Encyclopédie Wikimonde

Institut et centre d'optométrie

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). L'Institut et centre d'optométrie a été fondé pour réunir en une seule association l'Institut central d'optique et l'École supérieure d'optométrie. L'Institut central d'optique, fondé par Gérard Roosen en 1917, assurait depuis cette date la formation et le perfectionnement des opticiens-lunetiers au moyen de cours par correspondance accompagnés de stages de pratique professionnelle qui avaient lieu rue du Bac. Lorsqu'une réglementation professionnelle fut projetée, M. Roosen, avec l'aide de M. Berliet et M. Saint Maxem, et à la demande d'un certain nombre de ses anciens élèves dont Jean Cheneaux, ouvrit l'École supérieure d'optométrie. Après deux années scolaires difficiles, par suite des circonstances particulières dues à l'occupation, le démarrage effectif a lieu en novembre 1944 et depuis les promotions se sont succédé, d'abord boulevard de Courcelles à Paris, puis route de Chartres à Bures-sur-Yvette.

Présentation Générale

Historique

C'est en 1917 que Gérard Norbert Roosen, jeune Belge réfugié à Londres et diplômé de la British Optical Association[1], fonda à Paris l'Institut central d'optique qui, dès 1927, comptait déjà des étudiants d'une douzaine de nationalités. Il forma pendant l'entre-deux guerres (par correspondance et par stages) près de 400 étudiants. L'enseignement à plein temps fut décidé en 1944. Après la création en 1953 du brevet de technicien opticien-lunetier, rapidement transformé en brevet de technicien supérieur (BTSOL), l'Institut pris sa vitesse de croisière. En 1967, l'ICO prit une part active à la fondation de la Société d'optométrie d'Europe. Apparut alors la nécessité de changer ses locaux, devenus trop petits, et c'est à Bures que l'ICO, association à but non-lucratif, put acquérir un terrain au 134 route de Chartres.

La construction et l'aménagement des locaux furent menés à terme en 13 mois et la promotion 1971 put s'y installer. L'environnement scientifique très riche de la région, en particulier l'existence d'un institut d'optique à l'Université d'Orsay, a donné un nouvel essor à l'ICO (appelé Institut et centre d'optométrie)[2],[3].

Enseignements

Admission

Les procédures d'admissions sont différentes selon la voie envisagée :

  • BTS « statut étudiant » : les admissions au BTS Opticien-Lunetier en « temps-plein » à l'ICO se font par l'intermédiaire du site Admission Post-Bac (APB[4]). Néanmoins il faut avoir le niveau « baccalauréat » pour postuler à cette formation.
  • BTS « statut apprenti» : pour postuler à la formation du BTS Opticien-Lunetier en « Apprentissage ».
  • Licence professionnelle d'Optique parcours Vente et Management en Optique-Lunetterie : pour postuler à la formation de la licence professionnelle «d'Optique parcours Vente et Management» en alternance.
  • Licence professionnelle d'Optique parcours Optométrie : Pour postuler à la licence professionnelle « d'Optique parcours Optométrie ».

Cycle de BTS Opticien-Lunetier

Objectif de la formation

L'objectif de cette formation est de former les étudiants à pouvoir évaluer les performances visuelles et réaliser l'examen visuel[5], définir les équipements permettant d'améliorer ces performances, réaliser les équipements, les contrôler et les délivrer, gérer son point de vente et développer son activité commerciale. Les élèves seront ainsi aptes à intégrer un magasin ou ouvrir leur propre point de vente.

Programme de la formation

Le programme de ce BTS est le même partout en France, il est constitué des enseignements suivants :

Programme BTS Opticien Lunetier[6]
Enseignements Coefficient Forme de l'épreuve du BTS
Français: Culture Générale et Expression 2 Ecrite
Anglais : Langue vivante étrangère 2 *CCF
Gestion et Économie d'entreprise 5 Ecrite
Mathématiques 2 Ecrite
Optique Géométrique et Physique 3 Ecrite
Étude technique des systèmes optiques 3 Ecrite
Analyse de la Vision 6 Ecrite
Examen de vue et prises de mesures et adaptation 4 Orale
Contrôle d'Equipement et Réalisation Technique 4 *CCF
Activité en milieu professionnel 2 *CCF
  • *CCF[7] : « Contrôle en Cours de Formation ».

De nombreux professeurs de l'ICO ont rédigé des ouvrages[8] sur "l'Analyse de la Vision" (Pierre-Yves Cazeaud, Sylvie Vettese), "le cahier de droit pour l'opticien" (Zaky Maroc), "Optique physique pour le BTS OL" (Joseph Hormière)

Poursuite d'études à l'ICO après le BTS Opticien-Lunetier

Licence professionnelle d'Optique parcours Optométrie, diplôme délivré par l'Université Paris-Sud[9].

