Encyclopédie Wikimonde

Institut supérieur des biotechnologies de Paris

Aller à : navigation, rechercher

Institut Supérieur des Biotechnologies de Paris (Sup’Biotech) est l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au 1er septembre 2018 par la CTI à délivrer un diplôme d'ingénieur.

Créé en 2004, il s’agit d’un établissement d'enseignement supérieur privé reconnu par l'État spécialisé dans le domaine des biotechnologies.

L’école est membre de l'Union des grandes écoles indépendantes (UGEI), de la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI) et du Groupe IONIS.

Histoire

Fondation

L’école a été créée le 30 septembre 2004[1] par Marc Sellam, fondateur de Ionis Education Group, en collaboration avec Vanessa Proux, titulaire d’un doctorat en biochimie.

Étapes clés

La première promotion de Sup’Biotech est sortie le 30 septembre 2009.

En 2012, le titre d’Expert(e) en ingénierie des biotechnologies devient un titre reconnu niveau I par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) et par l'Arrêté du 11 janvier 2012[2]. Puis le 3 février 2012, Sup’Biotech obtient la labellisation de sa formation par le pôle de compétitivité IAR[3].  

En 2014, elle est reconnue par l’État. Sup’Biotech reçoit ensuite en février 2015, l’habilitation à recevoir des étudiants boursiers du CROUS émise par la DGESIP pour une durée de cinq ans.

En février 2016, Sup’Biotech voit sa formation labellisée par le pôle de compétitivité Medicen. Le même mois, elle obtient le renouvellement de l’enregistrement du titre d’Expert(e) en ingénierie des biotechnologies de niveau 1 au RNCP pour 5 ans.

En 2016, l’école est habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d'ingénieur pour deux ans[4]. En 2019, l'habilitation est renouvelée pour trois ans[5].

Enfin, Sup’Biotech devient membre de l'Union des Grandes Ecoles Indépendantes (UGEI), suite à un audit et à un vote lors du Conseil d’administration le 11 avril 2019.

Enseignement

Sup'Biotech forme des ingénieurs en biotechnologies en 5 ans destinés à évoluer en France ou  à l'International dans les secteurs de : la santé, la pharmacie, l'agroalimentaire, l'environnement, la cosmétique, la bio-informatique.

Pédagogie

La démarche pédagogique de Sup'Biotech repose sur plusieurs concepts : pluridisciplinarité, travail en équipe, communication, dimension internationale, innovation, culture générale et éthique, et interaction avec le monde professionnel.

Sup'Biotech propose un enseignement où s’alternent cours, projets, travaux dirigés, travaux pratiques, travaux de groupe et stages.

En complément des cours dispensés, l’école propose à ses élèves des cours numériques accessibles sur ordinateurs, tablettes et mobiles, pour les matières scientifiques comme les Mathématiques et la Physique, ainsi que pour les cours d’informatique comme l’Algorithmique et la Programmation.

Une fois diplômés, les anciens de Sup’Biotech peuvent continuer à se former tout au long de leur vie professionnelle grâce à la plateforme d’enseignement en ligne IONISx.

Formations

Le cursus se scinde en deux cycles successifs : le cycle Préparatoire et le cycle Ingénieur.

Durant la quatrième et cinquième année, un cursus personnalisé est mis en place. Les élèves doivent alors choisir une majeure parmi 3 : Recherche & Développement, Bioproduction & Qualité, et Marketing & Management des produits.

Ils doivent également choisir une mineure parmi 7 : Santé, Cosmétique, Environnement, Agroalimentaire, Bio-informatique, Entrepreneuriat, Alimentation et Santé.  

Le cycle Préparatoire

Le cycle Préparatoire vise l’acquisition de l’autonomie et l’apprentissage des fondamentaux.

Les connaissances doivent être solides pour envisager la mise en pratique, ultérieurement dans le cursus, et la possibilité de réfléchir de manière pertinente sur des sujets d’actualité. La formation intègre donc des notions de sciences expérimentales, essentielles à tout expert dans le domaine des biotechnologies, et des notions de sciences économiques et sociales.

