Encyclopédie Wikimonde

Jean-Dominique Orsatelli

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Jean-Dominique Orsatelli, dit Orsa, né le à Castiglione en Algérie, est un artiste contemporain, photographe et compositeur français. Il a collaboré quelques années avec Étienne Roda-Gil.

Biographie

Jean-Dominique et Lucas Orsa

Né le à Castiglione en Algérie française, Orsa quitte l’Algérie en 1960 à l’âge de 10 ans, ses parents préférant l’éloigner des violences de la guerre d'Algérie. Dans les années 70 il débute dans la variété française. Il fait la première partie de Joe Dassin dans les arènes de Montpellier, et enregistre ses premiers disques avec Pierre Porte et Pierre-André Doucet. Après son passage à Paris il retourne en Corse pour renouer avec ses origines. En 1989 il s'installe à Abidjan en Côte d'Ivoire, où il se consacre à la sculpture, la peinture et la photographie. Pendant près de 10 ans il se produit dans un hôtel-restaurant de luxe et s’adonne à son art, avant de tout quitter et créer son premier atelier permanent « Comment Fer » [Quand ?]à Abidjan. Ses créations, inspirées de la culture africaine, sont exposées pour la première fois[Quand ?] dans la galerie Arts Pluriels à Abidjan. Suite au coup d’ Etat de 1999, des hommes armés forcent sa demeure et le tyrannisent, le contraignant à retourner définitivement en Corse. Aujourd’hui, il s’est installé à Verbier, en Suisse.

Il est connu pour ses Guerrier Massaï, sculptures monumentales de 3m de hauteur, en bronze et céramique, un hommage à la tribu Maasaï (ou Massaï) au Kenya, et ses photographies Mémoires éternelles, un hommage aux moines de Tibhirine décapités dans son pays d’origine.[réf. nécessaire]

Expositions

1989 - 1992 : Atelier permanent « Comment Fer » À Abidjan, Quartier Biétry Côte d’Ivoire : Créations et expositions des sculptures d’art contemporain africain (Récupération et recyclage de fer, cartons et objets divers des rues d’Abidjan)

1993 : Galerie Arts Pluriels Guirandou-N’Diaye, Abidjan, Côte d’Ivoire : Sculptures et Peintures Art Contemporain Africain

1995 : Galerie Arts Pluriels Guirandou-N’Diaye Abidjan, Côte d’Ivoire : Création de Bijoux pour la « Bijouterie Riscles »

1996 :

  1. Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Abidjan, Côte d’Ivoire : Sculptures et Peintures Art Contemporain Africain
  2. Création et Réalisation de 200 pousse-pousse Coca-Cola
  3. Réalisation d’une sculpture monumentale en bronze du Colonel Oulaï Camp d’Akouédo, Yopougon, Côte d'Ivoire

1997 : Réalisation pour la société SOTACI compagnie des eaux d’une sculpture monumentale « L’Éléphant’eau » carrefour de l’aéroport d’Abidjan

1998 : Réalisation d’une sculpture monumentale « L’abolition de l’esclavage » au carrefour du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire

2000 - 2003 : Atelier éphémère « Piédicroce » à Castagniccia, Corse : Créations et montages photographiques

2004 : Atelier éphémère « Algajola » à Balagne, Corse : Créations et montages photographiques

2006 :

  1. Atelier éphémère à Notre Dame de la Serra Calvi, Balagne, Corse : Sculptures et Peintures
  2. Hôtel La Villa Relais & Châteaux Calvi,[1] Balagne : Sculptures monumentales (Couple Massaï[2]), Peintures et montages photographies des rochers de Balagny-sur-Thérain, Corse

2008 : Couvent de San Francescu d’Oletta[3] à Saint-Florent, Corse : Photographies « Mémoires Éternelles »[4] Hommage aux Moines de Tibhirine

2009 : Galerie de la Citadelle de Calvi, Balagne, Corse : Montage photographique des rochers de Balagny-sur-Thérain, Corse

2013 :

  1. Cutlog Contemporary Art Fair[5] à Manhattan, SoHo, New-York, États-Unis : Photographies sélectionnées par le Comité de Cutlog 2013[5] « Mémoires éternelles » Les Moines de Tibhirine[4]
  2. Sculpture monumentale murale éphémère sur la Tour de Sel à Calvi pour le 100e Anniversaire du Tour de France « 100 Bicycl’art »

2014 :

