Encyclopédie Wikimonde

Institut for Cultural Diplomacy

Aller à : navigation, rechercher
Institute for Cultural Diplomacy
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisation non gouvernementale internationale
But Diplomatie Culturelle
Zone d’influence Monde
Fondation
Fondation 1999
Fondateur Mark Donfried
Identité
Siège Berlin
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web [www.culturaldiplomacy.org]

L'Institut for Cultural Diplomacy (Institut pour la diplomatie culturelle) est une ONG internationale basée à Berlin. Fondée en 1999 par Mark Donfried, elle vise principalement à la promotion et au développement de la diplomatie culturelle par le biais de travaux de recherches, des actions et des conférences internationales[1].

Historique

L'ICD est fondé en 1999 par Mark Donfried. Initialement basé à New York, son activité se concentre aujourd'hui[Quand ?] à Berlin, Allemagne[2],[3].

Les conférences internationales

L'Institut organise plusieurs conférences internationales[4] par an dont : The Berlin International Economics Congress BIEC ; The Human Rights Congress ; The Freedom of Speech Forum; Language of Art and Music ; The Rise of Africa ; Hard vs. Soft Power. L'ICD organise des conférences internationales dans des lieux aussi variés que Paris, Berlin New-York, Ankara … Le but des conférences organisées par l'ICD est d'ouvrir un espace de dialogue et discussions entre politiciens, professeurs, diplomates et étudiants intéressés par les enjeux de la diplomatie culturelle.

Les conférences comptent entre 50 et 100 participants et duren entre 3 et 4 jours. Elles incluent souvent la visite d'ambassades, de bâtiments gouvernementaux et la participations à des événements interculturels. Les frais de participations à ces conférences sont compris entre 195 et 275 euros et servent intégralement à l'organisation des activités de l'ICD.

Des événements antérieurs organisés par L'ICD dont le Symposium International sur la Diplomatie Culturelle (Berlin 11-15 mai 2011[5]) qui a accueilli Lucinda Creighton- Ministre des Affaires Européennes en Irlande ; Michael Chertoff- Ancien Secrétaire à la Sécurité Intérieure des États-Unis ; Rexhep Meidani- Ancien Président d'Albanie ; Tim Hutchinson- Ancien sénateur de l'Arkansas (États-Unis) ; Theodor Meron- Ancien Président du Tribunal Pénal International pour l'Ex Yougoslavie ; . Yasar Yakis-ancien Ministre des Affaires Étrangères en Turquie.

Le Symposium International sur la Diplomatie Culturelle (The International Symposium on Cultural Diplomacy) se tient chaque année depuis 2006. L'édition de 2010 s'intitulait « Culture, Relations Internationales et Globalisation ». Il incluait la conférence «  Comprendre l'Afghanistan et l'Asie » (Understanding Afghanistan and Asia ) soutenue par l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord et dont la thématique était « La Promotion de la démocratie et de la Stabilité en Afghanistan et en Asie Centrale »[6]. Sont intervenus Malcolm Rifkind, Ali Ahmad Jalali, Bertie Ahern et Kjell Magne Bondevik, Vaira Vīķe-Freiberga[7].

La problématique de la conférence de 2009 était « Le rôle du Soft Power» dans les relations internationales (The role of soft power in international relations). À cette occasion est intervenu Vasile Puşcaş[8]-Ministre des Affaires Européennes en Roumanie , Erkki Tuomioja[9]-ancien Ministre des Affaires Étrangères de Finlande, Vaira Vike-Freiberga[10]-ancien Président de la Lettonie, Jorge Sampaio[11]-ancien Président du Portugal, Gunter Pleuger-ancien Ambassadeur allemand des Nations Unis et Cassam Uteem[12]-ancien Président de la République de l'Ile Maurice.

En mars 2011, l'ICD organisait le Congrès International et Economique de Berlin (BIEC)[13] ( Berlin du 9 au 12 mars 2011). Etaient invités Nahas Angula-Premier Ministre de Nambia ; Jean-Paul Adam-Ministre des Affaires Étrangères de la République des Seychelles ; Alberto Jose Guevara Obregon-Ministre des Finances du Nicaragua ; Al Imam Al Sadig Al Mahdi-ancien Premier Ministre du Soudan ; Akua Sena Dansua Ministre du Tourisme du Ghana ; Edmund Bartlett-Ministre du Tourisme de Jamaïque.

La première conférence «  Un monde sans frontière » (A World Without Walls) s'est tenue à Berlin en 2009, à l'occasion du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin[14]. La Présidente du Conseil Régional de la région Poitou-Charentes et ancienne candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal, a rappelé à cette occasion la signification historique de la chute du mur et a évoqué sa vision d'un État unique pour l'Europe[15]. Se sont également exprimés l'ancien premier ministre d'Écosse ainsi que l'ancien Premier Ministre Représentant pour la Consolidation de la Paix, Sir Jack McConnell[16]. Les conférences organisées annuellement par l'ICD sont : « Le Congrès International et economique de Berlin » (BIEC), « l'Émergence de l'Afrique » (The Rise of Africa), La Puissance Coercitive face au Soft Power (Hard vs . Soft Power)[4].

