Encyclopédie Wikimonde

Jean-François Guihard

Aller à : navigation, rechercher
Jean-François Guihard, 2019.

Jean-François Guihard, né le à Noyal-Muzillac (Morbihan), est un maître artisan boucher-charcutier installé à Malestroit et syndicaliste français.

Biographie

Famille et études

Fils d’Emile Guihard et d’Albertine Burban, agriculteurs, Jean-François Guihard est le huitième d’une famille de douze enfants[1].

A 16 ans, il entre en apprentissage à la boucherie Laudrain à Muzillac où il restera dix ans. Il obtient son CAP boucher, puis charcutier au CFA de Vannes avant de décrocher son brevet de maîtrise de boucher à la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nantes.[réf. souhaitée]

Activités professionnelles

Le 2 avril 1987, il s’installe à son compte à Malestroit, avec son épouse Yvette. Il développe son entreprise « la Maison Guihard », formant de nombreux apprentis. Il travaille en direct avec la même famille d’éleveurs, les Pellerin, depuis plus de trente ans. En 2020 l’entreprise emploie neuf salariés et deux apprentis[2].

Activités syndicales et mandats exercés

Engagé dans la défense de son métier d’artisan boucher-charcutier en tant que membre du syndicat de la boucherie du Morbihan, Jean-François Guihard en prend la présidence en 2000 avant de fonder le réseau Artisans Bouchers Bretons (AAB) en 2001 puis la Fédération régionale des artisans bouchers et bouchers-charcutiers de Bretagne un an plus tard. Il occupe dès 2002 le poste d’administrateur de la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcutier, traiteurs (CFBCT) pour la région Bretagne, avant d’être élu trésorier de l’organisation professionnelle en 2006. Il profite de cette période pour développer et moderniser la communication de la boucherie-charcuterie artisanale et la valorisation de la viande française en sa qualité de président de la commission communication de la CFBCT[source insuffisante][3]

Le 7 novembre 2016, à l’occasion de l’assemblée générale de la Confédération, il est élu à sa présidence et prend ses fonctions le 1er janvier 2017. La même année, il prend la vice-présidence d’Interbev, l’association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes[source insuffisante][4]. En 2019, il est élu secrétaire-adjoint de l’OPCA PESS, devenu OPCO des entreprises de proximité (EP) qui collecte et gère les fonds de la formation des entreprises relevant de 54 branches professionnelles[source insuffisante][5].

Engagements et actions

Il est à l’origine du concours de boucherie inter-régions créé en 2019 dans le cadre du Salon international de l’agriculture[6].

Avec la Fédération régionale de la boucherie, boucherie-charcuterie de Bretagne, il lance à l’automne 2019 la marque « Bouch’ & Breizh » qui vise à fédérer les professionnels de la région autour de viandes locales[7]

Apprentissage et formation

Il est à l’origine de la création de la licence professionnelle « commerce boucher manager », dispensée en partenariat par l’Université de Montreuil et l’ENSMV[source détournée][8].

Apports à l’interprofession

Défenseur des filières françaises et régionales, il s’oppose aux traités internationaux (CETA, Mercosur)[9].

Défense de la profession contre les violences véganes

Le 24 octobre 2018, après avoir dénoncé ces actions violentes dans les médias français et internationaux, il est auditionné par une délégation de parlementaires de tous bords politiques. Il est reçu par Nicole Belloubet au ministère de la Justice le 6 décembre 2018[10].

Lutte contre les abus d’enseignes de la grande distribution

En sa qualité de président de la CFBCT, Jean-François Guihard a engagé l’organisation représentative des 18 000 artisans bouchers-charcutiers de France dans des procédures en justice contre plusieurs enseignes de la grande distribution accusées de pratiques commerciales trompeuses commises du fait de l’utilisation fautive dans leurs communications du terme « artisan boucher », qualification strictement réglementée par la loi[11]

Vie associative

Engagé dans la lutte contre l’autisme et pour sa commune Malestroit, il organise tous les ans, la Cœur de Bretagne, une course cycliste couplée d’une randonnée pour récolter des dons reversés à des associations et qui attire chaque année plus d’un millier de participants[12].

Décoration

Chevalier de la Légion d’honneur le 9 novembre 2019 à la Chambre de métiers et de l’artisanat du Morbihan, promotion du 14 juillet 2019[13]

Notes et références

  1. « Jean-François Guihard - Who's Who », sur Whoswho.fr (consulté le 4 juillet 2020).
  2. https://www.ouest-france.fr/bretagne/malestroit-56140/malestroit-tout-est-bon-dans-la-maison-guihard-5050866
  3. « Présidence de la CFBCT : Jean-François Guihard succédera à Christian Le Lann le 1er janvier 2017 », sur France.org (consulté le 4 juillet 2020).
  4. http://www.agra.fr/dominique-langlois-r-lu-la-pr-sidence-d-interbev-art437909-2488.html
  5. https://u2p-normandie.fr/?p=1259
  6. « Concours national de boucherie inter régions - Kiss My Chef », sur Kiss My Chef, (consulté le 4 juillet 2020).
  7. « Boucherie. Une marque pour fédérer les artisans bretons », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 4 juillet 2020).
  8. https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-pol-de-leon-29250/saint-pol-de-leon-une-licence-pro-commerce-boucher-manager-l-isffel-4756109
  9. franceinfo, « "Les scandales, ça commence à bien faire"  : les bouchers lancent une campagne pour défendre la qualité de l... », sur Francetvinfo.fr, Franceinfo, (consulté le 4 juillet 2020).
  10. « Sécurité des professionnels de la viande. Marc Le Fur reçu par la garde des Sceaux », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 4 juillet 2020).
  11. Sibylle LAURENT, « "Pub mensongère" : bouchers et boulangers sortent les couteaux contre les "artisans" de Leclerc ou Casino », sur Lci.fr, (consulté le 4 juillet 2020).
  12. « Malestroit. Coeur de Bretagne : 11 000 euros reversés à 4 associations - Les Infos du Pays Gallo », sur Les Infos du Pays Gallo, (consulté le 4 juillet 2020).
  13. « Vannes. Légion d'honneur. Jean-François Guihard décoré », sur Letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 4 juillet 2020).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).