Encyclopédie Wikimonde

Jacqueline Rouillon

Aller à : navigation, rechercher

Jacqueline Rouillon
Illustration.
Biographie

Jacqueline Rouillon, née le 20 juillet 1956 à Versailles est une femme politique française, membre de la Fédération pour une alternative sociale et écologique et du Front de Gauche depuis 2009. Elle est maire de Saint-Ouen de 1999 à 2014, et Conseillère générale de Seine-Saint-Denis de 2004 à 2015. Depuis 2014, elle est conseillère municipale d'opposition à Saint-Ouen et conseillère communautaire de Plaine Commune, mandat qu'elle occupe depuis 2013.

Biographie

Fille d'Hélène et Gaston Rouillon, Directeur adjoint auprès de Paul Emile VICTOR, fondateur des expéditions polaires françaises, Jacqueline Rouillon est diplômée d'un DESS de psychologie clinique (1982, Université de Paris X Nanterre). Elle a été membre du Parti Communiste Français de 1983 jusqu'en 2009 (membre du Secrétariat fédéral de Seine Saint Denis et du Conseil National). Elle a été élue conseillère générale [1] du canton de Saint-Ouen en mars 2004, où Jean-Pierre Heinen conseiller général du groupe communiste ne se représentait pas [2] .

Après 2014, Jacqueline Rouillon a travaillé au cabinet du maire de Gennevilliers, chargée de mission sur la Métropole du Grand Paris et la création du Territoire Boucle Nord de Seine.

Mandats politiques

Mandats municipaux

  • 1995 à 1999 : Conseillère municipale à Saint-Ouen, délégation « Prévention- sécurité, Vie des quartiers."
  • 1999 à 2014: Maire de Saint-Ouen, réélue en 2001 et 2008, jusqu’en 2014.
  • 2014 à (...): Conseillère municipale de Saint-Ouen, dans l’opposition.

Mandat communautaire

  • 2013 à (...) : Conseillère communautaire du territoire de Plaine Commune.

Mandat départementaux

  • 2004 à 2015: Conseillère générale de Seine-Saint-Denis, canton de Saint-Ouen, réélue en 2011, jusqu’en 2015.

Autres fonctions

2006-2009 : Membre fondatrice et membre du secrétariat de la conférence métropolitaine de l'agglomération parisienne initiée avec le Maire de Paris. 2009-2014 : Membre du Bureau du Syndicat mixte Paris Métropole (bureau renouvelé chaque année). Membre du Comité stratégique de la Société du Grand Paris, depuis sa mise en place en 2012. 2001-2014 : Présidente de la SEMISO (Société d'Economie Mixte de Saint-Ouen) 2005-2014 :Présidente du pôle Media Grand Paris Depuis 2015, membre du bureau du thin tank « La ville en commun » Depuis 2014, membre du bureau de l’association culturelle Amarrage et de la galerie d’art 88 rue des Rosiers à Saint-Ouen

Actions marquantes

1 - Mutation des friches industrielles:

-Quartier Victor Hugo et du RER C à la limite de Clichy. Construction de bureaux : Danone, Samsung, Loreal, SFI, Nokia, Citroën … -Construction de centaines de logements diversifiés avec un parc urbain ouvert de 2 ha. Espace enfants, pôle commercial autour du RER.

2 - Aménagement des 100 ha du quartier des Docks:

-Campus Alstom.

-2013 :grand parc urbain de 12 ha avec la reconstitution de jardins ouvriers et familiaux.

-2010-2014 : permis de construire pour 3000 logements diversifiés dont 40% de logements sociaux, crèche, 2 écoles (après la construction de l’école Mandela), un gymnase, la grande serre écologique, le transfert de Leroy Merlin. Conventions avec le SYCTOM et la CPCU pour l’intégration des 2 usines des Docks dans ce nouveau contexte urbain.

3 - Logement :

-2002: Construction de logements neufs et rénovation de l’habitat ancien dans tous les quartiers de Saint-Ouen en maintenant la mixité sociale et en favorisant le parcours résidentiel.

-2004: Création d’une charte promoteurs plafonnant les prix de sortie des projets immobiliers 10% en dessous du prix marché. -Convention avec le 1% logement des entreprises pour loger les salariés de Saint-Ouen.

4 - Transports :

-Création de la liaison intérieure l’Audonienne

-Candidature et installation de 10 stations Vélib

-2011 : Installation des stations Autolib

-2009 : ligne 14 lancement des procédures : obtention des deux gares pour St Ouen. Connexion avec la ligne 13. Création des ateliers de la ligne 14 dans les Docks.

