Encyclopédie Wikimonde

Jean-Louis Derenne

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Louis Derenne est né à Orléans en 1956. D'abord secrétaire général de rédaction puis directeur de l'hebdomadaire “Les Nouvelles d'Orléans” (années 1980), il a participé à la création du mensuel “l'Argus des Voyages” (années 1990), avant d'exercer comme journaliste indépendant spécialisé dans le domaine de l'environnement.

Il est l'auteur de deux romans (“Un jour de trop” – Fleuve noir 1982[1] [2]; “Comment veux-tu que je t'embrasse ?” – L'Harmattan 2006), deux biographies (“Roger Toulouse, peintre, la confiante solitude” – Casciello éditeur, 1991 [3]; “Séraphine de Senlis” – en collaboration, Gallimard 2008), une monographie (“Une collection française de magnolias” – 2012, Verlhac éditions), ainsi que de plusieurs contes musicaux avec les compositeurs Reinhardt Wagner (“Le voyage de la Comète” – 1986, Quintette à vents de Troyes [4],[5]; “L'édifiante aventure de Domi-Dominique” – 1988, Centre dArt contemporain d'Orléans[6]) et Claude-Henry Joubert (“L'R du temps” – 1989, ORCCA/Région Champagne-Ardennes).

Il est également l'auteur d'un spectacle créé dans le cadre du bicentenaire de la Révolution Française (Sur les chemins des droits de l'homme – 1989, Compagnie Clin d'Œil[7]).

En 2008, il a créé une association dédiée à la programmation de concerts de jazz (ô jazz ![8]) également label indépendant (“Le Symptôme”, du Lavollée/Dubreuil/Larmignat trio – 2011[9], Codaex ; “Ridin' with Jack”, du Roads Quartet – 2013, Socadisc).

Références

  1. Un jour de trop est le premier roman de Jean-Louis Derenne. Une réussite : la triste aventure de Jacky, un gamin de quatorze ans, est plus qu'un témoignage sur le monde étrange des loubards de banlieue. C'est surtout un roman émouvant, attendrissant, cruel et drôle.” Jean-Pierre MOGUI – Le Figaro/L'Aurore – 31 décembre 1981
  2. Cette tranche de vie sauvage se démarque des excès du néo-polar par une écriture sobre et convaincante, qui évite les effets mélo.” Michel LEBRUN – Almanach du Polar – 1983
  3. Jean-Louis Derenne consacre à l'artiste un ouvrage remarquable par sa clarté, sa simplicité et sa probité intellectuelle. Cette biographie, respectueuse de l'homme, est aussi une analyse minutieuse de l'art de ce peintre, dessinateur et sculpteur.” Thierry GUÉRIN – La République du Centre – 17 décembre 1991
  4. Des textes à l'impact pédagogique indéniable, et non dépourvus de poésie, une partition aisément mémorisable : Jean-Louis Derenne, auteur, et Reinhardt Wagner, compositeur, on tapé dans le mille.” Ronnie G. martin – L'Est Eclair – 17 juin 1987
  5. Le Voyage de la Comète” se déguste d'un trait. La prose de Derenne est fine et élégante. Tout ce qu'il faut pour s'amuser, séduit et emporté dans un joli rêve.” Lionel Fédrigo – La République du Centre – 9 février 1987
  6. Un spectacle plein de charme qui réveille en chacun de nous l'enfant que nous avons distraitement laissé s'endormir.” Marie-Christine Chantegrelet – Vivre à Orléans – mars 1988
  7. http://www.clindoeiltheatre.com/
  8. ô jazz !
  9. “Si symptôme il y a, il se traduit par une extrême fébrilité tant la personnalité affirmée de ce jeune trio sourd d'un groove infectieux qui emplit l'espace avec autant de vigueur.
    Si symptôme il y a, nous sommes contaminés...” CITIZEN JAZZ - septembre 2011

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Cet article « Jean-Louis Derenne » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).