Le cycle Ingénieur

Le cycle Ingénieur nécessite trois années au cours desquelles des périodes d’expérience professionnelle en entreprise s'alternent avec des périodes de renforcement de compétences ciblées. Sa philosophie se base sur l’acquisition du savoir-faire de l’élève ingénieur et la maîtrise des compétences nécessaires à son insertion sur le marché professionnel des biotechnologies.

Formation à l’international

Sup’Biotech propose également un cursus tourné vers l’international et dont le deuxième cycle est entièrement enseigné en anglais.

Pour les élèves qui le souhaitent, une classe anglophone est disponible dès la 1ère année.

Cursus international

À la fin de sa 1ère année, l’élève effectue une expérience linguistique d’un mois en immersion sur terrain anglophone pour asseoir ou faire progresser son niveau d’anglais.

En début de troisième année, l’étudiant choisit l’une des universités partenaires pour un semestre à l’étranger. Il y découvre de nouvelles habitudes de travail et une culture différente.

Accords Erasmus

Sup'Biotech entretient de nombreux partenariats académiques en matière de formation et de recherche, dont des accords bilatéraux avec des universités européennes dans le cadre du programme Erasmus+.

L’école accueille de façon régulière des étudiants internationaux : que ce soit en échange ou pour leur cursus complet, ces étudiants font partie intégrante de Sup’Biotech.

Universités partenaires

Actuellement Sup’Biotech a 76 universités partenaires à travers le monde dont :

Doubles diplômes

Sup’Biotech propose des cursus doubles diplômes :

  • MBA de l’ISG.
  • MBA Ionis-STM.
  • ESME Sudria : 2 parcours sont possibles, liés aux Biotechnologies et à la santé (Biomécanique & Robotique médicale ou Biotech & Numérique). Ces 2 parcours sont réalisés conjointement avec des élèves ingénieurs de Sup’Biotech et de l'ESME Sudria.

Admissions

L'admission se fait après un Bac S ou STL via le « Concours Advance », commun avec trois autres écoles du groupe : EPITA, ESME Sudria et IPSA, dans le cadre de la procédure Parcoursup mise en place par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Il est également possible d'intégrer l'école en tant qu’admission parallèle via le concours « Advance Parallèle » en 1re, 2e ou 3e année pour les étudiants issus de PACES, BCPST 1, BTS, L1, L2 et L3 en sciences du vivant, BCPST 2, Licence Pro en sciences du vivant pour les contrats d’apprentissage, DUT Génie Biologique.

La Recherche au sein de l'école

Sup’Biotech possède 4 laboratoires de recherche différents.

Domaines de recherche

L’école travail dans 4 domaines de recherche : l’ingénierie Cellulaire, l’ingénierie Agroalimentaire, la bio-informatique, et les Sciences Humaines et Sociales.

Laboratoires de recherche

Le laboratoire de recherche CellTechs travaille sur des modèles d’ingénierie cellulaire qui permettent de mieux comprendre les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Creutzfeldt-Jakob…) afin d’envisager des solutions thérapeutiques à ces pathologies[6].

Le laboratoire de Recherche Partenariale en Ingénierie Agroalimentaire (LRPIA) développe des procédés biotechnologiques qui contribuent à valoriser les matières végétales peu ou non utilisées qui pourraient être destinées à l’alimentation.

Le Bio-Informatics Research Laboratory (BIRL) est le laboratoire de recherche en bio-informatique de Sup’Biotech qui développe des outils informatiques destinés à simuler les processus moléculaires et cellulaires grâce à la chimie informatique, la modélisation moléculaire et la biologie théorique des systèmes.

Le laboratoire de recherche Pôle des Biotechnologies en Société (PBS) a pour objectif global de permettre aux élèves de Sup’Biotech de mieux appréhender les mutations sociétales introduites par les avancées récentes en biotechnologie.

Campus

Le campus de Sup’Biotech est situé à Villejuif.

Vie étudiante

Associations étudiantes

Les associations de Sup’Biotech s’investissent dans divers domaines (vie professionnelle, sport, humanitaire, loisirs et culture, musique…), avec comme association centrale le bureau des élèves qui a pour objectif d’animer la vie étudiante, d’organiser régulièrement des événements. Il y a actuellement 13 associations à Sup’Biotech.

Sport

Sup'Biotech encourage ses étudiants à effectuer une pratique sportive durant leur formation, que ce soit avec le Bureau des Sports de Sup'Biotech (BD2S) ou dans l'un des centres Forest Hill partenaires de l’école.

