Encyclopédie Wikimonde

Jean-Claude Degand

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Degand
Naissance (63 ans)
Bourghelles (Nord)
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence France
Profession
Directeur Général de Itinéraires et Territoires (2004--)
Formation

Jean-Claude Degand[1], originaire de Bourghelles (Nord), est un entrepreneur et un expert du monde de la mobilité. Ingénieur de l'École nationale des ponts et chaussées (1979), il est aujourd'hui à la tête de Itinéraires et Territoires et de la start-up Velocomotion. Avec Moviken, il crée et développe dès 2002 le premier acteur numérique innovant qui préfigure le foisonnement actuel des solutions numériques pour les transports et la mobilité, qui est cédé en 2016.[2]. Avocat du développement du transport ferroviaire pour les déplacements du quotidien, il mène dans les années 2000 la mise en place des premiers projets tram-train français et les premières réflexions pour de véritables réseaux RER dans les métropoles de province. A la fin des années 80, en réussissant les négociations de conventionnement des lignes routières SNCF dans un contexte concurrentiel avec 40 Départements, Jean-Claude Degand joue un rôle décisif dans les premiers pas de ce qui est devenu le Groupe Kéolis. Il fut Chef de Bureau des Transports Régionaux et Départementaux à la Direction des Transports Terrestres du Ministère des Transports et chercheur à l'Institut de Recherche des Transports où il mena les premiers travaux de recherche sur les politiques de stationnement .


Itinéraires et Territoires, édition et conseil

Jean-Claude Degand a créé en 2004 Itinéraires et Territoires, société d'édition, de conseil et de participation dans les entreprises du secteur de la mobilité:

  • Edition :Itinéraires et Territoires édite différents ouvrages qui font référence dans le monde des transports et de la mobilité, et notamment l' Atlas des transports de voyageurs en France paru en 2005 en partenariat avec la SNCF, l'Atlas de Réseau Ferré paru en 2013 en partenariat avec Réseau Ferré de France, l'Atlas des Déplacements du Grand Clermont, en partenariat avec le Syndicat Mixte des Transports de l'Agglomération Clermontoise, premier exemple d'une démarche d'information globale à l'échelle d'un grand bassin d'agglomération.
  • Conseil : depuis 2016, Itinéraires et Territoires mène une démarche innovante en liaison avec TDIE [[1]]qui vise à cartographier les enjeux et les projets des grands domaines de la mobilité dont les premiers résultats ont été rendus publics par TDIE en juin 2018, et viennent alimenter les débats de la Loi d'Orientation des Mobilités qui sera examinée par le Parlement à l'automne 2018.
  • Investissement : Itinéraires et Territoires investit dans les sociétés innovantes du domaine de la la mobilités. Itinéraires et Territoires a notamment investi dans Velocomotion

Velocomotion, plate-forme pour le vélo

Velocomotion[2] est une plate-forme web et mobile fédérant les loueurs de vélos en France et en Europe. Avec 270 loueurs partenaires en France, Velocomotion fédère ainsi 2 loueurs de vélos sur 5 sur le térritoires, principalement dans les grandes villes et les régions touristiques[3]. Alors que le secteur du vélo recherche son modèle économique, Velocomotion offre une alternative fondée sur la mobilisation des entreprises existantes et le développement de la profession indépendante de loueurs de vélos. L'objectif de Velocomotion est de couvrir en 2020 le territoire français avec 2.000 points de location sur le territoire français, grâce notamment avec des partenariats avec les acteurs du tourisme ainsi que les collectivités territoriales.

Jean-Claude Degand est Administrateur du Pôle de Compétitivité Systematic Paris-Région et a été administrateur du Pôle de Compétitivité Advancity[3] et de l'Agence de Développement de Marne-la-Vallée[4].

Moviken, systèmes d'information innovants pour la mobilité

Jean-Claude Degand a créé fin 2002 Moviken[5], dont il a été le PDG pendant 13 ans et le principal actionnaire, avant la cession au Groupe Réactis en 2016.