  1. Hôtel Le Crans Ambassador[6] à Crans-Montana, Suisse : Exposition collective Philippe Pasqua (Vanité Monumentale) et Orsa, Peintures d’Art Contemporain Africain
  2. Mini Palais & Villa d’Alésia à Paris, France (organisé par William Perkins) : Photographies « Mémoires éternelles » Les Moines de Tibhirine[4] et peintures d’Art Contemporain Africain. Toile à 2 mains Toxic (Torrick Ablack)[7] et Orsa
  3. Atelier éphémère printemps/été à Calenzana, Balagne, Corse : Sculptures et peintures

2015 :

  1. Galerie Marie Ricco[8] Calvi, Corse : Sculptures : « Couple Massaï[2], bronze » - Peintures Art Contemporain Africain - Photographies : Notre Dame de la Serra
  2. Atelier éphémère Crested Butte, Région des Arapahos, Colorado, États-Unis : « Nomade au pays des Cheyennes »

2016 :

  1. Atelier éphémère à Ibiza, Escubelles, Espagne : Peintures d’Art Contemporain Africain
  2. Atelier éphémère à Palm Beach Floride / USA, Dallas, Texas, États-Unis : « Affluence des cowboys »
  3. Atelier éphémère à Lourika, Marrakech, Maroc : Peintures Les couleurs, la lumière » Art Contemporain Africain
  4. Hôtel La Signoria[9], Relais & Châteaux Calvi, Corse : Sculptures monumentales « Couple Massaï[2], bronze » dans les jardins de l’hôtel (3m de hauteur, bronze et céramique)

2017 : Atelier éphémère à Clansayes, « Les chevaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Drôme Provençal : Peintures Art Contemporain Africain

2018 :

  1. L’Abbaye Cistercienne de Notre Dame d’Aiguebelle à Montjoyer, Drôme Provençale : Photographies « Mémoires éternelles » Les Moines de Tibhirine[4]
  2. PhotoMonaco[10], Salon international de la photographie d’Art et de collection (sous le haut patronage de S.A.S le Prince Albert II de Monaco) : Photographies « Mémoires Éternelles » Les Moines de Tibihrine[4]
  3. Galerie Heart Fine Art[11] Monaco : Peintures d’Art Contemporain Africain
  4. Exposition à l’Hôtel Hermitage[12], Monaco: « Mémoires éternelles » Les Moines de Tibhirine[4] sélectionnée pour la vente aux enchères de la fondation AMPA[13] pour l’aide dans la recherche sur la maladie d'Alzheimer présidée par Catherine Pastor.

2019 :

  1. Galerie Bel-Air Fine Art Verbier[14], Valais, Suisse : Sculptures « Couple Massaï[2], bronze » - Peintures Art Contemporain Africain - Photographies : « Habiba, Femme Berbère »
  2. Atelier éphémère À Verbier, Valais, Suisse : Photographies « Le Combat des reines d’Hérens »
  3. Hôtel W Verbier[15], Valais, Suisse : Sculptures monumentales « Couple Massaï[2], bronze » (3m de hauteur, bronze et céramique)

Bibliographie

  • Renaud Siegmann, « Orsa, Artiste Pluridisciplinaire », Beaux Arts magazine, , p. 142-143.
  • Thomas Jean, « Les 3 univers d’Orsa », Beaux Arts magazine, , p. 144-145.
  • Beaux Arts magazine, édition spéciale Orsa, , 50 p.

Références

  1. « Hôtel La Villa Calvi », sur relaischateaux.com
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Orsa, « Guerriers Massaïs », sur Orsa-arts.com
  3. « Couvent San Francescu », sur sanfrancescu.com
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4 et 4,5 Orsa, « Mémoires éternelles », sur Orsa-arts.com
  5. 5,0 et 5,1 « Cutlog New York », sur cutlogny.org
  6. « Crans Ambassador Crans-Montana », sur cransambassador.ch
  7. « Toxic Artist », sur toxtds.com
  8. « Galerie Ricco Calvi », sur galeriemariericco.com
  9. « Hôtel La Signoria », sur relaischateaux.com
  10. « PhotoMonaco 2018 », sur photomonaco2018.com
  11. « Galerie Heart Fine Art Monaco », sur heart-monaco.com
  12. « Hôtel Hermitage Monaco », sur montecarlosbm.com
  13. « Fondation AMPA », sur ampa-monaco.com
  14. « Galerie Bel Air FIne Art », sur belairfineart.com
  15. « Hôtel W Verbier », sur marriott.com

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).