Le Bureau des Sports de Sup’Biotech, BD2S est l’association étudiante sportive de l’école qui a pour but de réunir sportivement les étudiants de Sup’Biotech à travers différents sports comme le football, le volley, le basket, le yoga, le Pilate et boxe. Elle permet également aux étudiants de représenter l’école lors d'événements sportifs tels que le Raid EDHEC, la Stepstone, la Color Run ou encore des tournois de football.

iGEM

Chaque année une équipe d’étudiants de Sup’Biotech participe au concours iGEM. Cette équipe travaille toute l’année sur un sujet qui leur tient à cœur afin de développer une preuve de concept. Le concours iGEM offre aux étudiants la possibilité de repousser les limites de la biologie synthétique en s'attaquant aux problèmes quotidiens du monde[7].  

Débouchés

Marché et secteurs

Sup’Biotech forme ses élèves à travailler dans différents secteurs comme la santé, l'agroalimentaire, l'environnement, la cosmétique ou encore la bio-informatique. Certains poursuivent leurs études par une thèse ou un Mastère spécialisé et d'autres créent leur entreprise et deviennent entrepreneurs.

Métiers

Sup’Biotech prépare ses élèves à différents métiers comme par exemple : Ingénieur de recherche, d'études, procédés, production ou qualité, chargé(e) d'affaires réglementaires ou encore chef de produit, responsable marketing, business developer…

Partenaires

Sup’Biotech adhère aux principaux pôles de compétitivité du secteur des biotechnologies (Cosmetic Valley[8], Medicen Paris Région ou encore l’IAR).

L'école participe également à des événements professionnels et à des salons européens et mondiaux.

Pôles de compétitivité

  • Cosmetic Valley
  • Medicen Paris Région[9]
  • Le pôle de la bioéconomie, IAR[10]

Enreprises

Partenaires institutionnels et académiques

Partenaires emploi

Personnalités liées

Alumni

Sup’Biotech Alumni, l'association des anciens élèves de Sup’Biotech, constitue un réseau ancré dans les domaines des biotechnologies qui s'étend à tout un panel de secteurs d'activité. La synergie des diplômés apporte une dynamique professionnelle entre les industriels, les anciens et les élèves actuels.

Personnalités

Cyprien Verseux, ancien diplômé de la promo 2013, dirige actuellement le Laboratoire de microbiologie spatiale appliquée au ZARM (Center of Applied Space Technology and Microgravity). Après avoir participé à une mission d’un an sur Hawaï financée par la Nasa en vue d’une prochaine exploration de la planète Mars, Cyprien Verseux a renouvelé l’expérience en tant que glaciologue / chef de station de la base Concordia en Antarctique, réputée pour être la plus éloignée de la civilisation.[26] [27]

Affiliations

Sup’Biotech participe à plusieurs manifestations professionnelles en tant que membre ou partenaire :

  • Colloques Adebiotech (Parc d’activités Biocitech) : manifestations à caractère scientifique et technologique
  • Les matinales France Biotech : conférences matinales pour l’ensemble des entreprises biotechs, adhérentes ou non, sur différents sujets
  • Evénement Annuel du Technion France : colloque scientifique organisé par l'Association Technion France
  • Programme Onco-entrepreneur : le programme Onco-Entrepreneur® proposé par Cancer Campus et Creative Valley accompagne une sélection de porteurs de projets dans les premières étapes de la création de leur entreprise, jusqu'aux premières levées de fonds
  • Les 24h de l’IAR
  • Biomim’expo : le grand rassemblement du biomimétisme et des innovations bio-inspirées
  • BiofitConvention Internationale BIO

Liens externes

Site internet de l'école

Site Internet des Alumni Sup’Biotech

Site internet du laboratoire CellTechs (Ingénierie de la Pluripotence - Cellules Souches & Organoïdes)

Site internet du laboratoire BIRL (Bio-Informatics Research Laboratory)

Site internet du laboratoire LRPIA (Recherche Partenariale en Industrie Agro-Alimentaire)

Site internet du laboratoire PBS (Pôle Biotechnologies en Société)

