Encyclopédie Wikimonde

Jacqueline Debutler

Aller à : navigation, rechercher

Jacqueline Debutler, née Jacqueline Valentin le 7 octobre 1928 à Compiègne dans l'Oise, est une artiste française dont les domaines d'expression artistique sont la peinture, la gravure et la sculpture.

Biographie

Jacqueline Valentin grandit dans une famille aisée d'industriels du bois.

Elle fait ses études à l'École des Beaux-Arts d'Amiens.

Ses premières œuvres sont signées Valérie Lacroix, nom inspiré de La Croix Saint Ouen, village proche de Compiègne, où se trouve la scierie de ses parents.

En 1957, à Amiens, elle épouse Patrick de Butler d'Ormond, chirurgien spécialiste de la main, et prend le pseudonyme de Debutler comme nom d'artiste. Elle divorce de Patrick en1981.

Elle obtient, en 1963, la 1ère mention de la « Palette française ».

Jacqueline Debutler emménage à Paris en 1967 et s'inscrit à l'Atelier de Johnny Friedlaender pour y suivre des études de graveur.

Parallèlement à son activité parisienne dans son atelier de la rue Croulebarbe, elle travaille et expose dans le midi de la France, en particulier à La Garde-Freinet (cf. Nice-Matin du 21 juillet 1989). En 1976, elle est contactée par une galerie de Port-Grimaud pour participer à une exposition avec Victor Vasarely.

Le succès de ses oeuvres aux États-Unis lui a plusieurs fois valu d'être citée comme artiste américaine.

Elle compte parmi ses proches : Jacques Rigaud et son épouse Dominique (cette dernière est la marraine de sa fille Pascale) ; les artistes Gillou Brillant (1935- ), Jacqueline Badord (1917-2013) et Olivier Descamps (1920-2003) avec lesquels il lui arrive de participer à des expositions collectives (cf. The World bank art society, Modern graphics, Washington DC, 1971 ou Françoise Woimant, L'Estampe contemporaine à la Bibliothèque nationale, Paris, 1973); ainsi que les écrivains Émile Danoën et surtout Gérard Nicaisse qui s'inspirera d'elle pour ses personnages féminins (cf. La Mémoires de Poitiers, Julliard, 1967).

Principales expositions

Principales éditions

  • La Tortue, Paris, 1970, 1971, 1972
  • Pierre Hautot, Paris, 1971
  • Lublin graphics, New-York, 1972, 1973
  • Jacqueline de Champvallins, Paris, 1977
  • Alain Durvil, Paris, 1977
  • Associated American Artists, New-York, 1984

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).