Encyclopédie Wikimonde

Jean-Bernard Vighetti

Aller à : navigation, rechercher
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 114 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jean-Bernard Vighetti, né le 30 août 1943 à Pontchâteau (Loire-Inférieure)[1], est un animateur de la vie culturelle bretonne.

Biographie

Il est né d’une mère cornouaillaise et d’un père aux lointaines origines piémontaises. Jean-Bernard Vighetti a fait des études d’histoire-géographie et réalisé des travaux universitaires sur la naissance et le développement du tourisme dans la presqu'île guérandaise, dont la partie historique a fait l'objet de l'édition de 2 ouvrages chez Siloë.

Arrivé à Redon en 1969 en tant que chargé de mission au comité de coordination pour l’aménagement des pays de Vilaine, il crée le premier pays d'accueil touristique de France. Il y a aussi créé la fédération des foyers d'animation rurale des pays de Vilaine, le groupement culturel breton des pays de Vilaine et lancé en 1975 le concours de chants, contes et musique traditionnels la Bogue d'or. Chargé du tourisme en milieu rural au comité régional de tourisme de Bretagne, il est à l'origine de l’association bretonne des relais et itinéraires en 1974 pour promouvoir la randonnée, des Petites cités de caractère de Bretagne en 1976 et de l’association régionale des fermes auberges en 1977.

Directeur de l’office du tourisme de Rennes de 1980 à 2004, il a lancé et structuré le tourisme urbain d'agrément, avec la constitution de l'union bretonne des villes d'art, en 1984, et avec l'organisation à Rennes des premières assises nationales (1988) et européennes (1990), et la création en 1989 de la conférence nationale du tourisme urbain dont il a été le secrétaire général jusqu'en 2004. Parallèlement, il a assuré, de 1980 à 2002, la direction du festival d'été de Rennes, Les Tombées de la nuit, événement ayant lieu dans le cœur patrimonial de la cité la première semaine de juillet. Dès l'origine, la grande manifestation estivale rennaise a été consacrée à la création en Bretagne et en régions à forte personnalité culturelle, déclinée en arts de la scène, de la rue et de l'oralité.

Maire de Peillac, en Morbihan, depuis 1989 et vice-président de la communauté de communes du Pays de Redon, Jean-Bernard Vighetti est également depuis plus de 40 ans un promoteur infatigable de la culture populaire et de la création bretonne. Membre du conseil économique et social de Bretagne de 2004 à 2007 (économie et prospective), trésorier du comité régional au tourisme et délégué général auprès des Cités d'art, il est décoré de l'ordre de l'Hermine. Il a été aussi retenu en 2007 parmi les 111 Bretons des Temps modernes par la revue Ar Men.

Le 28 janvier 2013, il devient président du conseil culturel de Bretagne, succédant ainsi à Catherine Latour, qui assurait la présidence par délégation, Paul Molac ayant dû quitter cette fonction après avoir été élu député du Morbihan quelques mois auparavant. Il quitte cette fonction le 7 janvier 2017[2] après avoir mis en œuvre une politique d'autosaisine qui a permis la rédaction de deux rapports[3],[4].

Références

  1. « Jean-Bernard Vighetti », sur site web de la Région Bretagne
  2. « Conseil culturel de Bretagne. Bernez Rouz, nouveau président », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  3. « Région_Bretagne - Panorama économique des activités culturelles et patrimoniales en Bretagne », sur www.bretagne.bzh (consulté le 8 octobre 2017)
  4. « Région_Bretagne - Le Conseil culturel a remis son rapport au Président du Conseil régional », sur www.bretagne.bzh (consulté le 8 octobre 2017)

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 465 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).


Cet article « Jean-Bernard Vighetti » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).