Encyclopédie Wikimonde

Jean-Louis Caccomo

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Caccomo
Description de l'image Jean-Louis Caccomo.jpg.

Nationalité française
Domaines Économie (École autrichienne d'économie)

Jean-Louis Caccomo (né le 23 juin 1963) est un universitaire français spécialisé sur la théorie de l'innovation et l'économie du tourisme. Il est maître de conférences à l'Université de Perpignan. Il est par ailleurs engagé dans le mouvement libéral français[1].

Biographie

Il est docteur en sciences économiques de l'Université d'Aix-Marseille II. Maitre de conférences, il est responsable des relations internationales du département « Economie & Management », et directeur du Master professionnalisé « Economiste Financier » à l'Université de Perpignan.

Il a été consultant auprès de l'Organisation mondiale du tourisme et participe à des programmes de coopération académique sur le thème de la formation supérieure et de la recherche en économie du tourisme[2].

Selon Éric Brunet dans Être de droite : un tabou français, il a été exclu de promotions pour certaines de ses prises de position jugées comme non conformes au « politiquement correct » de l'université française[3]. Brunet déclare ainsi : « Dans mon livre, je raconte l'histoire de ce professeur d'économie français, Jean-Louis Caccomo, connu dans le monde entier, et que l'université française a muté dans l'université décentralisée de Mende, en Lozère »[4].

Il a été chroniqueur économique à l'AGEFI, quotidien suisse de l'économie et des finances, et a écrit des contributions dans Les Échos, Le Monde, Le Figaro, Le Midi libre ou Valeurs actuelles[5]. Il participe depuis septembre 2001 au journal libertarien en ligne le Québécois Libre. Il est depuis 2007 chroniqueur dans Politique magazine.

Il a un temps été responsable local d'Alternative libérale à Perpignan et participe aux Cercles libéraux catalans[6] ou à la Fête de la liberté[7]. Il tient les blogs Chroniques de résistance et Chroniques en liberté, sur lesquels il défend l'idée d'un libéralisme ancré à droite et critique vis-à-vis du gouvernement actuel. Il est particulièrement critique du concept de « justice sociale »[8].

Bibliographie

  • Tourisme et frontières, Éditions L'Harmattan, 2007, ISBN 229602954X
  • Fondements d'économie du tourisme : Acteurs, marchés, stratégies, De Boeck, 2007, ISBN 2804153304, 225 p.
  • La troisième voie : impasse ou espérance : Ou comment la France se complaît dans l'impasse au risque de passer à côté de l'espérance, Édition Les Presses littéraires, 2006, ISBN 2350731545, 180 p.
  • L'épopée de l'innovation : Innovation technologique et évolution économique, Éditions L'Harmattan, 2005, ISBN 2747580156, 146 p
  • L'innovation dans l'industrie touristique. Enjeux et stratégies, Éditions L'Harmattan, 2003, ISBN 274750431X
  • Les défis économiques de l'information: La numérisation, Éditions L'Harmattan, 2000, ISBN 2738446620, 126 p.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).