Encyclopédie Wikimonde

Jean-Jacques Dechezelles

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Jacques Dechezelles

Domaines Astronautique
Institutions Centre spatial de Cannes Mandelieu

Jean-Jacques Dechezelles, né le 11 février 1939 à Caudéran, (Gironde), est ingénieur diplômé de l'École supérieure d'informatique d'électronique et d'automatique ( ESIEA), Paris, 1963[1].

Carrière

Jean-Jacques Dechezelles débute sa carrière en 1963 à Nord-Aviation, Châtillon (Hauts-de-Seine) et à la Direction des applications militaires (DAM) du Commissariat à l'énergie atomique.

En 1968, il est muté à l'établissement des Mureaux en tant que responsable de l'ingénierie système des satellites Symphonie jusqu'à la fin du programme en 1975 ; premier grand programme européen de satellite de télécommunications pour lequel il est distingué, ainsi que toute l'équipe, en tant que Chevalier dans l'Ordre national du Mérite.

Entre temps, le 1er janvier 1970, Nord-Aviation devient Aerospatiale.

De 1975 à 1977, il y est responsable des projets de satellites militaires.

Muté en 1977 au Centre spatial de Cannes Mandelieu, il y poursuit sa carrière occupant des fonctions de responsabilité croissante dans les programmes de satellites. En 1991, il accède au rang de directeur des Programmes de satellites scientifiques et satellites d'observation de la Terre ; il a en charge :

En 2000, il prend sa retraite de cette société devenue, entre temps, Alcatel Space.

Activités en retraite

Jean-Jacques Dechezelles continue de s'investir dans diverses activités liées au Spatial, après son départ en retraite, dont :

Distinctions

Jean-Jacques Dechezelles est :

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).