Moviken s'est affirmée de 2002 à 2016 comme société innovante dans le domaine des systèmes d'information :

  • création d'une solution globale d'information sur les transports en France pour internet[6] et le téléphone mobile [7][8],
  • introduction de la navigation dans les véhicules de transports[9],
  • points d'arrêts intelligents[10].

Moviken a été côtée à la Bourse de Paris jusqu'en mars 2016.[11].

Le développement des RER et du tram-train

Jean-Claude Degand a joué un rôle important pour le développement du transport ferroviaire dans les métropoles. A la tête de Sceta-Voyageurs, de 1991 à 1998, il plaide auprès des responsables successifs de la SNCF pour le développement de ce secteur négligé, mais prometteur du transport ferroviaire. En 1995, une étude réalisée par Sceta Voyageurs pour le Syndicat des Transports Parisiens identifie 15 sites d'implantation possibles du tram-train en Ile-de-France , parmi lesquels plusieurs sont aujourd'hui réalisés ou décidés (T4, T11, T12, T13).

Nommé Directeur du Périurbain de la SNCF, il dirige les travaux de projets de RER pour les agglomérations marseillaise et niçoises (2000). Il anime en liaison avec le GART et l'UTP un groupe de travail qui définit le cahier des charges d'un matériel tram-train apte à rouler sur le réseau ferroviaire classique et sur les réseaux tramways des agglomérations. L'appel d'offres qui en a résulté a conduit au choix du modèle Avanto de Siemens. Le matériel choisi a été déployé sur la ligne T4(Aulnay-Bondy) en Ile-de-France et sur le projet de tram-train de Mulhouse.

Le conventionnement routier départemental

La Loi d'Orientation des Transports Intérieurs du 30 décembre 1982 a posé le principe de la compétence des Départements pour les transports de voyageurs départementaux. Le décret du 16 août 1985 a posé les bases du transfert aux Départements des lignes routières SNCF départementales sans en préciser le titulaire, ouvrant ainsi la voie à la mise en concurrence de ces lignes. En charge du dossier au sein du Groupe Sceta, filiale de la SNCF, Jean-Claude Degand a mené à la fin des années 80 et au début des années 90 des négociations fructueuses avec la grande majorité des Départements concernés permettant la conclusion de conventions avec 40 d'entre eux. Conséquences : de nombreuses dessertes innovantes créées en restructuration des anciens réseaux, l'apparition de nouveaux acteurs dans le Groupe SNCF qui deviendront plus tard Kéolis, la prise de confiance de nombreux départements dans leur compétence nouvelle en transports de voyageurs.

Publications

Distinction

Notes et références

  1. Who's Who Jean-Claude Degand, sur le site whoswho.fr
  2. Dominique Malécot, « Moviken propose des transports à la carte », Les Échos, no 19643,‎ (lire en ligne)
  3. Advancity, Ville et Mobilité Durables, sur le site ile-de-france.gouv.fr
  4. L'Agence Descartes Développement, sur le site descartesdeveloppement.fr
  5. « Jean-Claude Degand », Les Échos, no 19883,‎ (lire en ligne)
  6. Il a inventé le GPS des transports, sur le site leparisien.fr
  7. « L'offensive Google », Ville, Rail & Transports,‎ (lire en ligne)
  8. Capucine Cousin, « Tous les transports en commun sur un seul service mobile », Les Échos, no 20261,‎ , p. 24 (lire en ligne)
  9. « MOVIKEN-SLE lance Navibus à l'occasion du Salon Européen des Transports Publics », Capital,‎ (lire en ligne)
  10. MOVIKEN, l'énergie solaire avec Cromateam, sur le site moviken.com
  11. Trois questions à Jean-Claude Degand, sur le site moviken.com
  12. Trophées de l'innovation du transport public 2006, sur le site objectiftransportpublic.com
  13. Palmarès 2011 du concours Val'Entrepreneur, sur le site valmaubuee.fr

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).