Encyclopédie Wikimonde

Jean-François-Marie d'Arquier de Barbegal

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jean-François-Marie d'Arquier de Barbegal (1761-1794), sieur de Baumelles[1], conseiller au parlement de Provence sous Louis XVI, a été condamné à mort comme fédéraliste dans les premières années de la Révolution.

Biographie

Jean-François d'Arquier de Barbegal est né à La Ciotat le 17 juin 1761[n 1]. Il est le fils de François, sieur de Barbegal, seigneur de Baumelles, et de Françoise Richard[2].

Il fut reçu conseiller au parlement de Provence le 28 juin 1782, en la charge de Joseph-Marie d'Arnaud de Rousset[2]. Il entra deux ans plus tard dans la loge maçonnique du parlementaire aixois Alphéran de Bussan[n 2], mais n'y resta que deux années, jusqu'en 1786[3]. Trois ans plus tard, il comparaissait aux assemblées de la noblesse de Provence de 1789[4].

Sous la Révolution, il embrassa la cause fédéraliste pour laquelle il fut condamné à mort le 26 pluviôse, an II (14 février 1794), par la commision militaire de Marseille[5],[6].

Jean-François-Marie d'Arquier fut guillotiné le lendemain, 27 pluviôse, an II (), à Marseille[7].

Notes et références

Notes

  1. AD (13) La Ciotat, Acte : Baptême, 1761, vue 30/57
  2. Loge de l'Amitié, cofondée en 1772 par MM. d'Allard, d'Alphéran et d'Eymar[3]. BnF, Archives et manuscrits, FM Fichier Bossu (8), [lire en ligne], « Arquier, seign. de Beaumelle, Jean-Marie d’ »

Références

  1. Paul R. Masson, Les Bouches-du-Rhône : encyclopédie départementale, vol. 4, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, (présentation en ligne), « Arquier (Jean-François-Marie) », p. 35
  2. 2,0 et 2,1 Balthasar de Clapiers-Collongues et Charles-Joseph-Eugène de Boisgelin (publié, annoté et augmenté par le marquis de Boisgelin, publications de la Société d'études provençales), Chronologie des officiers des cours souveraines de Provence, Aix-en-Provence, impr. B. Niel, (réimpr. 1909) (lire en ligne), « Arquier (Jean-François-Marie) », p. 157
  3. 3,0 et 3,1 Monique Cubells, La Provence des Lumières : les parlementaires d'Aix au 18e siècle, Maloine, 1984 [présentation en ligne]
  4. Louis de La Roque et Édouard de Barthélemy, Catalogue des gentilshommes de Provence et de la principauté d'Orange qui ont pris part ou envoyé leur procuration aux assemblées de la noblesse pour l'élection des députés aux États généraux de 1789 : publié d'après les procès-verbaux officiels, Paris, Auguste Aubry, libraire au 16 rue Dauphine, et E. Dentu, libraire au Palais-Royal, (lire en ligne), p. 8
  5. Louis-Marie Prudhomme, Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la révolution française, t. 1, Paris, Rue des Marais, N° 20, Faubourg-Germain, (lire en ligne), « Arquier (Jean-François-Marie) », p. 19
  6. Alphonse de Beauchamp et Henri-Louis Coiffier de Verfeu, Biographie moderne (http://fr.wikidata.org/wiki/Q26858543) : ou dictionnaire de tous les hommes morts ou vivans qui ont marqué à la fin du 18e siècle et au commencement de celui-ci, et sur-tout dans le cours de la révolution française, par leurs vertus, leurs talens, leus malheurs ou leurs crimes, etc., t. 1, Leipzig, P. J. Besson, libraire, (lire en ligne), « Arquier (J.-Fr.-Mar) », p. 84
  7. Prosper Cabasse, Essais historiques sur le Parlement de Provence : depuis son origine jusqu'à sa suppression, t. 1, Paris, A. Pihan Delaforest, (lire en ligne), « Arquier (Jean-François-Marie d') », p. 32

Bibliographie

  • Louis-Marie Prudhomme, Histoire générale et impartiale des erreurs, des fautes et des crimes commis pendant la révolution française (http://fr.wikidata.org/wiki/Q26857752), t. 1, Paris, Rue des Marais, N° 20, Faubourg-Germain, (lire en ligne (https://books.google.fr/books?hl=fr&id=TcRfAAAAcAAJ&q=%22Arquier+%28Jean-Fran%C3%A7ois-Marie%29%22#v=snippet&q=%22Arquier%20%28Jean-Fran%C3%A7ois-Marie%29%22&f=false)), « Arquier (Jean-François-Marie) », p. 19
  • Paul R. Masson, Les Bouches-du-Rhône : encyclopédie départementale, vol. 4, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, (présentation en ligne (https://books.google.fr/books?id=QeRnAAAAMAAJ&q=%22Arquier+%28Jean-Fran%C3%A7ois-Marie%29%22&dq=%22Arquier+%28Jean-Fran%C3%A7ois-Marie%29%22&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjN7ubwrYfPAhVClSwKHTd7DVsQ6AEIUDAJ)), « "Arquier (Jean-François-Marie)" », p. 35
  • Alphonse de Beauchamp et Henri-Louis Coiffier de Verfeu, Biographie moderne (http://fr.wikidata.org/wiki/Q26858543) : ou dictionnaire de tous les hommes morts ou vivans qui ont marqué à la fin du 18e siècle et au commencement de celui-ci, et sur-tout dans le cours de la révolution française, par leurs vertus, leurs talens, leus malheurs ou leurs crimes, etc., t. 1, Leipzig, P. J. Besson, libraire, (lire en ligne (https://books.google.fr/books?hl=fr&id=SNY6AAAAcAAJ&q=%22Arquier+%28J.-Fr.-Mar%29%22#v=snippet&q=%22Arquier%20%28J.-Fr.-Mar%29%22&f=false)), « Arquier (J.-Fr.-Mar) », p. 84
    • Alphonse de Beauchamp et Henri-Louis Coiffier de Verfeu, Biographie moderne (http://fr.wikidata.org/wiki/Q26858543) : ou dictionnaire de tous les hommes morts ou vivans qui ont marqué à la fin du 18e siècle et au commencement de celui-ci, par leurs écrits, leur rang, leurs emplois, leurs talens, leurs malheurs, leurs vertus, leurs crimes, et où tous les faits qui les concernent sont rapportés de la manière la plus impartiale et la plus authentique, t. 1, Breslau, Guillaume-Théophile Korn, libraire, , 3e éd. (lire en ligne (https://books.google.fr/books?redir_esc=y&hl=fr&id=7uCssNPXUzYC&q=%22Arquier%22#v=snippet&q=%22Arquier%22&f=false)), « Arquier (J.-Fr.-Mar) », p. 84

Articles connexes

Cet article « Jean-François-Marie d'Arquier de Barbegal » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).