Encyclopédie Wikimonde

Isabelle Jeandot

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Isabelle Jeandot, née en 1966 à Lons-le-Saunier dans le Jura (France)[2], est une sculptrice française.

L'artiste crée depuis les années 1990 des sculptures réalisées dans différents matériaux, principalement le bronze. Isabelle Jeandot a su développer un style figuratif très personnel caractérisé par ses lignes épurées et ses thèmes en lien avec la sensualité et le féminin sacré (Le joyau).

La majeure partie de son œuvre est constituée de sculptures en bronze, représentant principalement l'humain sous ses différents aspects physiques (buste : Le guerrier pacifique, couple : Tsaddé fusion sacrée) et spirituels (Sois !, Samadhi), aux noms souvent allégoriques (Lune, Flamme), et parfois inspirées de la mythologie (grecque : Aphrodite, Dryade).

« Antennes de lumière, les sculptures d'Isabelle Jeandot témoignent d'une autre réalité. Intenses et graciles, elles glissent leurs volutes de bronze sous nos voiles d'inconscience et révèlent une alchimie intérieure inattendue : la fusion entre sensualité et sacré. »[3]

Biographie

Isabelle Jeandot naît en 1966 à Lons-le-Saunier dans le Jura (France). Elle vit actuellement à Évian-les-Bains (Haute-Savoie), où elle crée dans son atelier au bord du Lac Léman[4].

Elle participe en 2009 au Salon du Louvre de la Société nationale des beaux-arts, où elle remporte la médaille de bronze pour sa sculpture en bronze Le joyau[5].

Commentaire

« Sculpter est un acte funambule, une alchimie délicate entre la maîtrise technique et l'inspiration ... Fil de trame, fil de chaîne, elles fusionnent amoureusement pour tisser, avec une infinie patience, la sculpture naissante.
Vertige de la création ... De mes mains naissent et chantent des hanches pleines et des regards farouches ... Au bout de mes doigts se balancent les mondes, et là, debout dans l'atelier, je suis l'interface émue entre l'esprit et la matière, entre le ciel et la terre. Dans la conscience aiguë de ce qu'est ma condition humaine, si dérisoire et si sublime, je sais qu'il n'y a rien à chercher mais qu'il y a Tout à trouver. »[6] Isabelle Jeandot

Principales expositions

Expositions personnelles[7]

Salons et expositions collectives[7]

Liste des œuvres

Sculptures en bronze[8]

Les sculptures en bronze représentent la quasi-totalité de l'œuvre de l'artiste. Elles sont fabriquées à la Fonderie d'art Barthélémy[9], dans la Drôme.

  • Carmen, (hauteur : 62 cm),
  • Les ailes du désir, (hauteur : 61 cm),
  • La cigale, (hauteur : 44 cm),
  • Incantation, (hauteur : 44 cm),
  • Lune, (hauteur : 18 cm),
  • Alter ego, (hauteur : 42 cm),
  • Amazone, (hauteur : 35 cm),
  • Odalisque, (longueur : 57 cm),
  • Flamme, (hauteur : 63 cm),
  • Narcisse, (hauteur : 29 cm),
  • Vapeur, (hauteur : 17 cm),
  • L'éveil, (hauteur : 26 cm),
  • La sirène, (longueur : 45 cm),
  • Élan vital, (hauteur : 57 cm),
  • Éffeuillamante, (hauteur : 33 cm),
  • Vertige, (hauteur : 46 cm),
  • La petite voix, (hauteur : 40 cm),
  • Kundalini, (hauteur : 49 cm),
  • Samsara, (hauteur : 37 cm),
  • Ivresse, (hauteur : 26 cm),
  • La tibétaine, (hauteur : 63 cm),
  • La licorne, (hauteur : 41 cm),
  • Le nid, (hauteur : 22 cm),
  • Alhambra, (hauteur : 42 cm),
  • « Je suis », (hauteur : 80 cm),
  • Convergence harmonique, (hauteur : 72 cm),
  • « Sois ! », (hauteur : 52 cm),
  • Le joyau, (hauteur : 54 cm),
  • Tsaddé fusion sacrée, (hauteur : 50 cm),
  • Flamme jumelle, (hauteur : 39 cm),
  • L'atlante, (hauteur : 25 cm),
  • Sève, (hauteur : 32 cm),
  • Aphrodite, (hauteur : 77 cm),
  • Le guerrier pacifique, (hauteur : 39 cm),
  • Les sirènes, (hauteur : 21,5 cm),
  • Samâdhi, (hauteur : cm), 2014
  • Gaïa, (hauteur : 48 cm),
  • L'étreinte, (hauteur : 49 cm),
  • Alchimie, (hauteur : 35 cm).

Sculptures en résine-plâtre[8]

  • Fusion, (hauteur : 25 cm), 2010
  • L'alchimiste, (hauteur : 28 cm), 2011
  • Dryade, (hauteur : 37 cm), 2012
  • Ondines, (hauteur : 35 cm), 2013

Notes et références

  1. Évoquation de l'influence de Camille Claudel dans l'interview de l'artiste pour les Arts de l'Éveil (rubrique parcours, premier paragraphe, troisième ligne) : [1]
  2. « Isabelle JEANDOT », sur site.artactif.com (consulté le 23 septembre 2014).
  3. Présentation des sculptures d'Isabelle Jeandot, dans la partie biographie de son site internet : [2]
  4. Informations dans la partie "biographie" de son site internet
  5. Informations sur la médaille dans "adresse d'exposition"
  6. Extrait de la préface du livre d'art "Isabelle Jeandot"
  7. 7,0 et 7,1 Présentation de ses principales expositions sur son site internet
  8. 8,0 et 8,1 Liste de ses œuvres sur son site internet
  9. Présentation d'Isabelle Jeandot sur la page de la Fonderie d'art Barthélémy : [3]

Liens externes

Cet article « Isabelle Jeandot » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).