Encyclopédie Wikimonde

Institut Carnot CALYM

Aller à : navigation, rechercher

L'Institut Carnot CALYM[1],[2](Consortium pour l'Accélération de l'innovation et de son transfert dans le domaine du LYMphome) est un consortium académique de recherche dédié à la recherche et au développement de solutions pour le traitement et le diagnostic du lymphome depuis l'identification de nouvelles cibles jusqu'aux études cliniques internationales de Phase III et au-delà.

Son siège se trouve dans la région de Lyon, France; son comité de pilotage est dirigé par le Pr. Gilles Salles (en).

Son directeur est Bertrand Nadel[3].

Institut Carnot est un label d'excellence décerné par le Ministère français de la Recherche  à des instituts de recherche publics-parapublics ayant une forte expérience des partenariats de recherche.

Aperçu

CALYM[4],[5]rassemble 15 entités aux compétences complémentaires en préclinique, clinique et recherche translationnelle dans le lymphome : le LYSA (The Lymphoma Study Association), le LYSARC (the Lymphoma Academic Research Organisation) et 13 équipes de recherche publique dans le lymphome réparties dans des universités et des hôpitaux, à travers la France[6].

CALYM couvre tous les stades de de la recherche et du développement (R&D) du lymphome, de la recherche fondamentale et préclinique (incluant de nouvelles cibles biologiques) à la recherche clinique (jusqu'à l'enregistrement d'essais de phase III internationaux) et réalise également des études biologiques liées aux essais cliniques : diagnostic, génétique, immunomonitoring, et la pharmacogénomique.

Le consortium vise à accélérer l'innovation et de son transfert dans le domaine du lymphome, en particulier dans la recherche translationnelle et dans les domaines thérapeutiques, du diagnostic et de l'imagerie,.

Domaines de recherche

CALYM travaille dans les domaines de recherche suivants:

  • Identification et validation de nouvelles cibles biologiques et modèles de lymphome in vitro/in vivo pour le développement préclinique de médicaments candidats ;
  • Identification, validation, dépôt de brevets et concession de licences de biomarqueurs sanguins et tissulaires afin d'améliorer le diagnostic, guider les décisions thérapeutiques et prédire la réponse tumorale ;
  • Identification des signaux précoces de l'activité pharmacologique au cours de la Phase I/II des essais cliniques pour la recherche translationnelle (marqueurs tumoraux, ADN circulant, immunomonitoring, imagerie) ;
  • Optimisation et exploitation des outils liés à la recherche clinique pour accélérer le développement, l'enregistrement et l'accès au marché des médicaments candidats (réseau d'essais de phase précoce, bases de données cliniques, collections biologiques, réseau et plate-forme de relecture centralisée de l'imagerie, biométrie, suivi à long terme des patients)

Collaborations industrielles

CALYM a une longue expérience des partenariats R&D, qui ont conduit à de nouvelles indications et à l'enregistrement de nouveaux médicaments : rituximab[7], interféron-alpha, etc. Actuellement CALYM gère plus de 150 projets de R&D[réf. nécessaire] avec des groupes pharmaceutiques, des entreprises de biotechnologie ou du diagnostic in vitro, mais aussi avec des organismes gouvernementaux, d'autres groupes universitaires, des hôpitaux, des universités et des fondations.

Références

  1. Unicancer.fr, « DOSSIER DE PRESSE, CALYM », sur unicancer.fr, Unicancer.fr
  2. « Instituts Carnot »
  3. « Instabilité génomique et hémopathies humaines », sur http://www.ciml.univ-mrs.fr/fr
  4. CARNOT, « Consortium pour l'Accélération de l'innovation et de son transfert dans le domaine du LYMphome », sur http://www.instituts-carnot.eu/fr, CARNOT Institut (consulté le 10 juin 2014)
  5. « CALYM », sur enseignementsup-recherche.gouv.fr, Ministere de l’enseignement superieur et de la recherch (consulté le 10 juin 2014)
  6. « Membres de CALYM », sur www.calym.org (consulté le 18 août 2016)
  7. Gilles Salles, John Francis Seymour, Fritz Offner, Armando López-Guillermo, David Belada, Luc Xerri, Pierre Feugier, Réda Bouabdallah et John Vincent Catalano, « Rituximab maintenance for 2 years in patients with high tumour burden follicular lymphoma responding to rituximab plus chemotherapy (PRIMA): a phase 3, randomised controlled trial », Lancet, vol. 377, no 9759,‎ , p. 42–51 (ISSN 1474-547X, PMID 21176949, DOI 10.1016/S0140-6736(10)62175-7 (http://dx.doi.org/10.1016%2FS0140-6736%2810%2962175-7), lire en ligne (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21176949))

Liens externes

  • Site web de CALYM : www.calym.org (https://www.calym.org)
  • Rapport d'activités annuel de CALYM (2016)) (https://www.calym.org/IMG/pdf/CALYM_RAPPORT_ACTIVITE__2016_fr.pdf)
  • Réseau des Instituts CARNOT (http://www.instituts-carnot.eu/en/carnot-institute/calym)
  • LYSA (https://www.lysa-lymphoma.org)
  • LYSARC (https://www.lysarc.org)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).