 1987.

En 1989, Schwenzer accepte d'être titulaire de la Chaire de droit privé à l'Université de Bâle. Elle recevra par la suite 02 propositions de postes ; celui de Professeur de droit Allemand et droit privé Européen de l'Université de Kiel (1991) et de Professeur de droit privé de l'Université Humboldt de Berlin (1995), propositions qu'elle rejettera. En 2017, elle prend sa retraite de l'Université de Bâle.

Schwenzer a été Professeur Adjoint à l'Université Municipale de Hong Kong de 2010 à 2016 et à Griffith University en Australia de 2013 à 2016.

Depuis 2014 Schwenzer est Doyenne à SiLS - Ecole Suisse de Droit International (Swiss International Law School).

Schwenzer est depuis des années, Professeur invité dans diverses institutions : De 1994 à 2002, Institut Européen de Bâle, Suisse ; En 2008, Université de Paris Val-de-Marne, France ; En 2009, Université Viktoria de Wellington, Nouvelle Zélande ; En 2010, Université Loyola de Chicago, Etats – Unis; En 2011, Université de Buéa, Cameroun ; Egalement en 2011, Université Bilgi d'Istanbul, Turquie; En 2012, Université d'Ankara, Turquie ; Egalement en 2012, Université Pontificale Catholique du Paraná ; En 2013, Université d'Oslo, Norway ; En 2014, Université de Griffith, Australie ; En 2015, Université de Dar el-Hekma, Jeddah, Arabie Saoudite.

Domaines de recherche et intérêts

Ces travaux de recherches sont principalement basés sur le droit des obligations, le droit commercial et le droit de la famille. Schwenzer présente également un grand intérêt dans l'enseignement didactique du droit de l'arbitrage commercial international.

Droit international de la Vente (Global Sales Law)

Le projet Global Sales Law est un projet de droit comparé dans le domaine du droit international de la vente et du droit des contrats.

Droit Mondial de la Vente et Droit des contrats

La pièce maîtresse de ce projet est le manuel Global Sales and Contract Law (GSCL) avec Schwenzer comme auteur ainsi que Pascal Hachem et Christopher Kee. [1] Ce manuel compare le droit de la vente et le droit des contrats dans plus de soixante 60 pays. L'aspect remarquable de cet ouvrage est son approche, basée sur une méthode de comparaison fonctionnelle, ne se contentant pas d'une analyse séparée de rapports provenant de différents pays. Pour constituer leur ouvrage, les auteurs se sont servis des thèses de Doctorat de Mohamed Hafez (Pays arabes et du Moyen Orient), Natia Lapiashvili (Europe de l'Est et Asie Centrale), Edgardo Muñoz (Amérique Latine), Jean-Alain Penda Matipe (Afrique Sub-Saharienne), et Sophia Juan Yang (Asie du Sud-Est).  Ces thèses constituent chacune une étude de droit comparée et  du droit de la vente de  l'ensemble des systèmes juridiques des zones suscitées. Elles ont été toutes dirigées par Schwenzer.

Commentaires sur la CVIM

Schwenzer est éditeur de l'un des principaux ouvrages portant sur le commentaire de la Convention des Nations Unies sur la Vente Internationale des Marchandises (CVIM). Cet ouvrage a été publié en Allemand (6ème édition en 2013) [2], en Anglais (4ème édition 2016)[3] et en Espagnol (2011)[4], en Portugais (2014), en turc (2015), le Français, le Chinois, le Russe et d'autres versions  sont en cours de publication.

CISG-online.ch

Jusqu'à sa retraite en 2017, Schwenzer a dirigé l‘unique base de données dans les pays germanophones qui contient toute la jurisprudence importante sur la CVIM. La base de données a été fondée en 1995 par Peter Schlechtriem de l'Université de Freiburg i. Br. Depuis 2002, elle a été administrée à la Chaire du Professeur Schwenzer, depuis l'Université de Bâle de 2002 à 2015.

Willem C. Vis International Commercial Arbitration Moot

Il s'agit de l'une des compétitions internationales les plus prestigieuses dans le monde de l'arbitrage. Depuis 1994, Schwenzer y participe en tant qu'arbitre. Depuis 2004, elle est également arbitre à la Willem C. vis East Moot à Hong Kong. Par ailleurs, elle encadre l'équipe représentant l'Université de Bâle à cette compétition depuis 1995.

Modèle de Code de la famille

En 2006, Schwenzer a rédigé un modèle de code sur le droit de la famille, appelé Model Family Code[5], coécrit avec Mariel Dimsey. Une comparaison complète du droit de la famille dans certaines juridictions européennes, anglo-américaines, et d'océan indien a servi de base à ce code.  Ce qui différencie ce code aux codes classiques en droit de la famille est que, contrairement aux légers changements que ceux-ci opèrent de temps à autre, il constitue une codification cohérente et complète. D'ailleurs, le Model Family Code admet la flexibilité des valeurs culturelles dans son système afin de les adapter aux réalités respectives du droit de la famille.

SiLS – Ecole Suisse de Droit International (Swiss International Law School)

Schwenzer  est Doyenne de l'Ecole Suisse de Droit International, une école privée de droit international basée sur le Web et offrant un programme LL.M.

Editions et Publications

D'après la liste de publications de Schwenzer datée de février 2017, [6]  Schwenzer a publiée 17 monographies, est éditrice de plus de 40 livres et auteur de plus de 200 articles et contributions aux commentaires.

https://www.ingeborgschwenzer.com/publications

Positions et affiliations

• Depuis 2016, membre fondateur de l'Académie internationale de règlement des différends

• Depuis 2015 Membre de l'American Law Institute

• Depuis 2014 Conseil d'administration de l'Académie internationale du droit commercial et de la consommation

• Depuis 2013 Conseil d'administration de la Société allemande de droit international

• Depuis 2011 Présidente du Conseil consultatif de la CVIM (Convention sur les contrats de vente internationale de marchandises)

Depuis 2011, membre de l'Association de Droit International, branche de la suisse

Depuis 2010 Membre de la European Law Institute

• Depuis 2010 Membre du Conseil Académique de l'Institut d'Arbitrage Transnational

• 2004 - 2012 Vice-Président du Conseil d'Administration de l'Association des Juristes Allemands

• Depuis 2001 Membre du Groupe d'experts de la Commission sur le Droit Européen de la Famille

• Depuis 2000 Membre de l'Académie Internationale de Droit Comparé

• 1999 - 2005 Membre du Conseil de l'Association des Professeurs de Droit Privé (Zivilrechtslehrervereinigung)

• 1993 - 2006 Membre du Conseil d'Administration de l'Institut Suisse de Droit                Comparé

Pour obtenir une liste complète des membres: https://www.ingeborgschwenzer.com/memberships

Prix

·        2011 : Prix d'accomplissement de carrière en droit decerné par la Société Arabe pour le Droit Commercial et Maritime.


[1] http://lccn.loc.gov/2011939853

[2] http://d-nb.info/989417662

[3] http://d-nb.info/999239821

[4] http://www.worldcat.org/title/schlechtriem-schwenzer-comentario-sobre-la-convencion-de-las-naciones-unidas-sobre-los-contratos-de-compraventa-internacional-de-mercaderias/oclc/754653801&referer=brief_results

[5] http://d-nb.info/981245560

[6] http://ius.unibas.ch/lehre/dozierende/privatrecht/publikationen/person/schwenzer_ingeborg/#subcat_1