Encyclopédie Wikimonde

Jacques-Yves Bellay

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jacques-Yves Bellay, né le , est un auteur, chroniqueur, essayiste et romancier français[1].

Biographie et parcours

De formation éducateur-spécialisé, il travaille entre 1974 et 1978 aux Centres d'actions éducatives du Ministère de la Justice, au Mans et à Rennes.

En 1978, il est appelé à l’animation du Centre de La Briantais à Saint-Malo. Guy Lachambre, ancien maire de Saint-Malo, a légué sa propriété au diocèse de Rennes pour qu’il devienne un « Centre culturel, intellectuel et spirituel, un lieu de recherches et de rencontres. » Jean Lemonnier, directeur du Centre, lui confie la partie animation.

Ce sera pour lui un tournant important. Se succèdent, pendant 7 ans, nombre d’écrivains et d’intellectuels. Parmi eux, Jacques de Bollardière, Marcel Légaut, Tahar Ben Jelloun, Jean Sulivan, Michel del Castillo et tant d’autres.

En 1980, il organise avec la revue Esprit une session sur Hannah Arendt qui restera pour lui une référence importante. Suivront des rencontres autour de Emmanuel Lévinas, Marguerite Duras, Samuel Beckett, René Girard, Michel de Certeau.

À cette époque, Jean Lebrun, futur animateur de la matinale de France Culture et aujourd’hui de La Marche de l’Histoire sur France Inter, lui propose de tenir une chronique de critique de télévision dans le journal La Croix. Ce sera Télé-Telle qu’il tiendra pendant plus de quinze ans.

Il écrit deux essais consacrés au rapport christianisme et monde moderne, Alerte à l'Évangile chez Desclée[2], La Ferveur du matin au Centurion[3].

Il devient aussi chroniqueur à Panorama aujourd’hui aux côtés de Bernard Clavel et Michel del Castillo, écrit dans Études.

En 1984, il quitte La Briantais pour replonger dans le travail social, fidèle au mot d’Arendt, « Nous sommes les obligés du monde. » Le désir de s’éloigner de l’univers intellectuel pour en découdre avec les choses.

Il sera successivement directeur de l’IMP  pour enfants sourds du Puy-en-Velay, directeur général de l'association Le Parc à Fougères[4]. Sa carrière évoluera vers le domaine sanitaire. En 1997, il devient directeur de la Clinique mutualiste de la Sagesse à Rennes, puis du Groupe hospitalier Saint-Vincent à Strasbourg en 2002[5] et du Groupe hospitalier de l'Institut catholique de Lille en 2007[6]. Il est chargé d’enseignement à l’École nationale de la santé publique.

En 1993, il fonde SURDICOM, une SCOP au service des sourds et malentendants dont il restera président jusqu’en 2015[7],[8].

Tout au long de ces années, il collaborera à diverse revues, se consacrant depuis  2013 au roman et à des chroniques régulières dans Esprit[9].

Il habite désormais entre terre et mer, à Saint-Coulomb près de Saint-Malo.

Publications

Essais
  • Alerte à l’Évangile, Desclée, 1979.
  • La Ferveur du matin, Le Centurion, 1982.
  • La Part du vent, édition d’art Henry des Abbayes, 2011[10].
  • « Intériorité et engagement », dans Marcel Légaut, un témoin pour le XXIe siècle, Temps Présent[11].
Romans
  • Le Crime d'Émile, Édilivre, 2014[12].
  • Le Rialto de monsieur Jan, Yellow Concept, 2015[13].
  • Cinq heures du soir à Grenade, Yellow Concept, 2017[14].
Dernières publication dans Esprit
  • « Les Gens de peu », avril 2016[15].
  • « Les Intermittents du spectacle », mai 2016[16].
  • « La Violence invisible », juillet 2016[17].
  • « Miguel de Unamuno », novembre 2016[18]
  • « Pour une écologie des relations entre vivants », janvier 2017[19].
  • « Cash investigation », avril 2017[20].
  • « La Politique par défaut », mai 2017[21].
  • « L'Enfant oublié », septembre 2017[22].
  • « La Bombe A en question », novembre 2017[23].
Scénarios de films
  • 2007 : Un ciel en enfer, Yeti productions[24]
  • 2009 : Jeanne Jugan[25]

Jacques-Yves Bellay est membre de l’association des écrivains bretons[26].

Notes et références

  1. Bellay Jacques-Yves, « L'association des écrivains Bretons - Bellay Jacques-Yves », sur www.ecrivainsbretons.org (consulté le 25 novembre 2017)
  2. « Livre-Rare-Book », sur Livre Rare Book (consulté le 25 novembre 2017)
  3. « La Ferveur du Matin », sur abebooks
  4. « Un engagement fougerais de longue date », sur Ouest France
  5. « Lettre St Vincent », sur fondation-vincent-de-paul.org
  6. « Dossier-presse-cambrai-final », sur univ-catholille.fr
  7. « Surdicom », sur Societe.com
  8. « Surdicom », sur bfmtv.com
  9. « Esprit - Publications de Jacques Yves Bellay », sur Cairn.info
  10. « La part du vent », sur books.google.fr
  11. « Intériorite et engagement », sur marcel-legaut.org
  12. « Le Crime d'Emile », sur Edilivre
  13. « Le Rialto de monsieur Jan », sur Yellowconcept
  14. « Cinq heures du soir a Grenade », sur Yellowconcept
  15. « Les gens de peu » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/defense-des-gens-de-peu-425), sur esprit.presse.fr
  16. « Les intermittents du spectacle » (https://www.cairn.info/revue-esprit-2016-6-p-23.htm), sur cairn.info
  17. « La violence invisible » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/jacques-yves-bellay/resister-a-la-violence-invisible-467), sur esprit.presse.fr
  18. « Miguel De Unamuno » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/jacques-yves-bellay/miguel-de-unamuno-intellectuel-tragique-485), sur esprit.presse.fr
  19. « Pour une ecologie des relations entre vivants » (https://www.cairn.info/revue-esprit-2017-3-page-29.htm), sur cairn.info
  20. « Cash investigation » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/jacques-yves-bellay/l-investigation-une-exigence-citoyenne-525), sur esprit.presse.fr
  21. « La politique par défaut » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/jacques-yves-bellay/la-politique-par-defaut-562), sur esprit.presse.fr
  22. « L'enfant oublié » (http://www.esprit.presse.fr/actualites/jacques-yves-bellay/rentree-scolaire-l-enfant-oublie-558), sur esprit.presse.fr
  23. « La bombe A en question » (https://www.cairn.info/revue-esprit-2017-11-page-17.htm), sur cairn.info
  24. « Yeti Videos » (https://www.dailymotion.com/Marc_Bellay/videos), sur Yeti Videos
  25. « Jeanne Jugan la premiere petit soeur des pauvres » (http://playtv.fr/programme-tv/8957/jeanne-jugan-la-premiere-petite-soeur-des-pauvres/#resume), sur playtv.fr
  26. « Association des écrivains bretons » (http://www.ecrivainsbretons.org/auteurs/item/487-bellay-jacques-yves.html), sur ecrivainsbretons.org

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).