Forum for young leaders

Les ICD Young Leaders Forums sont des séminaires internationaux réunissant des personnes ayant pour intérêt commun le développement et la promotion des relations interculturelles. Le premier forum s'est tenu il y presque 10 ans. Depuis, l'ICD développe et propose plusieurs types de forums à caractère bilatéral ou multilatéral, ayant pour sujet les relations internationales.

L'ONG organise régulièrement des séminaires de plusieurs jours ainsi que des tables rondes destinées aux étudiants et jeunes diplômés à travers l'Europe, ainsi qu'à tout autre personne ayant un intérêt pour cette région du monde[17]. Aujourd'hui ces forums se concentrent principalement sur les relations bilatérales entre l'Allemagne et la Turquie, l'Allemagne et le Royaume Unis, l'Europe et les États-Unis, l'Europe et la Russie, la Scandinavie et l'Allemagne, l'Europe et l'Amérique Latine. Par ailleurs plusieurs forums multilatéraux sont organisés, dont « l'Europe, l'Afrique et l'Asie de l'est », ainsi qu'un forum spécial Allemagne « Cultural Bridges in Germany »[18]. A ce titre Yasar Yakis (anciennement ministre en Turquie) préside actuellement l'ICD Young Leader Forum.

Cultural diplomacy news

Grâce à son service d'informations « Cultural Diplomacy News »[19], l'ICD diffuse des interviews et des articles sur les développements récents en matière de diplomatie culturelle. Ce projet a pour objet de proposer au public un large panel d'informations, recherches, actualités, études, interviews, innovations, dans le domaine de la diplomatie culturelle. Le but est d'apporter au lecteur un aperçu général des problématiques relatives aux principales régions du globe.

L'Académie pour la diplomatie culturelle

L'ICD Academy for Cultural Diplomacy est le département académique de l'ICD qui s'attache à analyser et à sensibiliser le public sur la pratique de la diplomatie culturelle par les gouvernements et les acteurs publics. Ce département s'intéresse également à des nouvelles stratégies permettant de renforcer les relations interculturelles d'une manière générale. Les thématiques abordées pas l'académie portent entre autres sur l'équilibre entre hard et soft power, l'interdépendance des États sur la scène internationale et souligne la notion de culture au profit d'une compréhension mutuelle. L'académie concentre trois types d'activité : des sessions académiques d'une semaine, des conférences internationales et le cursus universitaire LMD dans le domaine des relations internationales et de la diplomatie culturelle, en partenariat avec l'Université internationale de Dubrovnik. Les événements pédagogiques organisés par l'ICD sont ouverts à tous, quelle que soit l'origine scolaire, culturelle et professionnelle. Les années passées, l'Academy a accueilli des étudiants, des élèves, des professeurs, des chercheurs et journalistes et des diplomates et politiciens du monde entier. À cette occasion plus de 500 chefs d'États et ministres, actuels ou anciens, ont participé aux événements de l'académie en tant qu'intervenants et partenaires.

Notes et références

  1. "About ICD". Institute for Cultural Diplomacy. Retrieved June 4 2011.
  2. A report by National Public Radio featuring Mark Donfried
  3. German Newspaper "Die Welt" article on Mark Donfried and the ICD (April, 2003)
  4. 4,0 et 4,1 "Conferences & Events". Institute for Cultural Diplomacy. Retrieved June 4 2011.
  5. http://www.icd-internationalsymposium.org
  6. "Afghanistan and Central Asia conference promotes greater understanding" (Internet news report). www.nato.int. Retrieved June 4 2011.
  7. King, Nathan. "2010 Berlin International Cultural Diplomacy Conference". iReport, not vetted by CNN: CNN.com
  8. Vasile Puscas: EU must define stance for post-crisis period
  9. Tuomioja, Erkki (30.7. 2009). "The Role of Soft Power in EU Common Foreign Policy. International Symposium on Cultural Diplomacy Berlin 30.7. 2009" (Private homepage). http://www.tuomioja.org. Retrieved June 4 2011.
  10. aira Vike-Freiberga. The role of the UN in promoting peaceful intercultural dialogue (Video). International Symposium on CD - July 2009: Institute for Cultural Diplomacy.
  11. Jorge Sampaio. Intercultural Dialogue and the Younger Generation: The Challenges Ahead (Video). International Symposium on CD - July 2009: Institute for Cultural Diplomacy.
  12. Cassam Uteem. Democratic Participation and Cultural Inclusion in Multi-Ethnic Societies (Video). International Symposium on CD - July 2009: Institute for Cultural Diplomacy
  13. http://www.biec.de
  14. "A world without walls". Institute for Cultural Diplomacy. Retrieved June 4 2011.
  15. "La Tribune" interviews Ms. Royal and comments on her trip to Berlin for the ICD event [3]
  16. Jack McConnell speaks at A World Without Walls
  17. ^ "About cultural diplomacy in Europe (CDE)". Institute for Cultural Diplomacy. Retrieved June 13 2011.
  18. "ICD - Young Leaders Forums". Institute for Cultural Diplomacy. Retrieved June 4 2011.
  19. http://cdnews1.wordpress.com/

Cet article « Institut for Cultural Diplomacy » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).