5 - Projet urbain des Puces :

-Classement des Puces en zone de protection du patrimoine urbain et paysager, 1er classement de ce type pour la valorisation d’une ambiance « celle des Puces » unique au monde.

-Création de parkings rue des Rosiers pour les transporteurs et rue Vallès pour les puciers. Rénovation des rues et places Paul Bert, Jango Reinhardt, Vallès.

-Construction de la liaison piétonne et du jardin éphémère entre la rue des Rosiers et la rue Vallès.

-Développement d’une signalétique, création de l’Office du tourisme.

-Reprise de la nuit des Puces et création du festival annuel de jazz.

6 - Culture, éducation, libertés:

-2009 : Installation de 4 ateliers de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris à Cap Saint-Ouen dans les Puces avec exposition annuelle d’artistes de l’Ecole au Jardin Ephémère dans les Puces.

-2010 : Création de résidences pour des étudiants lauréats de l’Ecole des Beaux arts dans 4 écoles de St Ouen, en partenariat avec la fondation Rothschild

-2010, 2012,2014 : créations artistiques hors les murs « Traversée d’Arts » dans tous les quartiers.

-2011,2013 : Festival Formula Bulla autour de la bande dessinée.

-Installation et modernisation de l’école municipale des Beaux Arts rue Mariton.

-2008 : Inauguration de la médiathèque Persépolis en coeur de ville.

-Transformation de l’espace Cipriani en théâtre : répétition et représentation

-2006 : Lancement de la politique « Art dans la ville » : Hervé di Rosa, Guy Ferrer, Yane, Florent Chopin, Bernard Pagès …Street art, graff : espace dans les Docks…

-2010-2011 : Participation au comité de libération de Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, journalistes de FR3, enlevés en Afghanistan : toute la ville est aux couleurs de leur libération, pétition, calicot, cartes de vœux, participation des centres de loisirs, envoi de lettres.

-Féminisation des noms de rues dans le nouveau quartier V Hugo : Camille Claude, Dora Maar, Nadia Ghendouz… puis aux Docks : Frida Khalo…

7 - Sports, Animations, Fêtes, Vivre ensemble

-1998-1999 : création des deux maisons de quartier, rue du Landy et rue Pasteur.

-A partir de 1999 et en septembre de chaque année : Fête de la ville et des associations.

-2010 : création de l’Estivale ou Saint-Ouen Plage pour les oubliés des vacances, aux Docks puis à l’espace Ampère. . -Installation du festival du Jeu à l’Ile des Vannes – participation de milliers de scolaires d’Ile de France et de familles.

-2011 : lancement du projet maison des Associations rue Gabriel Péri, achevé en 2014.

-Rénovation de l’espace sportif Pablo Neruda : création de la cité sportive.

-Création du gymnase Tommy Smith quartier Debain-Michelet, et venue de Tommy Smith à l’inauguration, athlète américain, médaille d’or aux jeux olympiques en 1968, qui a bouleversé le monde en levant le poing sur le podium pour l’égalité des Noirs et des Blancs.

-Création de la Vivicitta, course annuelle dans la ville avec enfants, familles, seniors.

8 - Création du dialogue inter-religieux :

-Installation de l’œuvre d’art TOLERANCE au quartier Victor Hugo, repas et débat annuel intercommunautaire, chorales, rencontres et communiqués communs pour la Paix, pour les sans-abris.

-Sécurité, lutte contre les trafics de stupéfiants.

-Dotation du terrain pour le nouveau commissariat rue Dieumegard.

-2009-2014 : après l’assassinat de deux jeunes de la ville, actions médiatiques, Conseil municipal extraordinaire, Université populaire, les « vendredis » dans les cités.

-Création d’une cellule de veille hebdomadaire locale et bi- mensuelle avec le préfet.

9 - Travail sur la mémoire:

-Edition de documents, expositions, témoignages, retraçant l’histoire des quartiers de Saint-Ouen.

-Création du Mémorial avec l’association « Memorial » au square Marmottan, en hommage aux victimes de Saint-Ouen de l’holocauste.

10 - Accompagnement des cultes :

-Création de la synagogue.

-2005 : études pour la mosquée.

-2010-2015 : ravalement de l’église du Rosaire.

Article connexe

Liens externes


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).