Encyclopédie Wikimonde

Ipecacuana

Aller à : navigation, rechercher

Ipecacuana est un groupe de musique fusion hardcore français, originaire de Béziers, qui avait pour singularité de comporter deux basses et aucune guitare ayant pour conséquence de produire un son plus lourd et une musique basée en particulier sur une rythmique construite et précise.

Biographie

Ipecacuana pratiquait une fusion rock assez expérimentale. Des influences éclectiques digérées à la sauce Ipecacuana, on retiendra ces relents de punk hardcore, de metal, de punk, d'indus, de hip-hop, de post rock, de trip hop, de jazz...

L'aventure du groupe commence en 1997. Dès le départ, Ipecacuana participe à de nombreux festivals et concerts en France qui lui permettent de partager la scène avec des groupes tels que Mass Hysteria, Enhancer, Kerplunk!, la Ruda Salska, Freedom for King Kong, Gojira, Les Hurlements de Léo... Le groupe se sépare en 2007.

Paradoxalement le groupe était plutôt influencé par une scène alternative et indépendante ainsi que des groupes tels Drive Blind, Therapy?, Faith No More, Sloy (originaire de la même ville qu'eux), No One Is Innocent, Party Dictator, Refused, Fugazi entre autres.

Les textes écrits majoritairement en français, traitent de sujets graves ou plus léger, avec une volonté constante de prise de recul.

Ipecacuana était un groupe singulier, autant par sa musique que ces textes, mais également par son éthique et sa volonté d'autogestion. Cela passait par des échanges avec d'autres formations rock françaises et étrangères.

Ainsi l'association IPK créée par Ipecacuana organise par exemple régulièrement des concerts. Les différents disques du groupe sont sortis en auto-production et distribués par un réseau d'échanges entre groupes en France.

Composition du groupe

Discographie

  • 2002 (Janvier) : démo éponyme
  • 2004 (février) : Efforts (Lp)
  • 2006 (avril) : Lucides (Lp)

Projets Parallèles

  • B.O.B, Duo basse batterie hardcore, formé par Olivier et Benjamin Gelly, à partir de 2006.
  • Bran Terror, formation électro-industriel ou officie Guilhaume Capmal ainsi que Didier, (guitariste des premiers jours d'Ipecacuana)
  • Guilhöm, Projet solo Folk Low-Fi de Guilhaume Capmal. (à partir de 2011).

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).