Encyclopédie Wikimonde

Iron Warriors

Aller à : navigation, rechercher
Iron Warriors

Numérotation 4
Fondation M29 (1ère)
Primarque Perturabo
État du Primarque Prince Démon
États des Gènes Corrompus (Chaos)
Statut Excomunicate Traitoris
Monde Natal Olympia (détruite)

Liste des Chapitres

Dans l'univers de fiction du jeu de figurines fantastiques Warhammer 40,000 créé par la société Games Workshop, les Iron Warriors est une légion de Space Marines du Chaos spécialiste du siège.

Perturabo et la Grande Croisade

Perturabo est l'un des vingt primarques créés par l'Empereur de l'Humanité. Lui et ses frères furent éparpillés dans l'espace par les forces du Chaos alors qu'ils n'étaient que des embryons. Lors de la Grande Croisade, la Légion des Iron Warriors découvrit son géniteur génétique sur la planète d'Olympia.

Après que leur primarque Perturabo ait pris les rênes de la Légion, les Iron Warriors s'engagèrent dans une croisade contre les Juges Noirs de la planète du Roc de la Justice.

Perturabo jalousait le primarque Rogal Dorn, devant lequel il passait souvent pour le second meilleur constructeur de défenses et orchestrateur de stratégies défensives. Quelques plaisanteries circulaient à ce sujet, des paris fictifs imaginaient qui serait vainqueur d'une bataille qui opposerait des Iron Warriors prenant d'assaut une forteresse construite par les Imperial Fists.

De plus, les autres primarques avaient tendance à garder leurs distances vis-à-vis de lui. La Légion était en campagne de purge des extra-terrestres Hurds sur Gugann lorsque sa planète-forteresse Olympia entra en guerre civile. Il organisa une terrible purge de son monde d'origine, sans pitié ni discernement. Perturabo réalisa progressivement qu'il avait franchi les limites de la tolérance de l'Empereur. Lorsque Leman Russ attaqua Magnus et ses Thousand Sons sur Prospero, Perturabo prêta l'oreille aux rumeurs de rébellion d'Horus. Il ne tarda pas à choisir le camp des renégats.

Durant l'Hérésie d'Horus

Article détaillé : Hérésie d'Horus.

Les Iron Warriors révélèrent leur trahison lors des incidents sur Istvaan V. Sur les mondes conquis par les Iron Warriors, les commandeurs des forteresses de garnison suivirent la rébellion et enflammèrent la galaxie de nombreux foyers d'insurrection secondaires. Lors du Siège de Terra, les Iron Warriors prirent un malin plaisir à assiéger les défenses créées par Rogal Dorn et ses Imperial Fists.

Après la défaite d'Horus, les Iron Warriors se réfugièrent sur la planète de Medrengard, dans l'Œil de la Terreur. Mais avant de se retirer définitivement, ils tendirent un piège à Rogal Dorn sur Sebastus IV, un monde où Perturabo avait édifié la « Forteresse Éternelle », un formidable complexe militaire réputé imprenable. Dorn s'attendait à un conflit d'honneur, mais ce fut un véritable fiasco pour les Imperial Fists, qui perdirent 400 marines en quelques jours seulement. Il fallut le renfort des Ultramarines pour que Rogal Dorn se tire de ce guêpier. Perturabo, quant à lui, accéda au rang de Prince-Démon grâce à cette victoire.

Organisation Post-Hérésie

Les Iron Warriors préfèrent optimiser leurs aptitudes au tir et emploient massivement de nombreux types de blindés. Ils sont particulièrement liés aux cultes Obliterators.

Les Irons Warriors sont des experts en matière de siège. Ils rendent hommage au Chaos Universel et s'allient moins fréquemment aux démons que les autres Légions, voir dans certains cas n'hésitent pas à en réduire en servitude pour mieux accaparer leurs pouvoirs. Cependant, le culte de Khorne est souvent représenté dans les osts post-hérésie.

Notes et références


Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Andy Chambers, Pete Haines, Andy Hoare, Phil Kelly et Graham McNeill, Warhammer 40,000 Codex: Chaos Space Marines, Nottingham, Games Workshop, , 2e éd. (ISBN 1-84154-322-5)
  • (en) Pete Haines et Graham McNeill, Warhammer 40,000 Codex: Space Marines, Nottingham, Games Workshop, , 4e éd. (ISBN 1-84154-526-0)

Article connexe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).