Encyclopédie Wikimonde

Jacqueline Franjou

Aller à : navigation, rechercher

Jacqueline Franjou (née Philips[1]) est une femme d'entreprise franco-américaine, née le 10 septembre 1947[2]. Elle est depuis 2010 présidente (CEO) du Women's Forum for the Economy and Society (Publicis Groupe)[3] et est la co-fondatrice, avec Jean-Claude Brialy, du festival de Ramatuelle.

Biographie

D'origine américaine, elle est la fille d'un diplomate et commence des études d'urbanisme à Chicago[4].

Elle travaille dans la communication au sein de diverses entreprises (Cegos, Air France, Vivendi, la SNCM, groupe Pommery-Vranken). De 1991 à 1993, elle est conseillère technique de Dominique Strauss-Kahn au ministère de l'Industrie - ce qui lui vaut aussi d'être inculpée dans l'affaire Elf, ce qui aboutit à un non-lieu[4].

En janvier 2010, elle travaille pour Publicis Groupe, comme présidente (CEO) du Women's Forum for the Economy and Society[4]

Impliquée dans le monde de la culture, elle a notamment fondé en 1985 avec Jean-Claude Brialy un festival d'art dramatique en plein air à Ramatuelle[5].

Distinctions

Jacqueline Franjou est officier de la Légion d'honneur[1], officier de l'ordre du Mérite[6] et commandeur des Arts et des Lettres.

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).