Encyclopédie Wikimonde

Isaac Benguigui

Aller à : navigation, rechercher

Isaac Benguigui[1] (né à Rich, village du Sud du Maroc) est un physicien.

Biographie

Arrivé en Suisse à Genève à l’âge de 15 ans, il a pour seul bagage un diplôme d’ouvrier électricien (CAP) (certificat d'aptitude professionnelle

Élève interne à l'Institut central ORT Anières[2], il poursuivra ses études à l’École Supérieure Technique (anciennement "Technicum") de Genève où il obtient au terme de 4 années d’études le diplôme d’ingénieur en Électrotechnique. Il est engagé alors comme assistant à l’Institut de minéralogie de Genève tout en suivant un stage de formation au laboratoire des Rayons X de l’université de Lausanne.

Puis il change ensuite d’orientation et décide d’entreprendre des études de physique à l’université de Genève où il obtient un master en physique.

Après avoir enseigné la physique et les mathématiques, il retourne à l’Université de Genève où, pendant 6 ans, il prépare un doctorat.  Docteur en physique de l’université de Genève, il obtient un poste de Research Associate à l’université de Berkeley (Californie).

Il est ensuite engagé comme chercheur au Fonds national suisse de la recherche scientifique.

Depuis 1990 il enseigne à l’université de Genève.

Professeur, chercheur[3], chroniqueur et vulgarisateur scientifique[4], écrivain[5].

On lui doit plus d’une dizaine d’ouvrages sur l’histoire des sciences et des techniques ainsi que des biographies de Nobel juifs en physique et en chimie.

Il est membre de plusieurs sociétés savantes européennes et américaines.

Il a figuré en 2005 sur le « Who’s is Who » in Science and Engineering.  

Isaac Benguigui a également été le concepteur et le réalisateur de deux expositions à l’université de Genève « Einstein et son œuvre » en 2005[6]  et « Genève et ses savants » en 2008[7].

Bibliographie

  • Théories électriques du XVIIIe siècle et leurs applications[8],[9] – Éditions Georg , Genève, 1984
  • Trois physiciens genevois et l’Europe savante[10] – Éditions Georg et Journal de Genève, Genève, 1990
  • Secheron, cent ans d’électrotechnique[11] – Édit. Slatkine, Genève, 1995
  • Gabriel Cramer, illustre mathématicien[12] – Édit. Presses du Village Etrepilly (France), 1998
  • Inquisition et pérennité (collectif)[13] – Les Éditions du Cerf, Paris, 1992
  • Les Juifs et la science, les Nobel Juifs de physique[14] – Edit. Slatkine, Genève, 2003
  • Genève et ses savants, physiciens mathématiciens et chimistes[15] – Edit. Slatkine, Genève, 2006
  • Les Nobel juifs de chimie[16] – Édition Slatkine, Genève, 2010
  • Les Nobel juifs d’économie, le partage du savoir au XXe siècle – Éditions L’Harmatan, Paris, 2016

Notes et références

  1. « Université de Genève Unité d Histoire et Philosophie des Sciences », sur Uni Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  2. Jacques Levy, « Une (brève) Histoire de l’Institut Central ORT à Asnières (1947 - 1997 », Article unique,‎ (lire en ligne)
  3. « Dans la grande et véridique alchimie des illustres savants juifs de la chimie », sur https://aufbau.eu/ (consulté le 6 octobre 2017)
  4. « Histoire: Le judaïsme doperait le succès au Nobel d'économie ... », sur Tribune de Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  5. « Une moisson de NobelUni Genève » (consulté le 6 octobre 2017)
  6. « Exposition Einstein - Université de Genève », sur UNI Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  7. « Genève et ses savants - Actualités - UNIGE », sur Uni Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  8. « Persee parcourir les collections », sur Persee FR (consulté le 6 octobre 2017)
  9. « Catalogue du SCD de Poitiers », sur Université de Poitiers Catalogue des publications
  10. « TROIS PHYSICIENS GENEVOIS ET L'EUROPE SAVANTE » (consulté le 6 octobre 2017)
  11. « Isaac Benguigui: Sécheron. Cent ans d'électrotechnique » (https://www.okiano.ch/de/d/produkte/isaac-benguigui:-secheron.-cent-ans-d%27electrotechnique?nid=1585407), sur Okiano. ch
  12. « Gabriel Cramer: Illustre Mathématicien 1704 - 1752 - Isaac Benguigui » (https://books.google.ch/books/about/Gabriel_Cramer.html?id=zbWbnQEACAAJ&redir_esc=y), sur Google.ch (consulté le 6 octobre 2017)
  13. « catalogue des publications UnI Genève » (http://www.unige.ch/cyberdocuments/catpub/index.cgi?view-table&id=class:HPS:*&offset=5), sur Uni Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  14. « LES JUIFS ET LA SCIENCE - SLATKINE REPRINTS SA » (https://www.slatkine.com/fr/%C3%89ditions-slatkine/21817-book-07210116-9782832101162.html), sur Slatkine Genève (consulté le 6 octobre 2017)
  15. « Genève et ses savants - Isaac Benguigui - Payo » (https://www.payot.ch/Detail/geneve_et_ses_savants-isaac_benguigui-9782832102350), sur Payot Suisse (consulté le 6 octobre 2017)
  16. « Quand la science croise l’exil et le miracle » (https://www.unige.ch/actualites/archives/2010/benguigui/), sur UNIVERSITE GENEVE, (consulté le 6 octobre 2017)


Cet article « Isaac Benguigui » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).