Encyclopédie Wikimonde

Jacqueline Rouillon-Dambreville

Aller à : navigation, rechercher
MaireStOuen3

Jacqueline Rouillon, née le 20 juillet 1956 à Versailles est une femme politique française, membre de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique et du Front de Gauche depuis 2009. Elle est maire de Saint-Ouen depuis 1999, et Conseillère générale de Seine-Saint-Denis depuis 2004.

Biographie

Fille d'Hélène et Gaston Rouillon, Directeur adjoint auprès de Paul Emile VICTOR, fondateur des expéditions polaires françaises, Jacqueline Rouillon est diplômée d'un DESS de psychologie clinique (1982, Université de Paris X Nanterre). Elle a été membre du Parti Communiste Français de 1983 jusqu'en 2009 (membre du Secrétariat fédéral de Seine Saint Denis et du Conseil National). Elle a été élue conseillère générale[1] du canton de Saint-Ouen en mars 2004, où Jean-Pierre Heinen conseiller général du groupe communiste ne se représentait pas [2].

Mandats politiques

  • 1995 : Conseillère municipale à Saint-Ouen, délégation « Vie des quartiers ».
  • Depuis le 11 avril 1999 : Maire de Saint-Ouen (réélue en 2001 et 2008).
  • Depuis mars 2004 : Conseillère générale de Seine-Saint-Denis, canton de Saint-Ouen (réélue en 2011.

Autres fonctions

  • 2006-2009 : Membre fondatrice et membre du secrétariat de la conférence métropolitaine de l'agglomération parisienne initiée avec le Maire de Paris.
  • Depuis 2009 : Membre du Bureau du Syndicat mixte Paris Métropole (bureau renouvelé chaque année).
  • Membre du Comité stratégique de la Société du Grand Paris, depuis sa mise en place en 2012.
  • Présidente de la SEMISO (Société d'Economie Mixte Immobilière de Saint-Ouen).
  • Présidente du pôle Media Grand Paris

Actions marquantes

Elaboration, dès la commercialisation des premiers programmes en 2004, d'une Charte promoteurs fixant des prix de sortie plafonds calculés à -10% du prix marché (prix aujourd'hui à 4100 euros m2).

Honneurs

  • juin 2011: Entretien De Jacqueline Rouillon avec la Journaliste Michèle Cotta sur l'attractivité des entreprises à Saint-Ouen grâce à des plafonds sur l'immobilier, sur l'emploi, sur la discrimination des jeunes à l'embauche, etc.
  • 2012 : Chevalier de la Légion d'honneur sur décision de Cécile Duflot, ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement[3].

Article connexe

Liens externes

  1. Groupe communiste et citoyen
  2. Site officiel du ministère de l'Intérieur de l'Outre-mer et des Collectivités Territoriales
  3. Décret du 13 juillet 2012, JORF du 14 juillet 2012.

Cet article « Jacqueline Rouillon-Dambreville » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).