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

  1. « Résultats de recherche | Associations | journal-officiel.gouv.fr », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le 13 février 2020)
  2. Arrêté du 11 janvier 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles [lire en ligne (page consultée le 2020-02-13)] 
  3. « Les parcours de formation labellisés par le pôle IAR », sur Pôle IAR (consulté le 13 février 2020)
  4. « Décision n° 2016/11-03 relative à la demande d’habilitation de l’Institut supérieur des biotechnologies de Paris (Sup'Biotech) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé », sur cti-commission.fr
  5. « Décision n°2019/02-04 relatif à l’accréditation de l’Institut supérieur des biotechnologies de Paris (SUPBIOTECH) pour délivrer le titre d’ingénieur », sur cti-commission.fr
  6. Jean-Luc Goudet, « Faire pousser un mini-cerveau, c'est possible », sur www.futura-sciences.com,
  7. le figaro, « Des étudiants d’e-artsup, de l’Epita, et de Sup’Biotech médaillés d’or au MIT », sur Le Figaro Etudiant (consulté le 13 février 2020)
  8. « Cosmetic Valley - annuaire », sur www.cosmetic-valley.com (consulté le 13 février 2020)
  9. « Sup'Biotech devient membre associé du pôle de compétitivité Medicen Paris Région », sur www.capcampus.com (consulté le 13 février 2020)
  10. anakrys, « La formation Sup'Biotech labellisée par le pôle « Industries & Agro-Ressources » (IAR) - Direct Emploi », sur Directetudiant.com (consulté le 13 février 2020)
  11. « Sup’Biotech conclu un partenariat avec Sanofi », sur www.gazettelabo.fr (consulté le 13 février 2020)
  12. « Sanofi et l’ENSTBB, un partenariat qui s’inscrit dans la durée », sur Biotech.info (consulté le 13 février 2020)
  13. « - Vous avez de l'ambition ? Nous avons les clés. », sur Medicen (consulté le 13 février 2020)
  14. « Partenariat Sup'Biotech », sur CaduCeum, (consulté le 13 février 2020)
  15. « Fluigent et Pharma Biot'Expert, nouveaux partenaires de Sup'Biotech », sur www.capcampus.com (consulté le 13 février 2020)
  16. « Think Tank Indépendant transdisciplinaire des biotechnologies en France », sur adebiotech.org
  17. « Partenaires du Club AgroAlia », sur CCI Paris Ile-de-France (consulté le 13 février 2020)
  18. « Annuaire des adhérents du Matériaupôle Paris Seine-Amont », sur Matériaupôle Paris Seine-Amont (consulté le 13 février 2020)
  19. « SUP’BIOTECH - nouveau membre », sur MabDesign, (consulté le 13 février 2020)
  20. « Nouveau partenariat de Mediachimie avec Sup’Biotech, école d’ingénieurs en Biotechnologies | Mediachimie », sur www.mediachimie.org (consulté le 13 février 2020)
  21. Le 25 janvier 2011 à 07h00, « Partenariat entre Sup Biotech et l'Institut de cancérologie », sur leparisien.fr, (consulté le 13 février 2020)
  22. « Sup’Biotech s’engage dans un projet pluridisciplinaire d’envergure dans le cadre du pôle Cancer Campus », sur capcampus.com,
  23. « L'Institut Pasteur et Sup'Biotech s'associent pour faire avancer la recherche », sur Monde des grandes écoles et universités, (consulté le 13 février 2020)
  24. « Conférence de Sup’Biotech sur les Maladies rares », sur fondation-maladiesrares.org
  25. « Apec - Sup'Biotech : signature d'un accord de partenariat retentissant » (https://mcetv.fr/mon-mag-campus/2405-apec-supbiotech-signature-accord-partenariat-retentissant/), sur MCE TV, (consulté le 13 février 2020)
  26. « Parcours de Cyprien Verseux : des bancs de Sup'Biotech à l'Antarctique » (https://www.letudiant.fr/etudes/ecole-ingenieur/le-parcours-de-cyprien-verseux-depuis-les-bancs-de-sup-biotech-jusqu-a-sa-mission-en-antarctique.html), sur www.letudiant.fr (consulté le 13 février 2020)
  27. « Cyprien Verseux, le scientifique des missions extrêmes » (https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/cyprien-verseux-le-scientifique-des-missions-extremes_2020233.html), sur LExpress.fr, (consulté le 13 février 2020)