Licence professionnelle d'Optique parcours Vente et Management en Optique Lunetterie, diplôme délivré par l'Université Paris-Sud.

Cycle Licence Professionnelle d'Optique parcours Optométrie en apprentissage

Objectif de la formation licence d'optique parcours Optométrie

L'Institut et centre d'optométrie propose une licence professionnelle d'Optique parcours Optométrie, diplôme délivré par l'Université Paris-Sud. Cette licence professionnelle en apprentissage prépare à un bac +3. Cette licence a pour but d'approfondir les connaissances des élèves ayant préalablement obtenus leur BTS Opticien-Lunetier.

Programme de la formation licence professionnelle d'optique[10] parcours Optométrie

Le programme de cette formation comprend 490 heures de cours réparties sur un an. Il est composé de :

  • 3 UE d'Optométrie (220 h)
  • 3 UE de Contactologie (220 h)
  • 1 UE d'Enseignement Complémentaire : Législation, Basse Vision, Urgences Ophtalmiques, Anglais, Informatique (50h)
  • 1 UE de Pratique Professionnelle
  • 1 UE de Travail d'Etudes et de Recherche (mémoire)

Poursuite d'étude après la licence d'optique parcours Optométrie

  • Master d'optométrie clinique en Inde
  • Master Biologie et Santé spécialité « Science de la vision » à l'Université Paris-Sud[11]

Cycle Licence Professionnelle d'Optique parcours Vente et Management en Optique-Lunetterie en apprentissage

Programme de la formation licence professionnelle d'Optique parcours Vente et Management[12]

Le programme de cette formation comprend 500 heures de cours réparties sur un an. Il est composé de :

Semestre 1 :

  • Environnement économique et socioculturels de l'entreprise
  • Droit des affaires et Droit social
  • Technique du management
  • Comptabilité et gestion financière
  • Marketing Stratégique, Opérationnelle et Achat
  • E-Commerce
  • Communication commerciale
  • Négociation – technique de vente

Semestre 2 :

  • Contrôle de gestion
  • Analyse de données – Systèmes d'information
  • Conduite de projet
  • Marketing des services
  • Merchandising
  • Négociation – Achat
  • Anglais

Poursuite d'études après la licence commerce

  • Grandes écoles de commerce
  • École de management
  • IAE
  • Master en université

Formation continue

Objectif

La formation professionnelle pour opticiens permet à ces derniers de se former aux différents aspects de leur profession. L'ICO propose 50 modules de formation professionnelle pour les opticiens. L'ICO est un organisme de formation habilité Développement Professionnel Continu (DPC[13]) et propose donc des formations répondant aux orientations nationales de la Haute Autorité de Santé (HAS[14])

Les différents thèmes

  • Examen visuel
  • Optique de contact
  • Pathologies
  • Basse vision
  • Lunetterie
  • Adapation des équipements et prises de mesures
  • Vente
  • Management et stratégie commerciale
  • Validation des acquis de l'experience – BTS opticien-lunetier

L'établissement

L'international

Membre de l'Académie européenne de l'optique et de l'optométrie[15].

L'EAOO a pour vocation :

  • de réunir chercheurs et enseignants en optométrie de toute l'Europe,
  • d'échanger connaissances et avancées en un forum géant,
  • de développer la profession.

L'ICO participe au programme de mobilité Erasmus +[16].

Relation entreprises, école et association

Par l'ensemble de ses activités de formation, l'ICO est présent depuis 1917 dans de nombreuses instances et s'inscrit dans un réseau de partenaires.

Les entreprises partenaires

L'ICO est en partenariat avec plusieurs entreprises du secteur de l'optique en France et à l'étranger, elle collabore aussi bien avec des opticiens indépendants qu'avec de grandes enseignes.

Les partenaires de la formation

L'ICO a des partenariats avec l'université Paris-Sud et l'université de Chitkara[17], afin de permettre aux étudiants des échanges ou des formations complémentaires.

Les actions humanitaires

Dans le cadre de missions humanitaires, étudiants et professeurs de l'école, professionnels de l'optique intervenant à l'ICO, offrent des soins de la vision pour tous.

Toutes ces actions sont menées en collaboration avec l'association Vision Solidarité Développement[18] (VisionSoliDev), créée par Jean-Paul Roosen[19], directeur de l'ICO entre 1977 et 2010, et grâce à la participation de nombreux partenaires.

Conférences

Les conférences[20] permettent aux professionnels du monde de l'optique de présenter aux étudiants les différentes facettes de leur futur métier.

Parrains de promotion

Depuis 2012 l'ICO désigne chaque année un parrain de promotion des futurs candidats au BTS Opticien-Lunetier.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).