Encyclopédie Wikimonde

Iwan B

Aller à : navigation, rechercher
Iwan B
Description de cette image, également commentée ci-après
Informations générales
Surnom Iwan B
Nom de naissance Iwan Benoist
Naissance (34 ans)
Les Lilas, Paris
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical pop rock celtique, folk rap
Instruments Guitare acoustique, piano
Années actives Depuis 2003
Labels Coop Breizh
Influences rock, musique bretonne, rap

Iwan B (Benoist pour l'état civil) est un auteur-compositeur-interprète et musicien d’origine bretonne, né aux Lilas en Seine-Saint-Denis le 2 octobre 1984. Sa musique est orientée vers le modernisme du rock celtique et la musique électronique en Bretagne.

Biographie

Son père, Yann Benoist, musicien , est originaire de Dinan et sa mère de Bubry (Morbihan). Il commence l’étude du piano et du solfège à l’âge de 5 ans. À 9 ans, il entre au Conservatoire du XXe arrondissement de Paris et obtient son diplôme de fin d’études (3e cycle) en 2007. À 18 ans, après le bac et trois mois de fac, il décide de devenir musicien professionnel. Il accompagne des chanteurs en tant que pianiste (Christophe de Barallon) et joue dans des groupes pop-rock (Tout doit disparaître, Jelila). Étant d’origine bretonne avec un berceau familial entre Lorient et Plouay, il décide également d’apprendre le breton. La musicalité de cette langue et l’univers culturel le séduit. En 2003, il suit des cours de breton au lycée Voltaire. À 20 ans il commence à écrire des chansons influencées par les musiques actuelles (anglosaxonnes, pop, rap, reggaetón).

En 2004, il est diplômé de l’école des musiques actuelles Atla à Paris. Fin 2006, il met ses premiers morceaux en ligne sur Myspace. Au printemps 2007, il reçoit à Rennes le prix de l'avenir de la langue bretonne dans la catégorie Individuels[1] avant de remporter deux jours plus tard à Carhaix le 1er tremplin musical organisé lors de devezh ar brezhoneg (journée de la langue bretonne). Il est invité en 2008 à la Breizh Touch à Paris, au Festival interceltique de Lorient, au festival de Cornouaille, au Quartiers d'été à Rennes en première partie de Zebda...

Le 20 juin 2009, Iwan B défend les couleurs de la Bretagne à l'Eurovision des langues celtiques ('Nòs Ùr'), à Inverness, en Écosse[2]. Avec son titre "Fulenn" (jolie fille), il se classe à la deuxième place. Il baptise son premier album Ar C'hlask, La Quête, comme la recherche d’une identité. Sur ce premier opus sorti le 20 mars 2010, il chante en breton, en anglais et en français, et mêle ses différentes influences pour donner un rock celtique, où folk, rap et électro se marient aux sonorités bretonnes. Sur des textes parlants de son ressenti, il propose des titres aussi bien mélodiques (Fulenn, La quête) que puissants et fédérateurs (Bagad à Bagdad, Le son breton) et festifs (Son Nevez, Sonjou gadal). L’accueil du public ou des critiques est positif (Une d'Armor Magazine)[3].

Installé à Rennes, ce brittophone se consacre désormais à sa carrière solo. Il forme son groupe scénique pour aller jouer son rock celtique énergique en tournée, passant notamment par le Festival du chant de marin de Paimpol, l'interceltique de Lorient, la Saint-Yves et le Sentier des Halles à Paris, le festival du petit village à Lanfains

Discographie

Récompenses

  • 2007 : Prizioù - 3e Prix de l'Avenir du breton (catégorie Individuels)
  • 2007 : Devezh ar brezhoneg (tremplin à Carhaix)
  • 2009 : Nòs Ùr (2e du prix public en Écosse)

Références

Liens externes


Cet article « Iwan B » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).