Encyclopédie Wikimonde

Jean-Louis Loeb-Picard

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Jean-Louis Loeb-Picard, né le 5 juin 1950[1] de nationalité suisse (Canton de Berne), est un promoteur immobilier et un collectionneur d'art.

Biographie

Jean-Louis Loeb-Picard est le fils de David-Robert Loeb (Industriel) et de Paule-Madeleine Picard. Il est le petit-fils de l’architecte Edmond Picard (Ecole polytechnique de Zurich) et de Lazard Loeb (École normale), frère de Dominique-France Picard épouse divorcée de Fouad II d’Egypte, qui était son condisciple, à l’Institut Le Rosey. Jean-Louis Loeb-Picard est l’époux de Brigitte Elkann, fille de Jean-Paul Elkann, avec laquelle, il a trois enfants : Pauline Jaeger, Edouard Loeb-Picard, Pierre Loeb-Picard.

Il est originaire d'une famille franco-suisse, il a fait ses études à l'Institut Le Rosey à Gstaad, docteur en Droit de l’Université Paris I la Sorbonne, il est passé par Columbia Business School (New-York).

Jean-Louis Loeb-Picard collectionne des œuvres d'art[2],[3],[4] qui font l’objet de prêts, de sa part, à de grands musées suisses, français et japonais. Il s'agit principalement d'oeuvre des mouvements Impressionniste, Fauviste, Cubiste, Surréaliste, la Sécession viennoise, l'Art contemporain.

Il a participé à la création d'un musée à Washington.[5]

Il mène sa première opération de promotion immobilière à l’âge de 24 ans (1974) et acquiert ses premiers immeubles lors de la crise immobilière des années 1970, puis construit ou restructure au cours des 46 années suivantes, 500.000 m2 d‘immeubles de bureaux et de commerces, aux Etats-Unis, en France, en Angleterre, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse.

Notamment :

Notes et références

  1. https://dirigeants.bfmtv.com/Jean-louis-LOEB-PICARD-506412/
  2. (en) « TimesSamedi du 3 février 2014 », Quotidien,‎
  3. (en) « Stolen Art Watch, Art Loss Register's Julian Radcliffe Exposed As Criminal Fraudster, Fox Guarding The Hen-House », sur arthostage.blogspot.com, friday, april 01, 2016
  4. (en) « The murky world of the art detective », sur lootedart.com,
  5. (en) « Assembly acquires site for genocide museum », sur asbarez.com
  6. Zerouali Khedidja, « La Maison Rouge bientôt rénovée, une petite révolution place Kléber »,
  7. Alexia Ighirri, « VIDEO. Strasbourg: Sur la place Kléber, une nouvelle Maison Rouge à l'horizon, sans révolution esthétique », sur 20minutes.fr,
  8. « Le Moniteur », Bimensuel,‎
  9. « A Strasbourg, la Maison Rouge va s'éclaircir », sur lemoniteur.fr,
  10. « Dernière Nouvelles d'Alsaces », Quotidien,‎
  11. (en) « Washington Post », Quotidien,‎
  12. (en) « Washington City Paper », hebdomadaire,‎

Liens externes

https://www.loeb-picard.com

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).